Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Bulletins de veille le 5 mai 2011

Bulletin de veille n°176 – 5 Mai 2011

Veuillez trouver ci-dessous un nouveau bulletin de veille sur le développement rural.

Ce mois-ci, des références autour de la sécurité alimentaire, de la volatilité des prix, de l’Ecowap, du foncier, des semences, du coton, etc.

N’hésitez pas à réagir par retour de mail à l’une ou l’autre de ces références, ce bulletin de veille est aussi l’occasion d’engager le débat au sein d’Inter-réseaux.

Vous pouvez également consulter ce bulletin sur le site web d’Inter-réseaux : www.inter-reseaux.org

Bonne lecture !

L’équipe d’Inter-réseaux Développement rural

Volatilité des prix

Étude Grema sur les instruments de régulation des marchés agricoles
Grema, avril 2011
En septembre 2010, trois ministères français (MAEE, MAAPRAT, MINEFI) et l’Agence française de développement (AFD) ont cofinancé une étude portant sur la gestion de la volatilité des prix alimentaires pour la sécurité alimentaire. Cette étude a été confiée au Grema (groupe d’experts coordonnée par le Cirad, le Gret et l’Iram). L’étude s’est fondée sur une série de fiches pays (exemples de politiques de régulation des prix dans des pays en développement) ainsi que sur des notes de théorie économique. Elle a ensuite donné lieu à un atelier international d’experts, puis à une conférence internationale (1er décembre 2010). Vous trouverez sur cette page :

  • Un document de synthèse de ces travaux, en anglais et intitulé Managing Food Price Volatility for Food Security and Development, reprenant également les principaux débats de la conférence de décembre 2010 ;
  • Les parties à télécharger individuellement ;
  • La note produite par Inter-réseaux et portant sur « l’impact de la volatilité des prix des produits agricoles sur les acteurs des filières au Burkina Faso », en anglais et en français :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf_Synthese_enquetes_BF_versionfinale-2.pdf
Vous pourrez également visualiser en gras les éléments incontournables à lire, si vous manquez de temps.
http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/etude-grema-sur-les-instruments-de

Présidence française du G20 « agricole » – Huit recommandations pour atténuer la volatilité des marchés
terre-net.fr, 12 avril 2011
Cet article rappelle rapidement les enjeux du « G20 agricole » qui aura lieu en juin et les principales propositions qui ont été avancées dans un pré-rapport. Elles visent à doter les marchés de produits agricoles et leurs dérivés financiers d’outils de régulation et de stabilisation pour améliorer leur fonctionnement et être plus résistants aux crises.
http://www.terre-net.fr/homepage/article-g20-presidence-agricole-juin-regulation-recommandation-1395-70103.html

Matières premières : les spéculateurs ont encore de beaux jours devant eux
Les Échos, 15 avril 2011
Dans cet article des Échos, sont décrites les probables issues du G20 : si les principaux décideurs s’accordent à vouloir limiter la volatilité et l’incertitude des marchés, ils ne souhaitent en rien freiner la spéculation en tant que telle. Les mesures concerneront davantage la qualité de l’information sur les marchés. « En clair, il faut rendre ces marchés moins opaques et non y supprimer les activités spéculatives. »
http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0201306683414.htm

Sécurité alimentaire : la volatilité des prix ne se limite pas aux marchés internationaux
Cirad, 18 avril 2011
Comme le rappelle cet article du Cirad, les prix des produits alimentaires dans plusieurs pays africains ne suivent pas les évolutions du marché international. Alors que les prix internationaux sont à la baisse, ils restent hauts dans certains pays, voire augmentent comme à Madagascar. L’analyse des marchés domestiques est souvent négligée, pourtant, les prix alimentaires y sont également très volatiles. A noter les liens vers deux courtes notes éclairantes.
http://www.cirad.fr/actualites/toutes-les-actualites/articles/2011/science/volatilite-des-prix-sur-les-marches-domestiques

Notes de la C2A : Faire face à la volatilité des prix agricoles
Coordination sud, mai 2011
Cette courte note résume la position des ONG françaises face à la volatilité des prix. Parmi les propositions communes, on peut citer : la régulation des marchés agricoles, la reconnaissance internationale du droit à la souveraineté alimentaire, laquelle implique une révision des règles de l’OMC, la transparence sur l’état des marchés internationaux, un système mondial coordonné de réserves alimentaires, ainsi que la lutte contre la spéculation abusive sur les marchés physiques et financiers. Le développement de l’agriculture familiale, constituant la clé d’une sécurité alimentaire durable, doit être soutenu partout dans le monde au moyen de politiques agricoles appropriées et d’une lutte contre les accaparements de terres.
http://www.coordinationsud.org/Les-notes-de-la-C2A

Alimentation : où s’informer sur les prix
IRIN, 27 avril 2011
IRIN présente une liste de sites web institutionnels (FAO, PAM, et Banque mondiale) qui proposent des informations utiles sur le comment et le pourquoi de la hausse des prix, et un aperçu des régions où les produits alimentaires deviennent plus chers.
http://www.irinnews.org/fr/ReportFrench.aspx?ReportID=92595

Situation agricole et alimentaire

Réunion du Réseau de prévention des crises alimentaires dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest
RPCA, 22 avril 2011
Le communiqué de presse du Réseau de prévention des crises alimentaires dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest indique que « malgré une production agricole record en 2010/2011, la hausse des prix des denrées sur le marché international, les taux de malnutrition élevés, ainsi que les crises politiques dans la région, pourraient fragiliser la situation alimentaire des populations vulnérables dans les centres urbains et dans les zones agro-pastorales. Les crises sociopolitiques dans la région perturbent le fonctionnement du marché régional et provoquent des mouvements de populations qui génèrent une insécurité préoccupante. »
http://www.food-security.net//medias/File/Communique_PresseRPCA_22Avril2011_FINAL.pdf

Bon approvisionnement des marchés mais persistance des entraves au commerce de produits agricoles
Cilss, 15 avril 2011
Cet avis conjoint du Cilss, du Resimao et de Fewsnet fait le point sur la situation actuelle du marché régional de produits alimentaires et les opportunités d’échanges au Sahel et en Afrique de l’Ouest. La bonne production céréalière à l’issue de la campagne agricole 2010/2011 au Sahel et en Afrique de l’Ouest est estimée à prés de 60 millions de tonnes. Elle s’est traduite par une bonne disponibilité céréalière et un approvisionnement satisfaisant des marchés, qui ont favorisé le renforcement des stocks commerçants et des réserves des paysans. Néanmoins, dans la plupart des marchés de la région, les prix des céréales connaissent une évolution à la hausse avec des niveaux supérieurs à la moyenne.
http://www.cilss.bf/IMG/pdf/Avis_corpao_lome2011_FR.pdf

Niger : résultats définitifs de la campagne 2010-2011
RECA Niger, 21 avril 2011
D’après le Dispositif national de prévention et de gestion des crises alimentaires (DNPGCA), la campagne agricole d’hivernage 2010 du Niger a enregistré une production définitive de céréales locales (mil, sorgho, maïs et fonio) estimée à plus de 5 millions de tonnes. Comparée à la moyenne des cinq dernières années (2005-2009) et à 2008 qui a été une année de record, la production en céréales locales de 2010 enregistre une hausse respective de 32% et 8%. Au plan national, la balance entre la production totale disponible de céréales locales et les besoins de consommation humaine se traduit par un excédent en céréales locales de plus de un million de tonnes.
http://www.reca-niger.org/spip.php?article305

Dakar agricole

Le Dakar Agricole préconise des « mesures urgentes » de régulation des prix
Allafrica.com, 21 avril
Cet article fait le bilan du Forum international du Dakar agricole, organisé par le gouvernement du Sénégal, en collaboration avec le Think Tank Momagri (Mouvement pour une organisation mondiale de l’agriculture), qui s’est déroulé les 18 et 19 avril 2011. Il fait échos notamment des principales préoccupations exprimées lors de ce forum, et concernant majoritairement la nécessité de prendre des mesures urgentes de régulation des prix des produits agricoles, notamment en vue de l’organisation du G20 agricole en juin à Paris. Il reprend également la volonté exprimée par le président du Sénégal de créer une nouvelle organisation mondiale agricole (OMA).
http://fr.allafrica.com/stories/201104220312.html
Autres articles de réactions sur le Dakar agricole :
Plaidoyer pour une agriculture africaine
http://www.slateafrique.com/1635/plaidoyer-agriculture-africaine
La proposition de Dakar nous laisse « perplexe » (Confédération paysanne)
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/securite-alimentaire-oma-la-proposition-de-dakar-nous-laisse-perplexe-confederation-paysanne-42121.html
Appel à la création d’une Organisation mondiale de l’agriculture
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/securite-alimentaire-appel-a-la-creation-d-une-organisation-mondiale-de-l-agriculture-42059.html

Ecowap – Afrique de l’Ouest

Les organisations de la société civile dans le processus Ecowap/PDDAA en Afrique de l’Ouest
Ipar, 19 avril 2011
La Plateforme des acteurs de la société civile d’Afrique de l’Ouest (Poscao) a organisé les 24 et 25 mars 2011, en collaboration avec Enda Syspro et Oxfam, un atelier stratégique régional sur l’Ecowap, la politique agricole régionale de la Cedeao. Cet atelier a regroupé les représentants des différentes plateformes de la société civile ouest-africaine, ainsi que des partenaires stratégiques régionaux (Ipar, Roppa, Hub Rural, Frao, IED, etc.) afin d’analyser les enjeux, mécanismes de dialogue et axes d’intervention possibles pour la société civile dans la mise en œuvre de l’Ecowap.
http://ipar.sn/spip.php?article296

Atelier régional d’information et de sensibilisation des OP sur le processus de mise en œuvre de l’Ecowap
RECA Niger, 25 avril 2011
Du 27 au 29 avril 2011, le Roppa a organisé à Niamey un atelier régional d’information et de sensibilisation des organisations de producteurs sur le processus de mise en œuvre de l’Ecowap. Cet atelier visait à permettre au Roppa de définir une stratégie et des activités pour assurer une bonne mobilisation des OP et leur participation efficace dans la suite du processus de mise en œuvre de l’Ecowap. Il s’agissait également d’identifier des synergies d’actions avec les autres acteurs clé des organisations de la société civile impliquées dans ce processus. L’atelier a regroupé environ 50 participants représentants les membres du Roppa, les autres réseaux sous régionaux des OP et des OSC partenaires, les institutions d’intégration régionale et les partenaires au développement. Sur cette page, vous trouverez les termes de référence de l’atelier ainsi qu’une note de synthèse produite par Ipar sur le thème « L’Ecowap/PDDA – instruments et mesures du plan régional d’investissements »
http://www.reca-niger.org/spip.php?article308
Télécharger la note Ipar (28p, 716Ko) : http://www.reca-niger.org/IMG/pdf/Livret_ECOWAP_plan_regional_d_investissements.pdf

Présentation de l’Ecowap
Ipar, avril 2011
Cette page du site web de l’Ipar dresse une présentation de l’Ecowap. Elle revient sur les enjeux, le contexte et les étapes d’élaboration de l’Ecowap, donne quelques caractéristiques du plan régional d’investissement, et présente les instruments (d’intensification de la production, de la régulation des marchés, de réduction de l’insécurité alimentaire pour les populations les plus pauvres), le dispositif institutionnel, le mécanisme financier et le dispositif de suivi-évaluation de l’Ecowap.
http://www.ipar.sn/spip.php?rubrique54
Également sur le site d’Inter-réseaux, une page de présentation de l’Ecowap ainsi que des références bibliographiques pour approfondir le sujet : http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/politiques-agricoles/article/la-politique-agricole-de-la-cedeao

Sécurité alimentaire

La sécurité alimentaire, condition sine qua non au développement de toutes les nations
Agrobiosciences, 15 avril 2011
Cet interview d’un économiste anglais apporte le regard d’outre-manche sur les questions de sécurité alimentaire ou – faut-il plutôt dire – de souveraineté alimentaire. Il souligne l’importance géopolitique de la position d’un pays sur les marchés des denrées alimentaires et établit une corrélation entre excédent alimentaire et puissance politique. Tirant des exemples de l’histoire des puissances, il y voit un symptôme du vacillement de l’occident face aux pays émergents. Concernant l’Afrique, il observe comme naturelle la réflexion sur la sécurisation alimentaire au niveau régional.
http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=3052

Moment d’échange entre Mamadou Cissokho et l’équipe de Solidarité
Solidarité, 28 avril 2011
Dans cette interview, Mamadou Cissokho, président honoraire du Roppa donne son point de vue sur les questions de souveraineté alimentaire. « Les paysans doivent s’organiser de façon consciente pour promouvoir la souveraineté alimentaire, en ayant conscience qu’il n’y a pas d’autres alternatives. Nous voulons bien vivre, et tranquillement, en nous alimentant grâce à nos ressources.»
http://solidaritefsm2011.blogspot.com/2011/04/moment-dechange-entre-mamadou-cissokho.html

Programme de Facilité Alimentaire
Fidafrique, 27 avril 2011
Doté d’une enveloppe de 20 millions d’euros, le programme de Facilité Alimentaire UE-Fida-Cedeao est un dispositif d’appui visant à renforcer l’intégration régionale par l’amélioration de l’accès à la nourriture et à la sécurité alimentaire dans la région ouest africaine. Cette page regroupe les principaux documents sur la mise en œuvre de ce programme dans les pays ciblés : Bénin, Côte d’Ivoire, Ghana, Mali, Niger et Sénégal.
http://www.fidafrique.net/rubrique1172.html

Yield Gaps and Potential Agricultural Growth in West and Central Africa
Ifpri, 28 avril
Dans cette étude de l’Ifpri, les auteurs présentent un ensemble de priorités de développement pour le secteur agricole en Afrique de l’Ouest, tant au niveau national que régional, visant à atteindre les objectifs de croissance économique dans la région. Pour ce faire, ils procèdent à une analyse (utilisant la modélisation) d’une part des écarts de rendements obtenus en fonction de la zone géographique, et du potentiel de croissance des différentes activités agricoles de zones similaires, et d’autre part via un modèle économique multi marchés de simulation ex-ante de l’impact économique de la réduction de ces écarts de rendements. Au sommaire de l’étude : i) l’importance de l’agriculture : économie et contexte régional ; ii) approche analytique ; iii) les écarts de rendement ; iv) le potentiel de croissance pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre ; v) conclusions et implications politiques.
http://www.ifpri.org/publication/yield-gaps-and-potential-agricultural-growth-west-and-central-africa (en)
Télécharger l’étude (158p, 1Mo) : http://www.ifpri.org/sites/default/files/publications/rr170.pdf (en)

Politique agricole – RDC

Les paysans attendent leur loi et non des pagnes et autres T-shirts !
La voix du paysan congolais, 29 avril 2011
Dans cette nouvelle édition du journal « La Voix du Paysan Congolais », un article décrit les préoccupations des producteurs autour de la nouvelle loi agricole, dans un contexte électoraliste. Citons également les articles sur la création du Cadre de concertation nationale des paysans producteurs agricoles, les conflits fonciers dans les provinces du Bas-Congo, du Nord Kivu et même à Kinshasa.
http://lavoixdupaysancongolais.wordpress.com/2011/04/29/les-paysans-attendent-leur-loi-et-non-des-pagnes-et-autres-t-shirts/
Télécharger la version intégrale :
http://lavoixdupaysancongolais.files.wordpress.com/2011/04/la-voix-du-paysan-final-nc2b013-vfinal.pdf
Voir aussi l’article suivant sur l’approbation du « code agricole » par le parlement :
Code agricole approuvé au Parlement : Satisfécit des organisations paysannes (groupelavenir.cd, 15 avril)
http://www.groupelavenir.cd/spip.php?article39542

Accaparement des terres

Quand l’Ethiopie ne touche plus terre…
Agrobiosciences, 19 avril 2011
Un article « revue de presse », qui présente la problématique de l’accaparement telle qu’elle est couverte dans divers média et notamment dans Courrier International. A noter les liens proposés en fin d’article, notamment celui vers une interview de Valentin Beauval, agronome, traitant en particulier de l’accaparement au Mali sur la zone Office du Niger.
http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=3058

Accaparement des terres agricoles : entre nécessité alimentaire et post colonialisme
Lepost.fr, 25 avril 2011
Un article relatant du documentaire Planète à vendre, d’Alexis Marant, ayant été diffusé sur Arte. Avec la croissance programmée de la population mondiale (9,2 milliards en 2050) et la raréfaction de certaines ressources naturelles, la demande pour les produits agricoles va nécessairement augmenter. À partir de 2008, la flambée des prix alimentaires et les révoltes qu’elle a provoquées un peu partout dans les pays pauvres, conjuguée à la crise financière, ont accéléré le phénomène d’accaparement des terres.
http://www.lepost.fr/article/2011/04/25/2476727_accaparement-des-terres-agricoles-entre-necessite-alimentaire-et-postcolonialisme.html
Voir aussi : Sur la piste des voleurs de terre
http://television.telerama.fr/television/trois-sequences-commentees-par-le-realisateur-planete-a-vendre,67832.php
Pour voir un extrait : Planète à vendre : délocalisation de l’agriculture
http://www.developpementdurable.com/videos/2011/04/V562/planete-a-vendre-delocalisation-de-lagriculture.html

Small-scale farmers increasingly at risk from “global land grabbing”
Cetri, 20 avril 2011
Cet article fait état de discussions tenues lors d’une conférence internationale sur le « land grabbing » organisée par « the Land Deal Politics Initiative » à l’Institut des Études de développement, basé en Grande Bretagne. L’accaparement serait dû à quatre facteurs : des prix alimentaires volatils et incertains, la crise énergétique et l’intérêt pour les biocarburants, la crise financière globale, et le nouveau marché du carbone. Les « deals » sont prétendus offrir des prix compétitifs à l’export pour les populations pauvres. Mais comme le soulignent certaines études, les coûts environnementaux et sociaux sont rarement pris en compte.
http://www.cetri.be/spip.php?article2173 (en)

Intervention de Michel Merlet au Forum foncier de novembre 2010 du Comité Foncier & Développement
Agter, mai 2011
Cette page relate l’intervention de Michel Merlet, de Agter, lors du forum international sur le foncier organisé par le Comité Foncier et Développement, les 9 et 10 novembre 2010. Cette intervention, retranscrite à la fois dans un document manuscrit de 7 pages et dans une vidéo de 30 minutes sur ce lien, traite du sujet « Comment réguler les investissements agricoles à grande échelle ? Analyse du phénomène et positionnement des acteurs ». Il fait la synthèse de débats ayant eu lieu pendant plusieurs mois entre les experts liés au Comité Foncier sur ce sujet et propose une lecture critique de différents documents de référence (notamment, le document du Centre d’analyse stratégique, le rapport de la Banque mondiale et les propositions d’Olivier de Schutter). Un tour d’horizon à la fois synthétique et documenté.
http://www.agter.asso.fr/article536_fr.html

Semences

Grain de Sel n°52-53 : Les semences : intrant stratégique pour les agriculteurs
Inter-réseaux, avril 2011
Les semences sont essentielles dans les systèmes agricoles, et cruciales pour assurer la sécurité alimentaire des populations. De leur qualité, leur accessibilité et leur diversité, dépend le succès des agriculteurs dans leurs activités de production. Les semences sont ainsi au cœur de multiples enjeux, et suscitent beaucoup d’attention et de débats, notamment en Afrique. Ce dossier de Grain de sel fait le point d’une part sur les types de semences utilisées par les paysans, ce qui motive leurs choix, les modes de collaborations entre chercheurs et producteurs, et d’autre part sur les dispositifs de conservation existants. Il explore ensuite les processus de multiplication et de distribution au sein des filières semencières : succès et limites, qualité et certification, et jeux d’acteurs. À la lumière d’expériences concrètes et de témoignages, les grands enjeux découlant de ces axes sont également évoqués et repris en conclusion, encourageant les lecteurs et lectrices à enrichir le débat.
http://www.inter-reseaux.org/revue-grain-de-sel/52-53-les-semences-intrant/article/grain-de-sel-no52-53-les-semences

La FAO appuie un nouvel organe destiné à renforcer le marché semencier du continent
FAO, 28 avril 2011
Un réseau panafricain de laboratoires d’essais de semences a été mis en place avec le soutien de la FAO par l’Union africaine et le Réseau semencier africain afin d’accélérer l’harmonisation d’un marché africain de semences de cultures traditionnelles et non traditionnelles.
http://www.fao.org/news/story/fr/item/73617/icode/en/

Chaînes de valeur – Afrique de l’Ouest

Séminaire « Making market work for poor » : une note et la vidéo de la conférence en ligne
IIED, avril 2011
Un séminaire organisé par IIED, Hivos, SNV et Iram sur le thème de l’accès aux marchés pour les petits producteurs s’est déroulé à Paris le 30 mars 2011. Vous pouvez retrouver la vidéo de la conférence et une note rédigée par Inter-réseaux sur la base de la communication de Roger Blein sur le thème : L’approche « chaîne de valeur » face aux enjeux alimentaires : le cas de l’Afrique de l’Ouest.
http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/seminaire-making-market-work-for
Télécharger la note (5p, 46Ko) : http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Markets_for_Poor_Note_IR_intervention_Roger_Blein.pdf

Riz – Afrique de l’Ouest

Crise rizicole, évolution des marchés et sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest
Cilss, Cirad, FAO, FEWS NET, PAM, avril 2011
Particulièrement riche, cette étude tire partie de statistiques régionales et d’analyses de terrain dans six pays (Bénin, Ghana, Libéria, Nigéria, Mali et Sénégal) pour fournir aux décideurs un référentiel décrivant le lien entre les filières riz et la sécurité alimentaire. Elle s’intéresse à l’insertion de l’Afrique de l’Ouest dans le marché international du riz, à l’impact de la crise de 2008 et aux réponses des États, aux changements depuis 2008 et aux perspectives et leçons à tirer pour la sécurité alimentaire.
Document complet (61p. 3,1 Mo) : http://documents.wfp.org/stellent/groups/public/documents/ena/wfp234783.pdf
Résumé (4 p.): http://documents.wfp.org/stellent/groups/public/documents/ena/wfp234784.pdf

Coton

Un état des lieux des filières coton en Afrique de l’Ouest et du Centre, par les acteurs
2ACD, avril 2011
Ce lien vous propose un numéro spécial de la revue Glocal – Revue Africaine sur le Commerce et le Développement spécialement consacré au coton en Afrique de l’Ouest et du Centre. Comment se fait-il que les problèmes de la filière, diagnostiqués aux niveaux interne et international depuis au moins neuf années, n’ont pas encore pu trouver les solutions idoines ? Le projet de ce numéro est ambitieux : il s’agit de dessiner un état des lieux des filières coton en Afrique de l’Ouest et du Centre, en donnant la parole a des experts de disciplines différentes et construire une plateforme pour des propositions de sortie de crise concrètes, techniques, réalistes, mais ambitieuses. Au sommaire de ce numéro spécial, de nombreux articles et interview d’acteurs variés, que ce soient des bailleurs de fonds, des producteurs (Roppa, Aproca) ou des chercheurs.
http://www.2acd.org/wp-content/uploads/2011/04/GLOCAL-Special-Coton-FR.pdf

Augmentation du prix du coton et des intrants : Les producteurs se mobilisent et menacent
LeFaso.net, 25 avril 2011
Des représentants de producteurs de coton venus de plusieurs provinces du Burkina Faso se sont retrouvés le 23 avril 2011 à l’Union provinciale des producteurs de coton du Houet. Ils contestent les nouveaux prix du kilo de coton et des intrants agricoles annoncés par l’Association interprofessionnelle du coton du Burkina. Pour manifester contre ces nouveaux prix qu’ils jugent « inacceptables », ils ont entrepris plusieurs actions dont une pétition.
http://www.lefaso.net/spip.php?article41755

Autre article sur le même sujet :
Augmentation des prix du coton et des intrants : Les producteurs veulent négocier avec le gouvernement (Lefaso.net, 28 avril 2011) : http://www.lefaso.net/spip.php?article41803
Filière coton : Les sociétés cotonnières proposent, les producteurs rejettent (Lefaso.net, 28 avril) : http://www.lefaso.net/spip.php?article41720

Pastoralisme

Le Réseau Billital Maroobé organise la 6ème édition de la Rencontre régionale des éleveurs du 26 au 28 mai 2011 à Diagourou au Niger
Réseau Billital Maroobé, 5 mai 2011
Cette 6ième édition intervient juste après une crise pastorale sans précèdent dans les pays du Sahel, ce qui impose une réflexion prospective et des actions sur le plan économique et la gouvernance de la mobilité. Ainsi cette édition traitera de deux thématiques majeures dans le contexte actuel à savoir : 1) L’entreprenariat pastoral : défis et opportunités ; 2) La gestion de proximité de la transhumance transfrontalière : cadre inclusif et opérationnel de gestion de proximité de la transhumance transfrontalière. L’objectif de la rencontre est d’offrir aux éleveurs/pasteurs et autres acteurs la possibilité de se retrouver, échanger, convenir et planifier des actions se rapportant aux 2 thèmes identifiés. Vous trouverez ici les termes de référence de cette rencontre.
http://www.inter-reseaux.org/agenda/article/26-28-mai-2011-diagourou-niger

Engrais – zone CFA

Prix des engrais et tonnages prévus dans certains pays de la zone CFA pour la campagne 2011 – 2012
RECA Niger, 22 avril 2011
Cette page rassemble les prix des engrais et tonnages prévus pour la campagne 2011-2012 au Bénin, Mali, Sénégal, Burkina Faso, Togo, Guinée et Niger.
http://www.reca-niger.org/spip.php?article307

Vulgarisation agricole

Mobiliser le potentiel de la vulgarisation rurale et agricole
L’Actualité des services aux entreprises n°21, GRET, mars 2011
Longtemps réservée aux agences sectorielles publiques, la vulgarisation agricole, définie comme l’ensemble des activités d’information et de conseil aux acteurs du secteur agricole et agroalimentaire, prend aujourd’hui des formes variées, impliquant une multiplicité d’intervenants publics et privés. Après une certaine perte de vitesse liée au désengagement des acteurs traditionnels, la vulgarisation agricole revient aujourd’hui au premier plan, du fait des enjeux de sécurité alimentaire et de changement climatique. En s’appuyant sur de courtes études de cas, ce document présente la vision de la FAO et du GFRAS (Global Forum for Rural Advisory Services) sur les priorités pour l’avenir : développer le pluralisme, conserver une forte implication des pouvoirs publics, demander aux prestataires de rendre compte aux producteurs et à leurs organisations, créer des forums pour améliorer les pratiques et mieux faire entendre la voix du secteur.
http://www.gret.org/ressource/pdf/09617.pdf

Droit à l’alimentation

Olivier de Schutter. Review of the 2008-2011 mandate
Srfood, 2 mai 2011, 16 p.
Ce rapport d’activité donne un aperçu du travail accompli par le rapporteur spécial des Nations Unies pour le Droit à l’alimentation, Olivier de Schütter, durant ses 3 années de mandat (mai 2008 – mai 2011). Il ne s’agit pas d’une description exhaustive, mais de mettre l’accent sur les thèmes d’enjeu majeur (pressions commerciales sur les terres et protection des agriculteurs, commerce, politiques semencières et droits de propriété intellectuelle, changements climatiques, investissement dans l’agriculture durable, agrobusiness et spéculation sur les denrées alimentaires) qui ont été traités sur la période et les actions qu’il a mises en œuvre. Ce document met aussi en avant le rôle joué par Olivier de Schütter d’une part pour la promotion du Droit à l’alimentation dans les législations et documents de politiques nationales des États, d’autre part pour la communication auprès du grand public sur les enjeux liés à son mandat. Chaque partie de ce rapport présente de façon concise l’enjeu, le résumé des actions mises en œuvre, et une bibliographie des documents produits par Olivier de Schütter sur le sujet.
http://www.srfood.org/images/stories/pdf/otherdocuments/20110502_activity-report-2008-2011_en.pdf (en)

Appel à propositions de communications

Premier numéro francophone du Journal « Knowledge Management for Development » : Invitation à publier votre article !
20 avril 2011
Un appel à contributions est lancé pour le premier numéro francophone du journal « Knowledge Management for Development » (KM4Dev) dont la parution est prévue en décembre 2011. Ce premier numéro sera consacré à la gestion, circulation et au partage des connaissances en milieu francophone sans thématique particulière. Retrouvez plus d’informations (appel à contributions et instructions aux auteurs) sur le lien ci-dessous
http://www.a-i-a.com/sage/

Appel à propositions de communications et notes de lecture pour le numéro 62 de la revue Autrepart sur « La petite agriculture face aux bouleversements économiques et climatiques »
Revue Autrepart, IRD, 29 avril 2011
Le numéro 62 de la revue Autrepart, qui sortira en juin 2012, se consacrera au thème de « La petite agriculture face aux bouleversements économiques et climatiques ». Les petites exploitations dominent encore le secteur agricole de nombreux pays en développement ainsi que des pays en transition d’Europe centrale et orientale. Bien qu’elles assurent l’essentiel de la production, elles restent caractérisées par de faibles rendements, une commercialisation limitée des produits, une faible progression de la productivité, et une pauvreté endémique. En conséquence, la plupart des analystes, des organisations internationales et des gouvernements, considèrent que libérer le potentiel de la petite agriculture serait le moyen le plus pertinent d’accroître la production agricole, de soutenir l’économie dans son ensemble et de réduire la pauvreté. Partant du constat de la fragilité de la petite agriculture familiale face aux défis (de tous ordres) que la réalité contemporaine impose aux pays du Sud (comme du Nord, d’ailleurs…), l’objectif de ce numéro est de questionner l’éloge dont l’agriculture familiale fait l’objet, ses mérites en tant que vecteur d’un développement juste et durable, et de réexaminer les formes de construction des identités individuelles en milieu rural.
http://h-net.msu.edu/cgi-bin/logbrowse.pl?trx=vx&list=H-West-Africa&month=1104&week=c&msg=LUkqIk9wbXHHYA5HnkTuSQ

Bulletin de veille coordonné par l’équipe d’Inter-réseaux.
Remerciements au réseau des veilleurs en ligne.
Si vous avez des ressources intéressantes, n’hésitez pas à les partager : écrivez nous à veille@inter-reseaux.org
Vous êtes plus de 6000 abonnés à nous lire !
Merci de penser à nous signaler si vous publiez ce bulletin de veille sur votre site internet.
Retrouvez l’ensemble des bulletins de veille parus à : http://www.inter-reseaux.org/bulletin-de-veille/
Pour inscrire un ami ou un collègue, allez à : http://www.inter-reseaux.org/bulletin/subscribe.php
Inter-réseaux, le 5 mai 2011.
Avec le soutien de : AFD

Veuillez trouver ci-dessous un nouveau bulletin de veille sur le développement rural.

Ce mois-ci, des références autour de la sécurité alimentaire, de la volatilité des prix, de l’Ecowap, du foncier, des semences, du coton, etc.

N’hésitez pas à réagir par retour de mail à l’une ou l’autre de ces références, ce bulletin de veille est aussi l’occasion d’engager le débat au sein d’Inter-réseaux.

Vous pouvez également consulter ce bulletin sur le site web d’Inter-réseaux : www.inter-reseaux.org

Bonne lecture !

L’équipe d’Inter-réseaux Développement rural

Volatilité des prix

Étude Grema sur les instruments de régulation des marchés agricoles
Grema, avril 2011
En septembre 2010, trois ministères français (MAEE, MAAPRAT, MINEFI) et l’Agence française de développement (AFD) ont cofinancé une étude portant sur la gestion de la volatilité des prix alimentaires pour la sécurité alimentaire. Cette étude a été confiée au Grema (groupe d’experts coordonnée par le Cirad, le Gret et l’Iram). L’étude s’est fondée sur une série de fiches pays (exemples de politiques de régulation des prix dans des pays en développement) ainsi que sur des notes de théorie économique. Elle a ensuite donné lieu à un atelier international d’experts, puis à une conférence internationale (1er décembre 2010). Vous trouverez sur cette page :

  • Un document de synthèse de ces travaux, en anglais et intitulé Managing Food Price Volatility for Food Security and Development, reprenant également les principaux débats de la conférence de décembre 2010 ;
  • Les parties à télécharger individuellement ;
  • La note produite par Inter-réseaux et portant sur « l’impact de la volatilité des prix des produits agricoles sur les acteurs des filières au Burkina Faso », en anglais et en français :

http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf_Synthese_enquetes_BF_versionfinale-2.pdf
Vous pourrez également visualiser en gras les éléments incontournables à lire, si vous manquez de temps.
http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/etude-grema-sur-les-instruments-de

Présidence française du G20 « agricole » – Huit recommandations pour atténuer la volatilité des marchés
terre-net.fr, 12 avril 2011
Cet article rappelle rapidement les enjeux du « G20 agricole » qui aura lieu en juin et les principales propositions qui ont été avancées dans un pré-rapport. Elles visent à doter les marchés de produits agricoles et leurs dérivés financiers d’outils de régulation et de stabilisation pour améliorer leur fonctionnement et être plus résistants aux crises.
http://www.terre-net.fr/homepage/article-g20-presidence-agricole-juin-regulation-recommandation-1395-70103.html

Matières premières : les spéculateurs ont encore de beaux jours devant eux
Les Échos, 15 avril 2011
Dans cet article des Échos, sont décrites les probables issues du G20 : si les principaux décideurs s’accordent à vouloir limiter la volatilité et l’incertitude des marchés, ils ne souhaitent en rien freiner la spéculation en tant que telle. Les mesures concerneront davantage la qualité de l’information sur les marchés. « En clair, il faut rendre ces marchés moins opaques et non y supprimer les activités spéculatives. »
http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0201306683414.htm

Sécurité alimentaire : la volatilité des prix ne se limite pas aux marchés internationaux
Cirad, 18 avril 2011
Comme le rappelle cet article du Cirad, les prix des produits alimentaires dans plusieurs pays africains ne suivent pas les évolutions du marché international. Alors que les prix internationaux sont à la baisse, ils restent hauts dans certains pays, voire augmentent comme à Madagascar. L’analyse des marchés domestiques est souvent négligée, pourtant, les prix alimentaires y sont également très volatiles. A noter les liens vers deux courtes notes éclairantes.
http://www.cirad.fr/actualites/toutes-les-actualites/articles/2011/science/volatilite-des-prix-sur-les-marches-domestiques

Notes de la C2A : Faire face à la volatilité des prix agricoles
Coordination sud, mai 2011
Cette courte note résume la position des ONG françaises face à la volatilité des prix. Parmi les propositions communes, on peut citer : la régulation des marchés agricoles, la reconnaissance internationale du droit à la souveraineté alimentaire, laquelle implique une révision des règles de l’OMC, la transparence sur l’état des marchés internationaux, un système mondial coordonné de réserves alimentaires, ainsi que la lutte contre la spéculation abusive sur les marchés physiques et financiers. Le développement de l’agriculture familiale, constituant la clé d’une sécurité alimentaire durable, doit être soutenu partout dans le monde au moyen de politiques agricoles appropriées et d’une lutte contre les accaparements de terres.
http://www.coordinationsud.org/Les-notes-de-la-C2A

Alimentation : où s’informer sur les prix
IRIN, 27 avril 2011
IRIN présente une liste de sites web institutionnels (FAO, PAM, et Banque mondiale) qui proposent des informations utiles sur le comment et le pourquoi de la hausse des prix, et un aperçu des régions où les produits alimentaires deviennent plus chers.
http://www.irinnews.org/fr/ReportFrench.aspx?ReportID=92595

Situation agricole et alimentaire

Réunion du Réseau de prévention des crises alimentaires dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest
RPCA, 22 avril 2011
Le communiqué de presse du Réseau de prévention des crises alimentaires dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest indique que « malgré une production agricole record en 2010/2011, la hausse des prix des denrées sur le marché international, les taux de malnutrition élevés, ainsi que les crises politiques dans la région, pourraient fragiliser la situation alimentaire des populations vulnérables dans les centres urbains et dans les zones agro-pastorales. Les crises sociopolitiques dans la région perturbent le fonctionnement du marché régional et provoquent des mouvements de populations qui génèrent une insécurité préoccupante. »
http://www.food-security.net//medias/File/Communique_PresseRPCA_22Avril2011_FINAL.pdf

Bon approvisionnement des marchés mais persistance des entraves au commerce de produits agricoles
Cilss, 15 avril 2011
Cet avis conjoint du Cilss, du Resimao et de Fewsnet fait le point sur la situation actuelle du marché régional de produits alimentaires et les opportunités d’échanges au Sahel et en Afrique de l’Ouest. La bonne production céréalière à l’issue de la campagne agricole 2010/2011 au Sahel et en Afrique de l’Ouest est estimée à prés de 60 millions de tonnes. Elle s’est traduite par une bonne disponibilité céréalière et un approvisionnement satisfaisant des marchés, qui ont favorisé le renforcement des stocks commerçants et des réserves des paysans. Néanmoins, dans la plupart des marchés de la région, les prix des céréales connaissent une évolution à la hausse avec des niveaux supérieurs à la moyenne.
http://portails.cilss.bf/archivesCILSS/IMG/pdf/Avis_corpao_lome2011_FR.pdf

Niger : résultats définitifs de la campagne 2010-2011
RECA Niger, 21 avril 2011
D’après le Dispositif national de prévention et de gestion des crises alimentaires (DNPGCA), la campagne agricole d’hivernage 2010 du Niger a enregistré une production définitive de céréales locales (mil, sorgho, maïs et fonio) estimée à plus de 5 millions de tonnes. Comparée à la moyenne des cinq dernières années (2005-2009) et à 2008 qui a été une année de record, la production en céréales locales de 2010 enregistre une hausse respective de 32% et 8%. Au plan national, la balance entre la production totale disponible de céréales locales et les besoins de consommation humaine se traduit par un excédent en céréales locales de plus de un million de tonnes.
http://www.reca-niger.org/spip.php?article305

Dakar agricole

Le Dakar Agricole préconise des « mesures urgentes » de régulation des prix
Allafrica.com, 21 avril
Cet article fait le bilan du Forum international du Dakar agricole, organisé par le gouvernement du Sénégal, en collaboration avec le Think Tank Momagri (Mouvement pour une organisation mondiale de l’agriculture), qui s’est déroulé les 18 et 19 avril 2011. Il fait échos notamment des principales préoccupations exprimées lors de ce forum, et concernant majoritairement la nécessité de prendre des mesures urgentes de régulation des prix des produits agricoles, notamment en vue de l’organisation du G20 agricole en juin à Paris. Il reprend également la volonté exprimée par le président du Sénégal de créer une nouvelle organisation mondiale agricole (OMA).
http://fr.allafrica.com/stories/201104220312.html
Autres articles de réactions sur le Dakar agricole :
Plaidoyer pour une agriculture africaine
http://www.slateafrique.com/1635/plaidoyer-agriculture-africaine
La proposition de Dakar nous laisse « perplexe » (Confédération paysanne)
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/securite-alimentaire-oma-la-proposition-de-dakar-nous-laisse-perplexe-confederation-paysanne-42121.html
Appel à la création d’une Organisation mondiale de l’agriculture
http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/securite-alimentaire-appel-a-la-creation-d-une-organisation-mondiale-de-l-agriculture-42059.html

Ecowap – Afrique de l’Ouest

Les organisations de la société civile dans le processus Ecowap/PDDAA en Afrique de l’Ouest
Ipar, 19 avril 2011
La Plateforme des acteurs de la société civile d’Afrique de l’Ouest (Poscao) a organisé les 24 et 25 mars 2011, en collaboration avec Enda Syspro et Oxfam, un atelier stratégique régional sur l’Ecowap, la politique agricole régionale de la Cedeao. Cet atelier a regroupé les représentants des différentes plateformes de la société civile ouest-africaine, ainsi que des partenaires stratégiques régionaux (Ipar, Roppa, Hub Rural, Frao, IED, etc.) afin d’analyser les enjeux, mécanismes de dialogue et axes d’intervention possibles pour la société civile dans la mise en œuvre de l’Ecowap.
http://ipar.sn/spip.php?article296

Atelier régional d’information et de sensibilisation des OP sur le processus de mise en œuvre de l’Ecowap
RECA Niger, 25 avril 2011
Du 27 au 29 avril 2011, le Roppa a organisé à Niamey un atelier régional d’information et de sensibilisation des organisations de producteurs sur le processus de mise en œuvre de l’Ecowap. Cet atelier visait à permettre au Roppa de définir une stratégie et des activités pour assurer une bonne mobilisation des OP et leur participation efficace dans la suite du processus de mise en œuvre de l’Ecowap. Il s’agissait également d’identifier des synergies d’actions avec les autres acteurs clé des organisations de la société civile impliquées dans ce processus. L’atelier a regroupé environ 50 participants représentants les membres du Roppa, les autres réseaux sous régionaux des OP et des OSC partenaires, les institutions d’intégration régionale et les partenaires au développement. Sur cette page, vous trouverez les termes de référence de l’atelier ainsi qu’une note de synthèse produite par Ipar sur le thème « L’Ecowap/PDDA – instruments et mesures du plan régional d’investissements »
http://www.reca-niger.org/spip.php?article308
Télécharger la note Ipar (28p, 716Ko) : http://www.reca-niger.org/IMG/pdf/Livret_ECOWAP_plan_regional_d_investissements.pdf

Présentation de l’Ecowap
Ipar, avril 2011
Cette page du site web de l’Ipar dresse une présentation de l’Ecowap. Elle revient sur les enjeux, le contexte et les étapes d’élaboration de l’Ecowap, donne quelques caractéristiques du plan régional d’investissement, et présente les instruments (d’intensification de la production, de la régulation des marchés, de réduction de l’insécurité alimentaire pour les populations les plus pauvres), le dispositif institutionnel, le mécanisme financier et le dispositif de suivi-évaluation de l’Ecowap.
http://www.ipar.sn/spip.php?rubrique54
Également sur le site d’Inter-réseaux, une page de présentation de l’Ecowap ainsi que des références bibliographiques pour approfondir le sujet : http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/politiques-agricoles/article/la-politique-agricole-de-la-cedeao

Sécurité alimentaire

La sécurité alimentaire, condition sine qua non au développement de toutes les nations
Agrobiosciences, 15 avril 2011
Cet interview d’un économiste anglais apporte le regard d’outre-manche sur les questions de sécurité alimentaire ou – faut-il plutôt dire – de souveraineté alimentaire. Il souligne l’importance géopolitique de la position d’un pays sur les marchés des denrées alimentaires et établit une corrélation entre excédent alimentaire et puissance politique. Tirant des exemples de l’histoire des puissances, il y voit un symptôme du vacillement de l’occident face aux pays émergents. Concernant l’Afrique, il observe comme naturelle la réflexion sur la sécurisation alimentaire au niveau régional.
http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=3052

Moment d’échange entre Mamadou Cissokho et l’équipe de Solidarité
Solidarité, 28 avril 2011
Dans cette interview, Mamadou Cissokho, président honoraire du Roppa donne son point de vue sur les questions de souveraineté alimentaire. « Les paysans doivent s’organiser de façon consciente pour promouvoir la souveraineté alimentaire, en ayant conscience qu’il n’y a pas d’autres alternatives. Nous voulons bien vivre, et tranquillement, en nous alimentant grâce à nos ressources.»
http://solidaritefsm2011.blogspot.com/2011/04/moment-dechange-entre-mamadou-cissokho.html

Programme de Facilité Alimentaire
Fidafrique, 27 avril 2011
Doté d’une enveloppe de 20 millions d’euros, le programme de Facilité Alimentaire UE-Fida-Cedeao est un dispositif d’appui visant à renforcer l’intégration régionale par l’amélioration de l’accès à la nourriture et à la sécurité alimentaire dans la région ouest africaine. Cette page regroupe les principaux documents sur la mise en œuvre de ce programme dans les pays ciblés : Bénin, Côte d’Ivoire, Ghana, Mali, Niger et Sénégal.
http://www.fidafrique.net/rubrique1172.html

Yield Gaps and Potential Agricultural Growth in West and Central Africa
Ifpri, 28 avril
Dans cette étude de l’Ifpri, les auteurs présentent un ensemble de priorités de développement pour le secteur agricole en Afrique de l’Ouest, tant au niveau national que régional, visant à atteindre les objectifs de croissance économique dans la région. Pour ce faire, ils procèdent à une analyse (utilisant la modélisation) d’une part des écarts de rendements obtenus en fonction de la zone géographique, et du potentiel de croissance des différentes activités agricoles de zones similaires, et d’autre part via un modèle économique multi marchés de simulation ex-ante de l’impact économique de la réduction de ces écarts de rendements. Au sommaire de l’étude : i) l’importance de l’agriculture : économie et contexte régional ; ii) approche analytique ; iii) les écarts de rendement ; iv) le potentiel de croissance pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre ; v) conclusions et implications politiques.
http://www.ifpri.org/publication/yield-gaps-and-potential-agricultural-growth-west-and-central-africa (en)
Télécharger l’étude (158p, 1Mo) : http://www.ifpri.org/sites/default/files/publications/rr170.pdf (en)

Politique agricole – RDC

Les paysans attendent leur loi et non des pagnes et autres T-shirts !
La voix du paysan congolais, 29 avril 2011
Dans cette nouvelle édition du journal « La Voix du Paysan Congolais », un article décrit les préoccupations des producteurs autour de la nouvelle loi agricole, dans un contexte électoraliste. Citons également les articles sur la création du Cadre de concertation nationale des paysans producteurs agricoles, les conflits fonciers dans les provinces du Bas-Congo, du Nord Kivu et même à Kinshasa.
http://lavoixdupaysancongolais.wordpress.com/2011/04/29/les-paysans-attendent-leur-loi-et-non-des-pagnes-et-autres-t-shirts/
Télécharger la version intégrale :
http://lavoixdupaysancongolais.files.wordpress.com/2011/04/la-voix-du-paysan-final-nc2b013-vfinal.pdf
Voir aussi l’article suivant sur l’approbation du « code agricole » par le parlement :
Code agricole approuvé au Parlement : Satisfécit des organisations paysannes (groupelavenir.cd, 15 avril)
http://www.groupelavenir.cd/spip.php?article39542

Accaparement des terres

Quand l’Ethiopie ne touche plus terre…
Agrobiosciences, 19 avril 2011
Un article « revue de presse », qui présente la problématique de l’accaparement telle qu’elle est couverte dans divers média et notamment dans Courrier International. A noter les liens proposés en fin d’article, notamment celui vers une interview de Valentin Beauval, agronome, traitant en particulier de l’accaparement au Mali sur la zone Office du Niger.
http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=3058

Accaparement des terres agricoles : entre nécessité alimentaire et post colonialisme
Lepost.fr, 25 avril 2011
Un article relatant du documentaire Planète à vendre, d’Alexis Marant, ayant été diffusé sur Arte. Avec la croissance programmée de la population mondiale (9,2 milliards en 2050) et la raréfaction de certaines ressources naturelles, la demande pour les produits agricoles va nécessairement augmenter. À partir de 2008, la flambée des prix alimentaires et les révoltes qu’elle a provoquées un peu partout dans les pays pauvres, conjuguée à la crise financière, ont accéléré le phénomène d’accaparement des terres.
http://www.lepost.fr/article/2011/04/25/2476727_accaparement-des-terres-agricoles-entre-necessite-alimentaire-et-postcolonialisme.html
Voir aussi : Sur la piste des voleurs de terre
http://television.telerama.fr/television/trois-sequences-commentees-par-le-realisateur-planete-a-vendre,67832.php
Pour voir un extrait : Planète à vendre : délocalisation de l’agriculture
http://www.developpementdurable.com/videos/2011/04/V562/planete-a-vendre-delocalisation-de-lagriculture.html

Small-scale farmers increasingly at risk from “global land grabbing”
Cetri, 20 avril 2011
Cet article fait état de discussions tenues lors d’une conférence internationale sur le « land grabbing » organisée par « the Land Deal Politics Initiative » à l’Institut des Études de développement, basé en Grande Bretagne. L’accaparement serait dû à quatre facteurs : des prix alimentaires volatils et incertains, la crise énergétique et l’intérêt pour les biocarburants, la crise financière globale, et le nouveau marché du carbone. Les « deals » sont prétendus offrir des prix compétitifs à l’export pour les populations pauvres. Mais comme le soulignent certaines études, les coûts environnementaux et sociaux sont rarement pris en compte.
http://www.cetri.be/spip.php?article2173 (en)

Intervention de Michel Merlet au Forum foncier de novembre 2010 du Comité Foncier & Développement
Agter, mai 2011
Cette page relate l’intervention de Michel Merlet, de Agter, lors du forum international sur le foncier organisé par le Comité Foncier et Développement, les 9 et 10 novembre 2010. Cette intervention, retranscrite à la fois dans un document manuscrit de 7 pages et dans une vidéo de 30 minutes sur ce lien, traite du sujet « Comment réguler les investissements agricoles à grande échelle ? Analyse du phénomène et positionnement des acteurs ». Il fait la synthèse de débats ayant eu lieu pendant plusieurs mois entre les experts liés au Comité Foncier sur ce sujet et propose une lecture critique de différents documents de référence (notamment, le document du Centre d’analyse stratégique, le rapport de la Banque mondiale et les propositions d’Olivier de Schutter). Un tour d’horizon à la fois synthétique et documenté.
http://www.agter.asso.fr/article536_fr.html

Semences

Grain de Sel n°52-53 : Les semences : intrant stratégique pour les agriculteurs
Inter-réseaux, avril 2011
Les semences sont essentielles dans les systèmes agricoles, et cruciales pour assurer la sécurité alimentaire des populations. De leur qualité, leur accessibilité et leur diversité, dépend le succès des agriculteurs dans leurs activités de production. Les semences sont ainsi au cœur de multiples enjeux, et suscitent beaucoup d’attention et de débats, notamment en Afrique. Ce dossier de Grain de sel fait le point d’une part sur les types de semences utilisées par les paysans, ce qui motive leurs choix, les modes de collaborations entre chercheurs et producteurs, et d’autre part sur les dispositifs de conservation existants. Il explore ensuite les processus de multiplication et de distribution au sein des filières semencières : succès et limites, qualité et certification, et jeux d’acteurs. À la lumière d’expériences concrètes et de témoignages, les grands enjeux découlant de ces axes sont également évoqués et repris en conclusion, encourageant les lecteurs et lectrices à enrichir le débat.
http://www.inter-reseaux.org/revue-grain-de-sel/52-53-les-semences-intrant/article/grain-de-sel-no52-53-les-semences

La FAO appuie un nouvel organe destiné à renforcer le marché semencier du continent
FAO, 28 avril 2011
Un réseau panafricain de laboratoires d’essais de semences a été mis en place avec le soutien de la FAO par l’Union africaine et le Réseau semencier africain afin d’accélérer l’harmonisation d’un marché africain de semences de cultures traditionnelles et non traditionnelles.
http://www.fao.org/news/story/fr/item/73617/icode/en/

Chaînes de valeur – Afrique de l’Ouest

Séminaire « Making market work for poor » : une note et la vidéo de la conférence en ligne
IIED, avril 2011
Un séminaire organisé par IIED, Hivos, SNV et Iram sur le thème de l’accès aux marchés pour les petits producteurs s’est déroulé à Paris le 30 mars 2011. Vous pouvez retrouver la vidéo de la conférence et une note rédigée par Inter-réseaux sur la base de la communication de Roger Blein sur le thème : L’approche « chaîne de valeur » face aux enjeux alimentaires : le cas de l’Afrique de l’Ouest.
http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/seminaire-making-market-work-for
Télécharger la note (5p, 46Ko) : http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Markets_for_Poor_Note_IR_intervention_Roger_Blein.pdf

Riz – Afrique de l’Ouest

Crise rizicole, évolution des marchés et sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest
Cilss, Cirad, FAO, FEWS NET, PAM, avril 2011
Particulièrement riche, cette étude tire partie de statistiques régionales et d’analyses de terrain dans six pays (Bénin, Ghana, Libéria, Nigéria, Mali et Sénégal) pour fournir aux décideurs un référentiel décrivant le lien entre les filières riz et la sécurité alimentaire. Elle s’intéresse à l’insertion de l’Afrique de l’Ouest dans le marché international du riz, à l’impact de la crise de 2008 et aux réponses des États, aux changements depuis 2008 et aux perspectives et leçons à tirer pour la sécurité alimentaire.
Document complet (61p. 3,1 Mo) : http://documents.wfp.org/stellent/groups/public/documents/ena/wfp234783.pdf
Résumé (4 p.): http://documents.wfp.org/stellent/groups/public/documents/ena/wfp234784.pdf

Coton

Un état des lieux des filières coton en Afrique de l’Ouest et du Centre, par les acteurs
2ACD, avril 2011
Ce lien vous propose un numéro spécial de la revue Glocal – Revue Africaine sur le Commerce et le Développement spécialement consacré au coton en Afrique de l’Ouest et du Centre. Comment se fait-il que les problèmes de la filière, diagnostiqués aux niveaux interne et international depuis au moins neuf années, n’ont pas encore pu trouver les solutions idoines ? Le projet de ce numéro est ambitieux : il s’agit de dessiner un état des lieux des filières coton en Afrique de l’Ouest et du Centre, en donnant la parole a des experts de disciplines différentes et construire une plateforme pour des propositions de sortie de crise concrètes, techniques, réalistes, mais ambitieuses. Au sommaire de ce numéro spécial, de nombreux articles et interview d’acteurs variés, que ce soient des bailleurs de fonds, des producteurs (Roppa, Aproca) ou des chercheurs.
http://www.2acd.org/wp-content/uploads/2011/04/GLOCAL-Special-Coton-FR.pdf

Augmentation du prix du coton et des intrants : Les producteurs se mobilisent et menacent
LeFaso.net, 25 avril 2011
Des représentants de producteurs de coton venus de plusieurs provinces du Burkina Faso se sont retrouvés le 23 avril 2011 à l’Union provinciale des producteurs de coton du Houet. Ils contestent les nouveaux prix du kilo de coton et des intrants agricoles annoncés par l’Association interprofessionnelle du coton du Burkina. Pour manifester contre ces nouveaux prix qu’ils jugent « inacceptables », ils ont entrepris plusieurs actions dont une pétition.
http://www.lefaso.net/spip.php?article41755

Autre article sur le même sujet :
Augmentation des prix du coton et des intrants : Les producteurs veulent négocier avec le gouvernement (Lefaso.net, 28 avril 2011) : http://www.lefaso.net/spip.php?article41803
Filière coton : Les sociétés cotonnières proposent, les producteurs rejettent (Lefaso.net, 28 avril) : http://www.lefaso.net/spip.php?article41720

Pastoralisme

Le Réseau Billital Maroobé organise la 6ème édition de la Rencontre régionale des éleveurs du 26 au 28 mai 2011 à Diagourou au Niger
Réseau Billital Maroobé, 5 mai 2011
Cette 6ième édition intervient juste après une crise pastorale sans précèdent dans les pays du Sahel, ce qui impose une réflexion prospective et des actions sur le plan économique et la gouvernance de la mobilité. Ainsi cette édition traitera de deux thématiques majeures dans le contexte actuel à savoir : 1) L’entreprenariat pastoral : défis et opportunités ; 2) La gestion de proximité de la transhumance transfrontalière : cadre inclusif et opérationnel de gestion de proximité de la transhumance transfrontalière. L’objectif de la rencontre est d’offrir aux éleveurs/pasteurs et autres acteurs la possibilité de se retrouver, échanger, convenir et planifier des actions se rapportant aux 2 thèmes identifiés. Vous trouverez ici les termes de référence de cette rencontre.
http://www.inter-reseaux.org/agenda/article/26-28-mai-2011-diagourou-niger

Engrais – zone CFA

Prix des engrais et tonnages prévus dans certains pays de la zone CFA pour la campagne 2011 – 2012
RECA Niger, 22 avril 2011
Cette page rassemble les prix des engrais et tonnages prévus pour la campagne 2011-2012 au Bénin, Mali, Sénégal, Burkina Faso, Togo, Guinée et Niger.
http://www.reca-niger.org/spip.php?article307

Vulgarisation agricole

Mobiliser le potentiel de la vulgarisation rurale et agricole
L’Actualité des services aux entreprises n°21, GRET, mars 2011
Longtemps réservée aux agences sectorielles publiques, la vulgarisation agricole, définie comme l’ensemble des activités d’information et de conseil aux acteurs du secteur agricole et agroalimentaire, prend aujourd’hui des formes variées, impliquant une multiplicité d’intervenants publics et privés. Après une certaine perte de vitesse liée au désengagement des acteurs traditionnels, la vulgarisation agricole revient aujourd’hui au premier plan, du fait des enjeux de sécurité alimentaire et de changement climatique. En s’appuyant sur de courtes études de cas, ce document présente la vision de la FAO et du GFRAS (Global Forum for Rural Advisory Services) sur les priorités pour l’avenir : développer le pluralisme, conserver une forte implication des pouvoirs publics, demander aux prestataires de rendre compte aux producteurs et à leurs organisations, créer des forums pour améliorer les pratiques et mieux faire entendre la voix du secteur.
http://www.gret.org/ressource/pdf/09617.pdf

Droit à l’alimentation

Olivier de Schutter. Review of the 2008-2011 mandate
Srfood, 2 mai 2011, 16 p.
Ce rapport d’activité donne un aperçu du travail accompli par le rapporteur spécial des Nations Unies pour le Droit à l’alimentation, Olivier de Schütter, durant ses 3 années de mandat (mai 2008 – mai 2011). Il ne s’agit pas d’une description exhaustive, mais de mettre l’accent sur les thèmes d’enjeu majeur (pressions commerciales sur les terres et protection des agriculteurs, commerce, politiques semencières et droits de propriété intellectuelle, changements climatiques, investissement dans l’agriculture durable, agrobusiness et spéculation sur les denrées alimentaires) qui ont été traités sur la période et les actions qu’il a mises en œuvre. Ce document met aussi en avant le rôle joué par Olivier de Schütter d’une part pour la promotion du Droit à l’alimentation dans les législations et documents de politiques nationales des États, d’autre part pour la communication auprès du grand public sur les enjeux liés à son mandat. Chaque partie de ce rapport présente de façon concise l’enjeu, le résumé des actions mises en œuvre, et une bibliographie des documents produits par Olivier de Schütter sur le sujet.
http://www.srfood.org/images/stories/pdf/otherdocuments/20110502_activity-report-2008-2011_en.pdf (en)

Appel à propositions de communications

Premier numéro francophone du Journal « Knowledge Management for Development » : Invitation à publier votre article !
20 avril 2011
Un appel à contributions est lancé pour le premier numéro francophone du journal « Knowledge Management for Development » (KM4Dev) dont la parution est prévue en décembre 2011. Ce premier numéro sera consacré à la gestion, circulation et au partage des connaissances en milieu francophone sans thématique particulière. Retrouvez plus d’informations (appel à contributions et instructions aux auteurs) sur le lien ci-dessous
http://www.a-i-a.com/sage/

Appel à propositions de communications et notes de lecture pour le numéro 62 de la revue Autrepart sur « La petite agriculture face aux bouleversements économiques et climatiques »
Revue Autrepart, IRD, 29 avril 2011
Le numéro 62 de la revue Autrepart, qui sortira en juin 2012, se consacrera au thème de « La petite agriculture face aux bouleversements économiques et climatiques ». Les petites exploitations dominent encore le secteur agricole de nombreux pays en développement ainsi que des pays en transition d’Europe centrale et orientale. Bien qu’elles assurent l’essentiel de la production, elles restent caractérisées par de faibles rendements, une commercialisation limitée des produits, une faible progression de la productivité, et une pauvreté endémique. En conséquence, la plupart des analystes, des organisations internationales et des gouvernements, considèrent que libérer le potentiel de la petite agriculture serait le moyen le plus pertinent d’accroître la production agricole, de soutenir l’économie dans son ensemble et de réduire la pauvreté. Partant du constat de la fragilité de la petite agriculture familiale face aux défis (de tous ordres) que la réalité contemporaine impose aux pays du Sud (comme du Nord, d’ailleurs…), l’objectif de ce numéro est de questionner l’éloge dont l’agriculture familiale fait l’objet, ses mérites en tant que vecteur d’un développement juste et durable, et de réexaminer les formes de construction des identités individuelles en milieu rural.
http://h-net.msu.edu/cgi-bin/logbrowse.pl?trx=vx&list=H-West-Africa&month=1104&week=c&msg=LUkqIk9wbXHHYA5HnkTuSQ

Bulletin de veille coordonné par l’équipe d’Inter-réseaux.
Remerciements au réseau des veilleurs en ligne.
Si vous avez des ressources intéressantes, n’hésitez pas à les partager : écrivez nous à veille@inter-reseaux.org
Vous êtes plus de 6000 abonnés à nous lire !
Merci de penser à nous signaler si vous publiez ce bulletin de veille sur votre site internet.
Retrouvez l’ensemble des bulletins de veille parus à : http://www.inter-reseaux.org/bulletin-de-veille/
Pour inscrire un ami ou un collègue, allez à : http://www.inter-reseaux.org/bulletin/subscribe.php
Inter-réseaux, le 5 mai 2011.
Avec le soutien de : AFD

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.