Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Bulletins de veille le 17 octobre 2011

Bulletin de Veille n°183 – 17 octobre 2011

Veuillez trouver ci-dessous un nouveau bulletin de veille sur le développement rural. Ce mois-ci, vous retrouverez une actualité centrée sur la volatilité des cours internationaux, les accaparements fonciers, et le projet de réforme de la PAC.

N’hésitez pas à réagir par retour de mail à l’une ou l’autre de ces références, ce bulletin de veille est aussi l’occasion d’engager le débat au sein d’Inter-réseaux.

Vous pouvez également consulter ce bulletin sur le site web d’Inter-réseaux : www.inter-reseaux.org

Bonne lecture !

L’équipe d’Inter-réseaux Développement rural

Sommaire

Situation alimentaire et volatilité des cours mondiaux

Produit Doc n°153 – 2ème trimestre 2011 : conjoncture des matières premières agricoles
L’état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2011 : Quelles sont les conséquences… ?
Indice de la faim dans le monde 2011 : Relever le défi de la faim et maîtriser les chocs et la volatilité

Mesures et réflexions ouest-africaines pour lutter contre la volatilité

Bilan à mi-parcours de la campagne agropastorale 2011/2012 en Afrique de l’Ouest
Réunion CEDEAO/FAO sur la volatilité des prix
Atelier sur le stock régional de sécurité alimentaire de la Cedeao
Agriculture : l’UEMOA couvre ses paysans
Fiches synthétiques : Hausse des prix alimentaires mondiaux : des messages clés

Commercialisation des produits agricoles

Comment communiquer pour mieux commercialiser ? Un atelier co-animé par Inter-réseaux

Actualités foncières et réflexions

Politique d’accaparement des terres : Les ruraux organisent la résistance
Agriculture : l’achat de terres en Afrique, un business sous influences
Agriculture : producteurs d’huile de palme cherchent terrains
Le rôle du juge dans la gestion des conflits fonciers : une conférence au Mali
Note de synthèse : accaparement des terres et firmes multinationales
Note sur les « directives volontaires » FAO : les commentaires d’AGTER
Note conceptuelle de la BAD : Les investissements directs étrangers dans le secteur foncier en Afrique

Nombreuses références sur le nouveau projet de PAC

La Commission européenne propose un nouveau partenariat entre l’Europe et les agriculteurs
Des réactions de professionnels et syndicats agricoles
Articles relatifs à l’impact de la réforme envisagée de la PAC sur les pays du Sud

Commerce international

Négociations APE : la lune de miel est terminée …
Débat sur l’utilisation des interdictions d’exportation en Afrique orientale

Cacao

Production de cacao record en Côte d’Ivoire
Le cacao camerounais renoue avec sa renommée
Pour un agenda mondial du cacao

Enjeux transversaux

Quelles politiques publiques pour soutenir les agricultures familiales du Sud ?
La cohérence des politiques commerciales et agricoles avec les objectifs de développement
Alimentation et changement climatique : le lien oublié
L’innovation financière au service du solidaire

Situation alimentaire et volatilité des cours mondiaux

Produit Doc n° 153 – 2ème trimestre 2011 : conjoncture des matières premières agricoles


AFD, septembre 2011
Un nouveau numéro de Produit Doc, bulletin trimestriel de l’AFD qui aborde la conjoncture des marchés des matières premières, sous forme de fiches par produits (café, cacao, thé, riz, sucre, oléagineux, coton, caoutchouc, pétrole, aluminium, cuivre, nickel, or). Après avoir connu une embellie fin 2010, la croissance mondiale a de nouveau ralenti à partir de mars 2011. Les données disponibles pour le deuxième trimestre 2011 indiquent que ce ralentissement a alimenté les craintes des investisseurs. Dans ce contexte, les cours des matières premières agricoles et minières ont connu, à des degrés divers, une certaine « défervescence », les prix du pétrole et de l’or restant par contre très volatiles. Cependant, la bonne tenue de la demande dans les marchés émergents, notamment en Chine, devrait soutenir les cours dans les prochains mois.
http://www.afd.fr/op/edit/home/publications/travaux-de-recherche/publications-documentaires/Produitdoc

L’état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2011 : Quelles sont les conséquences de l’instabilité des cours internationaux pour l’économie et la sécurité alimentaire des pays ?


FAO, octobre 2011
Le FIDA, le PAM et la FAO ont publié un rapport qui met en lumière la diversité des répercussions de la crise alimentaire mondiale de 2006-2008 sur les différents pays, les plus pauvres étant les plus durement touchés. Bien que quelques grands pays soient parvenus à éviter les pires effets de la crise, les habitants de nombreux petits pays dépendants des importations ont été confrontés à une véritable flambée des prix qui, même lorsqu’elle n’a été que temporaire, a pu avoir des effets permanents sur l’économie et la sécurité alimentaire.
http://www.fao.org/publications/sofi/fr/

Indice de la faim dans le monde 2011 : Relever le défi de la faim et maîtriser les chocs et la volatilité excessive des prix alimentaires

Welt Hunger Hilfe, IFPRI, Concern Worldwide, ACTED, Octobre 2011
Publiée par l’Institut international de recherches sur les politiques alimentaires (IFPRI), Welt Hunger Hilfe et Concern Worldwide, en partenariat avec ACTED, cette sixième édition annuelle de l’Indice de la faim dans le monde met en évidence les pays et les régions où la situation est alarmante et demande une action immédiate, en appelant à la mise en place de politiques de lutte contre la faim, tant au niveau national qu’international. Le rapport identifie la demande en biocarburants, les changements climatiques ainsi qu’une augmentation de l’activité financière sur les marchés à terme des denrées de base comme les principales causes de la hausse et de la volatilité des prix alimentaires. Il propose un ensemble de recommandations de politiques à trois niveaux d’action : aborder les moteurs de la volatilité des prix des denrées alimentaires ; s’attaquer aux caractéristiques du marché mondial qui déterminent la volatilité, y compris en mettant en place des stocks grâce à une coordination des réserves alimentaires internationales et à un partage de l’information sur les marchés alimentaires ; et renforcer la résilience future.
http://www.acted.org/fr/ghi2011
Article de presse à ce sujet :
Prix agricoles mondiaux : comment mettre fin à la valse infernale (Le Monde, 11 octobre 2011)
http://www.lemonde.fr/economie/article/2011/10/11/prix-agricoles-mondiaux-comment-mettre-fin-a-la-valse-infernale_1584924_3234.html

Bilan à mi-parcours de la campagne agropastorale 2011/2012 en Afrique de l’Ouest

Agrhymet, août 2011
Cette note de 6 pages du centre régional Agrhymet offre, cartes et graphes à l’appui, un bilan à mi-parcours de la campagne agropastorale 2011/2012. Elle renseigne en particulier sur les zones où l’on observe une mauvaise installation de la première phase de la campagne et sur les régions où la croissance est au dessus de la moyenne.
http://www.cilss.bf/IMG/pdf/bulletin_AMESD_No8.pdf

Mesures et réflexions ouest-africaines pour lutter contre la volatilité

Réunion CEDEAO/FAO sur la volatilité des prix


Les 6 et 7 octobre 2011, s’est tenue à Dakar une réunion conjointe CEDEAO/FAO de consultation sur la volatilité et la flambée des prix des denrées alimentaires en Afrique de l’Ouest. Cette consultation sous régionale visait à discuter avec les gouvernements des États membres pour identifier les différentes options possibles et déterminer les actions immédiates en réponse à la crise actuelle des prix des denrées alimentaires.
Articles de presse sur le sujet :
La Cedeao et la Fao sonnent l’alerte : La flambée et la volatilité des prix des denrées alimentaires inquiètent
http://www.walf.sn/economique/suite.php?rub=3&id_art=75778
Sécurité alimentaire en Afrique de l’ouest : Vers une coalition régionale contre la volatilité des prix
http://www.walf.sn/economique/suite.php?rub=3&id_art=75804
Propositions des OP :
Propositions du ROPPA pour prévenir les hausses incontrôlées des prix des produits alimentaires
Dans le cadre de cette rencontre, le ROPPA a fait un certain nombre de propositions pour prévenir les hausses incontrôlées des prix des produits alimentaires. Ces propositions vont au-delà de la gestion d’une crise conjoncturelle pour s’attaquer aux problèmes structurels. Elles ne sont pas nouvelles et certaines sont déjà mises en œuvre dans certains pays.
http://www.roppa.info/spip.php?article176

Atelier sur le stock régional de sécurité alimentaire de la Cedeao

Hub Rural, 5 octobre 2011
A l’initiative de la Cedeao, s’est tenue la réunion de la Task Force sur le Stock régional de sécurité alimentaire à Dakar du 3 au 5 octobre 2011. Cette réunion avait pour objectif d’informer les participants sur les contextes régionaux et internationaux de l’initiative sur la réserve alimentaire et rappeler l’approche et les orientations retenues par la Cedeao ; de promouvoir les échanges d’expériences entre les principales parties prenantes de la stratégie de réserve alimentaire en Afrique de l’Ouest ; de discuter et adopter les principes clés pour une initiative commune entre la région, les organisations internationales et le G20 intégrée dans l’approche de la Cedeao ; d’adopter des objectifs spécifiques assignés à la stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire, comprenant les articulations avec les niveaux nationaux et locaux ; d’analyser la contribution possible des différentes initiatives (RESOGEST, PREPARE) au développement de la stratégie régionale de stockage de sécurité ; et d’établir une feuille de route pour l’établissement d’une stratégie opérationnelle de stockage régional de sécurité alimentaire dans la région. Retrouvez sur cette page la liste des communications, le compte rendu de la réunion, ainsi que la feuille de route adoptée.
http://www.hubrural.org/spip.php?article8248

Fiches synthétiques : « Hausse des prix alimentaires mondiaux : des messages clés »

MSU, août 2011
Dans le cadre du Programme de renforcement et de recherche sur la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest (PRESAO), B. Diallo, N. Dembélé et J. Staatz du MSU ont produit 3 fiches synthétiques, avec des messages clés en rapport avec la hausse des prix alimentaires mondiaux de 2007-2008.
Fiche 1 : La hausse des prix alimentaires mondiaux 2007-2008 : ce que nous enseigne le passé
http://www.aec.msu.edu/fs2/srai/presao_template_Message_clé_1111.pdf
Fiche 2 : La hausse des prix alimentaires mondiaux : des retombées possibles pour les producteurs mais à quelles conditions ?
http://www.aec.msu.edu/fs2/srai/presao_template_Message_clé_2222.pdf
Fiche 3 : La hausse des prix alimentaires mondiaux 2007-08 : des substitutions possibles pour les consommateurs
http://www.aec.msu.edu/fs2/srai/presao_template_Message_clé_33333.pdf

Agriculture : l’UEMOA couvre ses paysans


Jeune Afrique, 7 octobre 2011
Cet article de presse salue l’initiative de l’UEMOA, qui entend créer une assurance récolte. En plus de stabiliser les revenus, cet outil de gestion des risques va également faciliter l’accès au crédit. Avant son lancement officiel, la Banque ouest-africaine de développement, en charge de la mise en œuvre de l’assurance récolte, procédera à une évaluation technique et financière du mécanisme. Une seconde phase doit également être enclenchée pour définir les risques climatiques à assurer et décrire précisément le système de couverture à mettre en place, du dispositif de collecte des primes aux modalités de règlements des sinistres.
http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2646p092.xml0/agriculture-uemoa-assurance-boadagriculture-l-uemoa-couvre-ses-paysans.html

Commercialisation des produits agricoles

Comment communiquer pour mieux commercialiser ? Un atelier co-animé par Inter-réseaux

Inter-réseaux, septembre 2011
Du 27 au 30 septembre 2011, Inter-réseaux Développement rural et Jade Burkina ont organisé un atelier multi-acteurs sur le thème « quels outils de communication pour améliorer la mise en marché des produits agricoles ? ». Cette rencontre a regroupé une trentaine de participants : des leaders d’organisations paysannes, des spécialistes en information et en communication et des représentants de structures d’appui au développement agricole et rural. Retrouvez sur cette page les termes de référence de l’atelier, la liste des participants, le cahier des participants, les présentations introductives et les quatre numéros de Sugu – le bulletin d’information de cet atelier. Le compte rendu de l’atelier sera disponible prochainement.
www.inter-reseaux.org/groupes-de-travail/gt-filieres-et-marches/article/comment-communiquer-pour-mieux

Actualités foncières et réflexions

Politique d’accaparement des terres : Les ruraux organisent la résistance

Walf Fadjri, sur le site du CNCR, 5 octobre 2011
Cet article présente l’alerte donnée par le CNCR au Sénégal contre la multiplication de cas d’accaparement. Si l’État ne prend aucune disposition face au bradage des terres au profit des investisseurs privés, les populations ne pourront plus se nourrir de leurs terres.
http://www.cncr.org/?page=article&id_article=493
Autre articles sur le thème de l’accaparement des terres au Sénégal et la mobilisation des OP :
Prix de cession des terres de Mbane : Un hectare bradé à 1 000 F CFA aux autorités
http://www.africatime.com/Senegal/nouvelle.asp?no_nouvelle=626333&no_categorie
Vidéo : propositions des OP sur le foncier au Sénégal
http://www.youtube.com/watch?v=FMTm4cowB1w
Les CRCR contre l’accaparement des terres
http://www.legriot.info/4336-senegal-les-crcr-contre-l%E2%80%99accaparement-des-terres/

Agriculture : l’achat de terres en Afrique, un business sous influences

Jeune Afrique, 7 octobre 2011
Cet article de Jeune Afrique dresse le portrait de plusieurs investisseurs fonciers en Afrique. Milliardaires américains ou saoudiens, aristocrates portugais et britanniques, ex-ambassadeurs occidentaux… Derrière certains contrats signés en Afrique se cachent des personnalités du monde des affaires et, parfois, de la politique.
http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2646p068-072.xml0/enquete-agriculture-banque-mondiale-sinopecagriculture-africaine-enjeux-et-perspectives.html

Agriculture : producteurs d’huile de palme cherchent terrains

Jeune Afrique, 7 octobre 2011
Ce court article met au jour l’importance de la filière huile de palme dans la problématique des accaparements fonciers. Soumis à des contraintes d’espace, les groupes asiatiques multiplient les accords en Afrique. Si le pari est parfois risqué, les perspectives de la demande mondiale en huile de palme leur laissent entrevoir un fort retour sur investissement.
http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2646p080.xml0/agriculture-olam-huile-de-palme-terre-agricoleagriculture-producteurs-d-huile-de-palme-cherchent-terrains.html

Le rôle du juge dans la gestion des conflits fonciers : une conférence au Mali


Hub Rural, octobre 2011
Deux articles relayés par le Hub Rural qui rendent compte des rencontres interprofessionnelles de la justice ayant eu lieu au Mali du 26 au 28 juillet 2011, sur le thème « le rôle du juge dans la gestion des conflits fonciers ». Ces rencontres ont permis aux acteurs judiciaires et non judiciaires d’échanger et de passer au crible plusieurs sous-thématiques centrées sur les conflits fonciers, la spéculation foncière, les abus de pouvoir, la procédure d’immatriculation, la procédure d’expropriation et la question du titre foncier.
http://www.hubrural.org/spip.php?article8237

Note de synthèse : accaparement des terres et firmes multinationales

AGTER, octobre 2011
Cette note de 7 pages, publiée par AGTER en septembre 2011, présente une analyse du phénomène actuel de prise de contrôle des terres et du rôle ambigu des entreprises multinationales. L’auteur y détaille notamment les différents cadres juridiques auxquels sont soumis ces contrats et les instances existantes pour les faire respecter.
http://www.agter.asso.fr/article695_fr.html

Note sur les « Directives volontaires » FAO : les commentaires d’AGTER

AGTER, mai 2011
Cette courte note publiée par l’association AGTER présente un commentaire linéaire du draft de « Directives volontaires » proposées par la FAO et devant être discutée au CSA. Les commentaires d’AGTER saluent des avancées significatives sur un certain nombre de questions. Cependant, il dénonce certaines incohérences sur plusieurs questions de fonds et certains manques sur des questions essentielles, en particulier en ce qui concerne le droit international en vigueur et ses limites.
http://www.agter.asso.fr/IMG/pdf/commentaires_agter_sur_les_dv_fao_tenure_responsable_41.pdf

Note conceptuelle de la BAD : Les investissements directs étrangers dans le secteur foncier en Afrique

Banque Africaine de Développement, octobre 2011
En amont du Forum de Nairobi organisé du 4 au 5 octobre 2011, la BAD a publié cette courte note sur les IDE dans le secteur foncier en Afrique. Elle expose les avantages des investissements directs étrangers tels qu’ils sont perçus par les États hôtes et les risques qui sont associés à ces transactions, qu’ils soient économiques, sociaux et environnementaux.
http://www.afdb.org/fileadmin/uploads/afdb/Documents/Generic-Documents/Note%20Conceptuelle_French.pdf

Sortie du nouveau projet de PAC

La Commission européenne propose un nouveau partenariat entre l’Europe et les agriculteurs

La Commission européenne a présenté le 12 octobre 2011 un projet de réforme de la Politique agricole commune (PAC) pour l’après 2013. Ce projet vise à renforcer la compétitivité, la durabilité et l’ancrage de l’agriculture sur l’ensemble des territoires pour garantir aux citoyens européens une alimentation saine et de qualité, préserver l’environnement et développer les zones rurales. Ce projet de réforme a suscité de nombreuses réactions, dont quelques unes sont présentées ci-dessous.
Communiqué de presse présentant les dix points clés de la réforme :
http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=IP/11/1181&format=HTML&aged=0&language=FR&guiLanguage=en
Interview du Commissaire européen à l’agriculture http://www.euractiv.com/fr/pac/dacian-ciolo-largent-de-la-pac-passe-lest-interview-508300
Communiqué de presse de Bruno Le Maire (Ministre français de l’Agriculture) : http://agriculture.gouv.fr/Communique

Des réactions de professionnels et syndicats agricoles
Coop de France dubitative sur les intentions de la Commission
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/pac-2014-coop-de-france-dubitative-sur-les-intentions-de-la-commission-48856.html
JA se félicite la composante jeune dans le premier pilier
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/pac-2014-ja-se-felicite-de-la-composante-jeune-dans-le-premier-pilier-video-48845.html
Un affaiblissement des producteurs selon le principal syndicat agricole allemand (DBV)
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/pac-2014-un-affaiblissement-des-agriculteurs-selon-le-principal-syndicat-allemand-dbv-48807.html
Les propositions de la commission signent « le sacrifice de l’élevage bovin viande » (FNB)
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/pac-2014-les-propositions-de-la-commission-signent-le-sacrifice-de-l-elevage-bovin-viande-fnb-48796.html
« L’avenir s’assombrit » (Confédération paysanne)
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/pac-2014-l-avenir-s-assombrit-confederation-paysanne-48786.html
« Des propositions qui manquent encore d’ambition » (Chambres d’Agriculture)
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/pac-2014-des-propositions-qui-manquent-encore-d-ambition-chambres-d-agriculture-48778.html
« Une PAC mal verdie et toujours moins d’agriculteurs » (Coordination rurale)
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/pac-2014-une-pac-mal-verdie-et-toujours-moins-d-agriculteurs-coordination-rurale-48774.html
« Un rééquilibrage des aides qui va dans le bon sens » (Groupe « PAC 2013 »)
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/pac-2014-un-reequilibrage-des-aides-qui-va-dans-le-bon-sens-groupe-pac-2013-48762.html
« Promouvoir la croissance verte et non les contraintes environnementales » (Copa Cogeca)
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/pac-2014-promouvoir-la-croissance-verte-et-non-les-contraintes-environnementales-copa-cogeca-48740.html
Une réforme contrainte par le budget posant en dogme le découplage total (FNSEA)
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/pac-2014-une-reforme-contrainte-par-le-budget-posant-en-dogme-le-decouplage-total-fnsea-48735.html
Un projet décevant à tout point de vue pour Via Campesina
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/pac-2014-un-projet-decevant-a-tout-point-de-vue-via-campesina-48860.html
« L’UE renonce à essayer de réguler les marchés agricoles » (Syndicats agricoles wallons)
http://www.lalibre.be/archives/divers/article/691539/l-ue-renonce-a-essayer-de-reguler-les-marches-agricoles.html

Articles relatifs à l’impact de la réforme envisagée de la PAC sur les pays du Sud :
EU agriculture policy « still hurting farmers in developing countries »
http://www.guardian.co.uk/global-development/poverty-matters/2011/oct/11/eu-agriculture-hurts-developing-countries
Communiqué de presse de Concord :
http://www.concordeurope.org/Files/media/0_internetdocumentsENG/5_Press/1_Press_releases/6_Press_releases_2011/CONCORD-press-statement_CAP-legislative-proposals-_.pdf
Les déclarations de O. De Schutter : « La réforme de la PAC doit mettre un terme au dumping »
http://www.srfood.org/index.php/fr/component/content/article/1-latest-news/1674-cap-reform-must-put-an-end-to-dumping-un-expert

Commerce international

Négociations APE : la lune de miel est terminée …

ICTSD, octobre 2011
Cet article d’Isabelle Ramdoo et de San Bilal de l’ECDPM commente la décision de la Commission européenne, qui a annoncé fin septembre 2011 que les pays ayant conclu un Accord de partenariat économique (APE), mais n’ayant pas encore pris les mesures nécessaires à la ratification et à la mise en œuvre de celui-ci, ne pourraient plus bénéficier de l’accès au marché européen au titre de l’APE à compter du 1er janvier 2014. Pour les auteurs, le simple fait de fixer une échéance pourrait donner une nouvelle impulsion aux négociations actuelles pour la conclusion d’APE régionaux. Mais il pourrait tout aussi bien se transformer en guillotine si la souplesse nécessaire fait défaut pour faire avancer les négociations.
http://ictsd.org/i/news/eclairage/114759/

Débat sur l’utilisation des interdictions d’exportation en Afrique orientale

Agritrade, 6 octobre 2011
Cette revue de presse du site Agritrade s’intéresse au commerce intra-régional en Afrique de l’Est, et en particulier aux récentes levées d’interdiction sur l’exportation de céréales obtenues par les agriculteurs tanzaniens.
http://agritrade.cta.int/fr/Agriculture/Produits-de-base/Cereales/Debat-sur-l-utilisation-des-interdictions-d-exportation-en-Afrique-orientale

Cacao

Production de cacao record en Côte d’Ivoire

Marchés tropicaux et méditerranéens, 4 octobre 2011
Cet article de Marchés tropicaux et méditerranéens apporte un éclairage sur la situation actuelle de la filière cacao en Côte d’Ivoire. En 2010/2011, la production de cacao de ce pays a atteint un record de 1,5 millions de tonnes. Réclamée par les bailleurs de fonds internationaux depuis des années, une réforme de la filière doit être dévoilée en octobre. Elle devrait permettre aux paysans ivoiriens de percevoir 50 % du prix d’achat international. Par ailleurs, le gouvernement veut faire grimper le taux de transformation à près de 50 % (il est aujourd’hui inférieur à 1,5 % de la production), grâce à la promotion de l’investissement privé.
http://www.mtm-news.com/article/3715/production-cacao-record-en-cote-d%E2%80%99ivoire

Le cacao camerounais renoue avec sa renommée


Jeune Afrique, 13 octobre 2011
Un focus de Jeune Afrique sur la filière cacao au Cameroun. Le plan de relance du cacao et du café, mis en place à partir de 2004 au Cameroun, commence à porter ses fruits : il a permis de réorganisé la filière et, surtout, d’améliorer la qualité. La prochaine étape sera de décrocher des certifications internationales.
http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2647p114.xml0/developpement-nigeria-cameroun-ghanale-cacao-camerounais-renoue-avec-sa-renommee.html

Pour un agenda mondial du cacao

Jeune Afrique, 7 octobre 2011
Dans cette tribune, le directeur exécutif de l’Organisation internationale du cacao (OIC) attire l’attention sur le manque de vision stratégique et de coordination au niveau mondial entre l’offre et la demande de cacao, qui alimente la volatilité des prix et l’incertitude, menant à des pics suivis d’un effondrement. Pour y remédier, il appelle à un sommet mondial du cacao, à la mi-2012, regroupant les principaux intervenants dans l’écosystème du cacao (gouvernements, industriels, bailleurs de fonds, organisations paysannes, société civile, etc.). Le sommet devrait adopter un programme pour une économie cacaoyère mondiale durable, soulignant les défis auxquels fait face le secteur et la meilleure stratégie pour les relever. Enfin, le sommet devrait se mettre d’accord sur un mécanisme visant à mobiliser les ressources nécessaires pour mettre en œuvre l’agenda mondial du cacao.
http://www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/ARTJAJA2646p082.xml0/prix-agriculture-cacao-productionpour-un-agenda-mondial-du-cacao.html

Enjeux transversaux

Quelles politiques publiques pour soutenir les agricultures familiales du Sud ?

Coordination Sud, septembre 2011
Cette note de 4 pages de la Commission Agriculture et Alimentation (C2A) de Coordination Sud plaide pour un appui aux agricultures familiales du Sud et la mise en œuvre de mesures favorables à leur développement. Elle identifie pour cela trois grands domaines d’appui : i) des prix rémunérateurs et stables ; ii) un accès équitable aux ressources naturelles ; iii) des investissements publics.
http://www.coordinationsud.org/wp-content/uploads/Les-Notes-de-la-C2A-n%C2%B07_septembre2011.pdf

La cohérence des politiques commerciales et agricoles avec les objectifs de développement

L. Levard, Coordination Sud, septembre 2011, 59 p.
Ce rapport de Coordination Sud dresse un panorama en 60 pages de l’ensemble des dimensions qu’impliquent la cohérence des politiques publiques, qu’il s’agisse de la cohérence « verticale » entre les niveaux de décision internationaux, régionaux, nationaux, locaux ; de la cohérence « horizontale » entre secteurs de développement, entre politique agricole et commerciale au Sud notamment ; de la cohérence entre la politique commerciale des pays du Nord et leurs objectifs affichés de coopération et de développement des pays du Sud. En effet, devant l’intérêt croissant des pays du Nord pour la notion d’évaluation et d’efficacité des politiques, de nombreuses organisations de la société civile ont récemment mené différentes études mettant en évidence des situations d’incohérences ou de risques d’incohérence notoires.
http://www.gret.org/wp-content/uploads/Coherence-politiques-commerciales.pdf

Alimentation et changement climatique : le lien oublié

GRAIN, 28 septembre 2011
Cet article de l’ONG GRAIN détaille les liens entre le système alimentaire mondial et le changement climatique. En cause, la responsabilité du modèle d’agriculture industrielle dans l’émission de gaz à effet de serre. D’autres modèles agricoles existent et doivent être promus. L’accent devrait être mis sur des techniques différentes : la diversification des systèmes de culture, une meilleure interaction entre les cultures et la production animale, l’intégration d’arbres et de végétation sauvage, etc. Une telle augmentation de la diversité permettrait à son tour d’augmenter le potentiel de production et le fait d’incorporer de la matière organique améliorerait au fur et à mesure la fertilité du sol, établissant des cercles vertueux de productivité accrue et de meilleure disponibilité de la matière organique.
http://www.grain.org/article/entries/4363-alimentation-et-changement-climatique-le-lien-oublie

L’innovation financière au service du solidaire

Novethic, 4 octobre 2011
Ce court article du Média Novethic présente une initiative européenne d’aide à la microfinance rurale en Afrique Subsaharienne : le Fefisol. Au-delà de ces aspects techniques, le fonds entend d’abord répondre au manque de financement des zones rurales en Afrique et des agriculteurs en particulier. En effet, le continent africain représente moins de 7% des investissements en microfinance dans le monde. Le fonds a ainsi pour objectif de cibler à la fois de petites institutions de microfinance (IMF) à fort potentiel de développement qui ne parviennent pas à obtenir des financements par le « circuit classique », et des bénéficiaires finaux eux aussi peu desservis car habitant dans des zones rurales. Pour atteindre ces objectifs, au moins 75% du fonds sera investi en Afrique Subsaharienne, et ce au service de clients ruraux.
http://www.novethic.fr/novethic/isr_investissement_socialement_responsable,acteurs,l_innovation_financiere_service_solidaire,135459.jsp

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.