À la Une – L’Afrique de l’Ouest et le Sahel face à une crise alimentaire majeure

L’Afrique de l’Ouest et le Sahel font face à une crise alimentaire et nutritionnelle majeure, avec environ 27.3 millions de personnes en besoin d’assistance alimentaire et nutritionnelle d’urgence et plus de 38 millions de personnes qui pourraient, en l’absence de mesures appropriée, souffrir de la faim et de la malnutrition pendant la soudure en juin-août. 83 millions de personnes additionnelles, sous pression alimentaire, pourraient basculer dans la crise en l’absence de mesures appropriées. C’est l’alerte lancée par les membres du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) qui se sont réunis du 6 au 8 avril 2022 à Paris. 

Comme l’a souligné le Dr Ibrahim Assane Mayaki, Président honoraire du CSAO dans son mot d’ouverture, ces scénarios se fondent notamment sur l’amplitude et la sévérité des répercussions du conflit entre la Russie et l’Ukraine sur la situation alimentaire de la région, qui est déjà tendue en raison notamment des effets des crises sécuritaires et sanitaires. Les membres du RPCA ont également rappelé que les importants déficits fourragers et les difficultés d’accès aux pâturages et points d’eau liées à l’insécurité compliquent l’alimentation du bétail et provoquent une soudure pastorale précoce. Ils rappellent que la limitation, voire l’interdiction de la transhumance transfrontalière dans certains pays, aggrave cette situation pastorale déjà préoccupante. Si la production céréalière de la campagne agropastorale, évaluée à 73 millions de tonnes, est en hausse de 2.7% par rapport à la moyenne des cinq dernières campagnes, elle est en baisse de 11% dans les pays sahéliens par rapport à 2021, le Niger (- 39%), le Mali (- 15%), le Burkina Faso (- 10%) étant particulièrement touchés. 

Le site du RPCA regroupe l’ensemble des documents et présentations de cette réunion, et notamment les résultats définitifs de la campagne agro-sylvo-pastorale, la situation des marchés régionaux et internationaux, la situation alimentaire et nutritionnelle, ainsi qu’une présentation et analyse des ripostes des Etats face au Covid-19. Vous y trouverez également les présentations de l’auto-évaluation de leurs capacités de pilotage des enjeux alimentaires du Bénin, de la Guinée, du Mali et du Sénégal, sur la base de leur expérience de l’outil “Cadre d’analyse du leadership de gouvernance de la sécurité alimentaire et nutritionnelle”. Enfin, Lors de la session du Groupe d’experts seniors de l’Alliance globale pour la résilience (SEG-AGIR), les membres ont discuté des progrès du Tchad en matière de renforcement de la résilience des populations vulnérables ainsi que des bonnes pratiques.

Vous trouverez également dans ce bulletin les différentes ressources parues sur les conflits, le pastoralisme, les systèmes alimentaires, la coopération et le développement, les enjeux de la commercialisation, la gestion des ressources naturelles, le changement climatique et les questions de genre, ou encore les engrais. 

Beaucoup d’évènements sont également proposés dans la rubrique agenda !

Bonne lecture !

L’équipe d’Inter-réseaux Développement rural

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser