À la Une – COP28 : quelles avancées pour l’agriculture familiale africaine ?

Événement crucial pour le climat, la 28e Conférence des parties (COP), organisée par l’ONU, s’est tenue du 30 novembre au 12 décembre 2023 à Dubaï (Emirats arabes unis). Malgré les multiples controverses autour de l’organisation de cette COP, la conférence a permis quelques avancées notables, notamment avec un accord sur le fonds pour les pertes et préjudices. Pour la première fois, une délégation d’agriculteurs et agricultrices familiaux forte et coordonnée a également participé à la COP28 afin de faire passer ses messages sur la table des négociations, de plaider pour la résilience, la viabilité et la durabilité de l’agriculture familiale face à la crise climatique et d’influencer les décisions relatives à l’action climatique.

Malgré ces avancées, les priorités du continent africain n’ont globalement pas été au centre des discussions qui se sont concentrées sur la question des énergies fossiles. Ainsi, le sujet principal sur lequel les émissaires du continent avaient des attentes a largement été ignoré : celui de l’adaptation au changement climatique dont le coût ne cesse de croître au fur et à mesure que se multiplient les événements extrêmes.

Retrouvez également dans ce bulletin une sélection de ressources le changement climatique, la sécurité alimentaire, l’agroécologie, le lait, le genre, le foncier, l’eau ou encore le conseil agricole.

Bonne lecture !

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser