Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Bulletins thématiques le 11 mars 2010

Bulletin de veille Souveraineté alimentaire n°13

Souveraineté alimentaire

Évènements, points de vue et analyses

Forum de Bamako
16-20 février 2010
La 10ième édition du Forum de Bamako s’est consacré au thème « L’Afrique, 50 ans après : la faim sur le continent africain ». Des dizaines d’universitaires africains, européens, américains, ainsi que des décideurs publics et des spécialistes des questions de développement ont débattu et exposé leurs idées durant plusieurs jours. Retrouvez les différentes communications et les conclusions des travaux sur le site du Forum de Bamako : http://www.forum-bamako.org/news.php
Plusieurs articles de presse sur le sujet :
Forum de Bamako : l’Afrique face au défi alimentaire (Jeune Afrique, 17 février 2010) : http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100217095005/afrique-mali-modibo-sidibe-pamforum-de-bamako-l-afrique-face-au-defi-alimentaire.html
Forum de Bamako : l’Etat en première ligne pour éviter les famines (Jeune Afrique, 21 février 2010) : http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100221172053/usa-ue-chine-agricultureforum-de-bamako-l-etat-en-premiere-ligne-pour-eviter-les-famines.html
Agriculture africaine : les raisons du malaise (Jeune Afrique, 22 février 2010) : http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100222144532/agriculture-africaine-les-raisons-du-malaise.html
Le défi alimentaire au Forum de Bamako: n’oubliez pas le droit ! (RFI, 20 février 2010) : http://www.rfi.fr/contenu/20100220-le-defi-alimentaire-forum-bamako-16-20-fevrier-oubliez-pas-le-droit

Journée nationale du Paysan du Burkina Faso
3-5 mars 2010
Plus de 300 personnes, dont une majorité de producteurs agricoles, se sont réunies du 3 au 5 mars à Ziniaré, près de Ouagadougou, pour la XIVième édition de la Journée nationale du Paysan. Cet évènement a été l’occasion de débats entre les producteurs et le président du Faso, notamment autour des thèmes de l’eau et des changements climatiques, des biocarburants, des OGM, de l’accès au crédit, etc.
Bassiaka Dao, président de la CPF : « Nous devons nous méfier des technologies hasardeuses » (Lefaso.net, 3 mars 2010) : http://www.lefaso.net/spip.php?article35676
XIVe Journée nationale du paysan : la responsabilité dans la gestion de l’eau préoccupe les acteurs (Lefaso.net, 4 mars 2010) : http://www.lefaso.net/spip.php?article35705
La Confédération Paysanne du Faso demande la création d’une banque agricole (abc Burkina, 8 mars 2010) : http://www.abcburkina.net/content/view/742/1/lang,fr/

Crise économique et sécurité alimentaire : les politiques agricoles ont-elles encore un avenir ?
Agrobiosciences, 25 février 2010
Pour l’économiste Lucien Bourgeois, la crise alimentaire de 2006-2008 a montré les limites du système économique actuel et pointé les effets pervers d’un marché guidé par la seule logique de l’offre et la demande. Si nos sociétés veulent éviter une nouvelle crise, elles doivent renforcer leurs politiques agricoles et leur donner pour principal objet l’alimentation. C’est à cette condition que l’on pourra garantir la sécurité alimentaire et redonner du sens à ces politiques.
http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=2787

Le secteur agroalimentaire et le droit à l’alimentation
O. De Schutter, mars 2010
Le rapporteur de l’ONU pour le droit à l’alimentation, Olivier De Schutter, appelle les Etats à prendre d’urgence des mesures d’aide aux petits producteurs agricoles, écrasés par une chaîne agroalimentaire de plus en plus concentrée autour de multinationales, grands acheteurs de matières premières agricoles et grands distributeurs. Les petits producteurs se trouvent en position d’infériorité pour fixer leurs prix et subissent souvent les abus des acheteurs. Les Etats doivent donc soutenir les petits producteurs et inciter les grands groupes à changer leurs prix et normes, qui sont de plus en plus contraignantes. Ce rapport propose sept pistes de mesures pouvant améliorer le sort des producteurs familiaux. Il s’agit notamment de renforcer les droits syndicaux des travailleurs agricoles, de créer des coopératives ou encore des structures publiques chargées d’acheter les récoltes à des prix rémunérateurs pour les producteurs et de les revendre à des prix abordables à la population.
http://www.srfood.org/index.php/fr/domaines-de-travail/agronegoce

Les « émeutes de la faim » au Sénégal : un puissant révélateur d’une défaillance de gouvernance
A. Antil, IFRI, mars 2010
L’expression « émeutes de la faim », qui a été utilisée lors des manifestations de la fin 2007 / début 2008 dans une trentaine de pays dans le monde, dont une majorité de pays africains, rassemble des phénomènes de nature très différente d’un pays à l’autre. Cette note revient sur le cas du Sénégal, pays où les « émeutes » ont été nombreuses. Une rapide recension des différentes « manifestations » de mécontentement qui ont secoué ce pays laisse apparaître, entre autres, la faillite d’un secteur agricole qui, bien qu’employant presque 60 % de la population active, n’arrive pas à nourrir la population sénégalaise. Un tel constat invite à s’interroger sur les causes structurelles, qui ne peuvent être réduites à des raisonnements économiques.
http://www.ifri.org/?page=detail-contribution&id=5906

Pour une agriculture maghrébine et africaine moderne et compétitive
Le Maghreb, 1er mars 2010
Les cinq réseaux régionaux africains d’organisations paysannes se sont réunis fin février à Tunis pour préparer l’assemblée constitutive (prévue en mai) de la plateforme panafricaine des organisations paysannes.
http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=24282

Philippe Vasseur : la future PAC peut être dévastatrice pour l’Afrique
Jeune Afrique, 1er mars 2010
P. Vasseur, ancien ministre français de l’Agriculture et fondateur du World Forum Lille pour l’économie responsable revient sur la réforme de la Politique agricole commune (PAC) que l’Union européenne engagera en 2013. Les lignes directrices de ce vaste chantier seront présentées dès le second trimestre 2010. Quelles en seront les conséquences sur le secteur agricole africain ?
http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100301115347/afrique-agriculture-omc-exportationphilippe-vasseur-la-future-pac-peut-etre-devastatrice-pour-l-afrique.html

Environnement, social et économie : les nouveaux défis de la PAC
Actu Environnement, 23 février 2010
La légitimité de la Politique agricole commune (PAC), qui absorbe près de 40% du budget communautaire, est de plus en plus décriée. Selon un collectif d’associations françaises réunies au sein du groupe PAC 2013, si la PAC n’est pas profondément réformée, elle risque d’être très affaiblie, voire mise en cause dans les prochains mois. Sa survie post 2013 dépend donc d’un changement profond de paradigme. Sécurité alimentaire, protection des ressources naturelles, changement climatique, développement rural et emplois doivent être les nouvelles priorités de la PAC et ce, dans une perspective de solidarité Nord/Sud.
http://www.actu-environnement.com/ae/news/avenir_pac_politique_agricole_commune_9652.php4

Déficit alimentaire croissant de l’Union européenne et nécessaire souveraineté alimentaire, par Jacques Berthelot
Le Monde, 4 février 2010
Dans cet article, J. Berthelot revient, chiffres à l’appui, sur certains aspects de la Politique agricole commune de l’Union européenne (UE) : il insiste sur le déficit structurel des échanges alimentaires de l’UE et montre l’importance des subventions internes aux agriculteurs en UE ; il se félicite du maintien d’un niveau élevé de protection aux frontières et souhaite que l’on assure aux agriculteurs des prix rémunérateurs.
http://www.lemonde.fr/opinions/article/2010/02/04/deficit-alimentaire-croissant-de-l-ue-et-necessaire-souverainete-alimentaire-par-jacques-berthelot_1301271_3232.html#ens_id=1278180

Politiques et facteurs de production

Un mouvement spéculatif mondial : ruée sur les terres africaines
Le Monde Diplomatique, 15 janvier 2010
Après les minerais ou le pétrole, les terres africaines suscitent les convoitises étrangères. Des millions d’hectares cultivables ont déjà été cédés, dans la plus grande opacité, par les autorités du continent. A l’initiative de multinationales de l’agroalimentaire et d’Etats, notamment du Proche-Orient et d’Asie, de nombreux projets sont à l’étude qui, s’ils vont à leur terme, mettront en danger les sociétés, les équilibres naturels et l’agriculture locale.
http://farmlandgrab.org/10126

Compétition économique : vers les agro guerres de demain ?
France 24, décembre 2009
L’accaparement des terres arables s’est accéléré depuis quelques années, au dépend parfois des paysans locaux. Une ruée qui se transforme en guerre entre les investisseurs pour l’acquisition des meilleures terres agricoles. Reportage vidéo au Bénin et débat avec Jean Luc François (Agence française de développement).
http://www.france24.com/fr/20091221-accaparement-terres-arables-multinationales-Grain-B%C3%A9nin

Des terres pour l’agro-industrie internationale ? Un dilemme pour la politique foncière malgache
EchoGéo, 1er mars 2010
A Madagascar, les manœuvres d’appropriation foncière à grande échelle tentées fin 2008 par les entreprises Daewoo Logistics et Varun International, largement relayées par les médias et dénoncées par diverses organisations, ont participé à la déstabilisation du gouvernement Ravalomanana. Les montages de ces deux grands projets agro-industriels ont suivi des trajectoires différentes, l’un choisissant de contrôler d’immenses superficies par bail emphytéotique, l’autre privilégiant des formes de contractualisation de la production. Mais tous deux ont été abandonnés suite à des mouvements de contestation basés sur l’inaliénabilité de la « terre des ancêtres ». Le rejet de ces projets d’envergure encore inédite et en partie tournés vers des cultures d’exportation est compréhensible tant les retombées économiques et sociales paraissaient incertaines. Madagascar ne saurait néanmoins se priver d’investissements dans le secteur agricole, mais des choix de développement, orientés par une meilleure connaissance des processus en cours, restent à opérer en toute transparence, afin de combiner développement de l’agrobusiness et promotion des exploitations familiales.
http://echogeo.revues.org/index11649.html

Le Jatropha, nouvel arbre à palabres
Jeune Afrique, 3 mars 2010
Les projets de production de biocarburant à partir de Jatropha se multiplient en Afrique subsaharienne, mais sont loin de faire l’unanimité.
http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2563p044-045.xml0/le-jatropha-nouvel-arbre-a-palabres.html

Moussa Alassane Diallo, PDG de la BNDA : « la production céréalière est une priorité »
Jeune Afrique, 3 mars 2010
En 2011, la Banque nationale de développement agricole du Mali (BNDA) aura trente ans. Lors de sa création, la mission première de cette société était d’« apporter son concours technique et financier à la réalisation de tout projet de manière à promouvoir le développement rural ». Aujourd’hui, elle est devenue une banque universelle, même si le cœur du métier de la BNDA demeure le financement de l’agriculture. Entretien avec son PDG.
http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20100303110123/moussa-alassane-diallo-pdg-de-la-bnda-la-production-cerealiere-est-une-priorite.html

Un nouveau maïs adapté aux sols pauvres ?
RFI, 19 février 2010
Comment augmenter la production de maïs des petits paysans d’Afrique australe, sans l’engrais qui leur fait souvent défaut ? Des organisations de recherche agronomique internationale, mais aussi du Kenya et d’Afrique du Sud, viennent de nouer à Nairobi, un partenariat avec la multinationale de la chimie DuPont pour développer de nouvelles variétés de maïs hybrides, voire génétiquement modifiées, qui seraient adaptées aux sols pauvres en azote.
http://www.rfi.fr/contenu/20100219-nouveau-mais-adapte-sols-pauvres

Politiques commerciales et régulation des marchés

Sécurité alimentaire : des paroles aux actes
Jeune Afrique, 9 mars 2010
Ce dossier, riche et varié, rassemble plusieurs articles sur le thème de la sécurité alimentaire en Afrique. A lire !
Des promesses à confirmer : http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2564p095-096.xml0/bad-importation-agriculture-engraisdes-promesses-a-confirmer.html
Malgré les milliards dépensés, des résultats mitigés : http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2564p098-099.xml0/importation-agriculture-investissement-afdmalgre-les-milliards-depenses-des-resultats-mitiges.html
Un riz au parfum de scandale : http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2564p102-103.xml0/ue-vietnam-importation-chineun-riz-au-parfum-de-scandale.html
Ibrahhim Ezzedine, roi du négoce : http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2564p102-103.xml2/importation-agriculture-liban-agroalimentaireibrahim-ezzedine-roi-du-negoce.html
Le poulet, une espèce protégée : http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2564p102-103.xml1/politique-ue-importation-agriculturele-poulet-une-espece-protegee.html
Des importateurs subsahariens riches et discrets : http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2564p103.xml0/senegal-importation-mali-cacaodes-importateurs-subsahariens-riches-et-discrets.html
L’industrie africaine réhabilitée : http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2564p104.xml0/algerie-bad-senegal-prixl-industrie-africaine-rehabilitee.html

5 raisons de suspendre les négociations sur les APE
Jeune Afrique, 18 février 2010
Ablassé Ouédraodo, ancien directeur général adjoint de l’OMC, et ancien conseiller spécial du président de la Commission de la Cedeao sur les négociations commerciales, affiche 5 raisons qui justifient, selon lui, que l’on suspende les négociations sur les Accords de partenariats économiques (APE).
http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2561p066-067.xml0/ue-omc-acp-partenariat5-raisons-de-suspendre-les-negociations-sur-les-ape.html

Convergences et conflits d’intérêt entre les paysans et les consommateurs : l’exemple de la Guinée
CFSI, 15 janvier 2010
A deux reprises, en 2007 et 2008, le gouvernement de Guinée Conakry a choisi de fermer ses frontières à l’exportation des produits alimentaires afin de réguler les prix des marchés intérieurs et d’améliorer l’accessibilité des produits de première nécessité aux consommateurs urbains. Certains paysans ont vu les débouchés se réduire. Ils ont parfois perdu une grande partie de leur récolte sur pied, faute de marché solvable en Guinée, ou ont vendu à perte. Les commerçants et d’autres intermédiaires ont été accusés de s’enrichir sur le dos des paysans et des consommateurs. Cette étude illustre, à travers l’exemple de la Guinée Conakry, les clivages et les ponts entre les producteurs et les consommateurs. Elle identifie également des pistes pour prendre en compte les besoins de chacun.
http://www.cfsi.asso.fr/netkali/CFSI.aspx?idDoc=40

Le Sénégal consomme toujours plus de lait en poudre importé
AFP, 11 février 2010
Bien qu’il ait trois millions de bovins, le Sénégal est en train d’oublier le goût du lait de ses propres vaches : la poudre de lait importée s’est imposée progressivement au petit-déjeuner et sert de matière première à quasiment toute l’industrie nationale du yaourt. En cinq ans, le Sénégal a plus que doublé sa facture de lait acheté à l’étranger. La production locale reste en effet très irrégulière en fonction des saisons, et ne peut encore couvrir tous les besoins de la population. Pour limiter les importations, le Sénégal devrait miser sur le développement des mini laiteries et subventionner le lait local.
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5j2eMyn3UnPpF3I0pjEg4SBRxdEpw

Cameroun : campagne zéro produit importé au comice agro-pastoral d’Ebolowa 2010
Bonaberi.com, 17 février 2010
Au Cameroun, Bernard Njonga, président de l’Association citoyenne de défense des intérêts collectifs (Acdic) a lancé une campagne intitulée « Zéro produit importé » au comice agro-pastoral d’Ebolowa 2010.
http://www.bonaberi.com/ar,cameroun_campagne_zero_produit_importe_au_comice_agro-pastoral_d%E2%80%99ebolowa_2010,7424.html

Commercialisation de l’oignon local : gel des importations jusqu’au 31 août
Le Soleil, 25 février 2010
Au Sénégal, la campagne de commercialisation de l’oignon local de la Vallée est ouverte depuis le 15 février. Elle coïncide avec le gel des importations dans la période du 1er février au 31 août 2010. Cette mesure, prise chaque année, a pour objet de faciliter l’écoulement de la production locale d’oignon. Une production de 70 000 tonnes est attendue cette année.
http://www.lesoleil.sn/article.php3?id_article=56353

Coopération internationale

Afrique : l’urgence agricole
Actu Environnement, 2 mars 2010
Le continent africain dépend en partie des importations pour son alimentation. Avec la volatilité des prix, les tensions s’exacerbent. Le développement de l’agriculture devient une priorité mais la question des financements se pose.
http://www.actu-environnement.com/ae/news/agriculture_afrique_9698.php4

Les performances inégales de l’aide au développement pour 2010 suscitent des inquiétudes
OCDE, 17 février 2010
Selon une nouvelle étude de l’OCDE, l’aide aux pays en développement pour 2010 va atteindre des niveaux records, après avoir augmenté de 35% depuis 2004. Ce sera néanmoins toujours moins que les aides promises par les principaux donneurs de la planète il y a cinq ans, à l’occasion des sommets de Gleneagles et du Millénaire +5. En effet, plusieurs grands donneurs n’ont pas respecté leurs engagements.
http://www.oecd.org/document/37/0,3343,fr_2649_34447_44620069_1_1_1_37413,00.html
Article de presse sur le même sujet : Aide publique au développement, les pays industrialisés ne tiennent pas leur promesse envers l’Afrique
http://www.afriqueavenir.org/2010/02/26/aide-publique-au-developpement-les-pays-industrialises-ne-tiennent-pas-leurs-promesses-envers-lafrique/

« L’aide publique au développement est morte »
La Tribune, 4 mars 2010
Dans cette interview, le directeur général de l’Agence française de développement, Jean-Michel Séverino, plaide pour de nouvelles politiques de soutien aux pays du Sud.
http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20100304trib000483914/l-aide-publique-au-developpement-estmorte.html

Situation alimentaire conjoncturelle et gestion des crises

25ème réunion annuelle du Réseau de prévention des crises alimentaires
RPCA, janvier 2010
Du 8 au 11 décembre 2009, s’est tenue à Bamako la réunion annuelle du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) au Sahel et en Afrique de l’Ouest sur le thème « Marchés, transformation des produits locaux et sécurité alimentaire ». Retrouvez le compte rendu de la réunion et les différentes communications présentées.
http://www.food-security.net/actualites.php?id=1082

Clips vidéo sur le 25ème anniversaire du RPCA
RPCA, 22 janvier 2010
À l’occasion du 25ème anniversaire du RPCA, le Secrétariat du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO/OCDE) a recueilli les témoignages de quatre membres fondateurs qui ont suivi l’évolution du RCPA depuis sa création.
http://www.food-security.net/actualites.php?id=1087

L’aide alimentaire du PAM s’évapore en Somalie avant d’atteindre ses destinataires
Le Monde, 10 mars 2010
Près de 50% de l’aide alimentaire distribuée par le Programme alimentaire mondiale (PAM) en Somalie serait détournée, affirme un rapport du Groupe de contrôle de l’ONU sur la Somalie. « Les pourcentages varient, mais des sources estiment que 30 % de l’aide est détournée par des partenaires locaux du PAM et les personnels de l’agence onusienne, 10 % par les transporteurs routiers et 5 à 10 % par les groupes armés qui contrôlent la zone ».
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2010/03/10/l-aide-alimentaire-du-pam-s-evapore-en-somalie-avant-d-atteindre-ses-destinataires_1316973_3212.html#xtor=AL-32280184

Retrouvez ci-dessous différents bulletins sur la situation alimentaire et la situation des marchés céréaliers en Afrique de l’Ouest, ainsi que l’évaluation des campagnes agricole et pastorale au Niger.

Point sur la Situation Alimentaire n°106
Afrique Verte, 23 février 2010
Ce bulletin mensuel informe sur le prix des céréales au Burkina Faso, Mali et Niger. Début février 2010, on observe une stabilité relative du prix des céréales dans ces pays.
http://www.afriqueverte.org/r2_public/media/fck/File/Bulletins/PSA/PSA_106-02-2010.pdf

Bulletin Fewsnet « Sahel et Afrique de l’Ouest »
Fewsnet, février 2010
Point sur la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest en février 2010.
http://www.fews.net/docs/Publications/West_FSU_2010_02_fr.pdf

Bulletin trimestriel n°19 sur la sécurité alimentaire au Burkina Faso (juil – sept 2009)
SISA, janvier 2010
Point sur la sécurité alimentaire au Burkina Faso.
http://www.sisa.bf/sisa/spip.php?article412

Niger : Albichir n°3
PAM, SIMA, Fewsnet, janvier 2010
Point d’analyse approfondie des marchés et de la sécurité alimentaire au Niger.
http://ochaonline.un.org/OchaLinkClick.aspx?link=ocha&docId=1162854

Niger : évaluation définitive de la campagne agricole 2009/2010
Ministère du Développement agricole, févier 2010
Résultats définitifs de la campagne agricole 2009-2010 au Niger.
http://www.cic.ne/index.php?article77

Niger : synthèse des résultats de la campagne pastorale 2009 – 2010
Ministère de l’Elevage et des Industries animales, sur le site du RECA, novembre 2009
http://www.reca-niger.org/spip.php?article57

Niger : enquête nationale rapide sur la situation alimentaire des ménages
République du Niger, décembre 2009
Présentation power point : http://www.cic.ne/IMG/ppt/ENQUETE_NATIONALE_RAPIDE_SUR_LA_SITUATION_ALIMENTAIRE_2009-04.ppt
Rapport : http://www.cic.ne/IMG/doc/Resume_executif_enquete_rapide_vulnerabilite5_version_finale.doc
Présentation du plan de soutien 2010 : http://www.cic.ne/IMG/ppt/PresPlanSoutien_2010_CRC.ppt

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser