en Inter-réseaux Développement rural en Inter-réseaux Développement rural

Home

Sommaire

Éditorial

Un vaste champs
Le dossier de ce numéro aborde, et ne fait qu’aborder, un vaste champ : celui
des agricultures familiales,ou plus largement des exploitations familiales rurales,
les familles articulant souvent aux activités agricoles d’autres activités rurales
non directement agricoles.

Sur le terrain

Quel avenir pour l’"or rouge des savanes" au nord du Togo ?
Lenne Noigue Tambila
La tomate, ce fruit de couleur rouge vermeil, depuis 1996, a commencé à apporter un réel
changement en terme de revenus monétaires annuels aux populations productrices. C’est
l’« or rouge des savanes » : les producteurs de la région de Dapaong réalisent des revenus nets
allant de 300 000 à 1 000 000 FCFA durant la période de production d’octobre à avril.
Des revenus que, par exemple, aucun producteur de coton – le coton étant une culture de rente
dont la filière semble être la mieux organisée dans le pays – ne peut rêver réaliser dans cette zone.

La tomate de Guinée dans la tourmente
Abdoulaye Diallo
La production guinéenne de tomate a
augmenté considérablement ces
dernières années. Mais celle-ci n’a pas
été suivie de techniques de conservation
ou de transformation. La tomate de
Guinée a donc le bec dans l’eau.

Un chargé de mission au ministère de l’Agriculture au Sénégal
Emilie Baconnier
Entretien avec Ndiobo Diène ingénieur agronome en poste depuis dix-huit ans en tant que chargé de mission pour le ministère de l’Agriculture et de l’élevage à la direction de l’Analyse des prévisions et des statistiques (DAPS).

Agrosystèmes forestiers de Partago
Une stratégie de diversification agricole de la région septentrionale du Bénin

Gaston S. Akouehou
Dans les villages de Partago, à l’est du département
de la Donga, le territoire est fortement marqué par
la présence d’arbres de Néré, ou karité, dans les
systèmes de production. Ces arbres constituent des
sources de revenu importantes pour les paysans.

Privatisation de la Sonacos
Moustapha Sarr Diagne
Quand prévaut la raison d’Etat

Présentation de la Calebasse, produit du réseau sénégalais
L’Inter-Réseaux, réseau spécialisé dans la réflexion sur le développement rural, est un lieu d’échanges. Dans son ambition d’enrichir et de renouveler
la réflexion dans le domaine du développement rural, il veut se faire le relais d’initiatives locales émanant de ses membres. De nombreuses personnes
ont émis l’envie de créer des réseaux nationaux et locaux. Les Sénégalais l’ont fait ! Depuis plusieurs mois, certains membres travaillent à animer le
réseau sénégalais. Voici l’éditorial de leur nouveau magazine La Calebasse qui présente leur travail : une initiative à suivre !

Dossier

Agricultures familiales, de qui et de quoi on parle ?
Rédaction
L’agriculture familiale représente un mode d’organisation de
l’agriculture historiquement dominant à l’échelle de la planète
et a toujours constitué la majeure partie des agricultures
dans les pays industrialisés.
Depuis peu, plusieurs organisations professionnelles agricoles
d’Afrique reprennent cette notion d’agriculture familiale, globalement
ignorée jusqu’alors, et se positionnent pour sa défense. Ainsi
le Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs d’Afrique
de l’Ouest (ROPPA) et ses membres mettent au centre de leur projet
la défense des exploitations familiales rurales et leur promotion
dans les choix de politiques agricoles en Afrique de l’ouest. Au
Sénégal la Fédération des organisations paysannes (FONGS) a organisé
en 1999 un séminaire national intitulé « Pour une agriculture
familiale productive et durable dans une économie libéralisée ». Au
Mali, l’Association des Organisations Professionnelles (AOPP) a inscrit
dans son programme triennal 2003-2005 l’objectif central de
promouvoir une agriculture familiale comme modèle pour le Mali.

Des mythes durs à déboulonner
Rédaction
L’agriculture familiale est encore très souvent associée à des qualificatifs
tels que petit, archaïque, non moderne, improductif, autosubsistance,
dépassé, du passé, incapacité d’innovation, résistance au changement,
fixisme, antiéconomique, non compétitif, non adapté au marché,
pauvreté… Quant à la grande entreprise agricole dotée de
moyens de production à fort contenu en capital, elle est plus souvent
qualifiée de moderne, dynamique, entreprenante, intégrée aux marchés,
performante, rentable. Et pourtant…

Agricultures familiales , quelles caractéristiques ?
Bélieres, Bosc, Losch et Lothoré
Bref retour sur des traits marquants des agricultures africaines et des concepts s’y rattachant.
Les auteurs illustrent aussi les capacités d’adaptation et d’innovation des agriculteurs familiaux.

Se spécialiser dans une filière au Burkina ?
Maxime Coulibaly
Maxime Coulibaly a partagé des moments
privilégiés avec Siguizani Traore, dit
le Vieux, et sa famille, un segment
de la grande famille des forgerons
de Sikorola. Parce qu’il se sent le
devoir de transmettre le dialogue
que cette famille entretient avec
ses contemporains et le message
qu’elle veut laisser à la postérité,
Maxime témoigne.

Les paysans racontent la soudure
Cheick Omar Ba
La situation des exploitations familiales de la région de
Méckhé, au Sénégal, se dégrade sérieusement, avec comme signe
marquant l’allongement de la période de soudure. Plutôt que de
recourir à une expertise externe, l’Inter-Réseaux, SOS Faim
et la Sidi ont fait le pari que les paysans eux-mêmes et les
animateurs paysans les accompagnant (Union des groupements
de producteurs de Méckhé ou UGPM) sont en mesure de
décrire et de fournir des éléments d’explication de leurs
propres situations, ainsi que de trouver des voies de solutions
pour l’alléger. Cet article témoigne du travail mené
par ces paysans de l’UGPM.

"Dialogue à deux voix pour le financement de l’exploitation familiale rurale"
Atelier de réflexion organisé par SOS Faim Luxembourg en partenariat avec
Inter-Réseaux (France), la Sidi (France) et Prodia (Burkina) ;
et avec l’appui du ministère des Affaires étrangères luxembourgeois.

Quel avenir pour les agricultures familiales d’Afrique de l’Ouest dans un contexte libéralisée ?
Bélieres, Bosc, Losch et Lothoré

Dualisation du secteur agricole
Rédaction

Nord-Sud

Boîte de développement
Article rédigé par Anne Lothoré sur la base d’extraits
du numéro 12 des Volatiles de l’Agriculture Sologral, janvier 2003
Boîte bleue, boîte orange, boîte verte de l’Union Européenne, Accords de l’OMC… Des pays en
développement tentent de faire entendre leur voix dans les négociations agricoles en proposant la
« boîte développement ». Un petit rappel des objectifs et mesures contenues dans cette
proposition, et les enjeux actuels.

Groupe de Travail Financement - Inter-Réseaux

Des femmes transformatrices de l’agroalimentaire au Bénin créent leur propre fonds de garantie
Dominique Lesaffre

Boîte à outils

Comment concevoir un emballage ?
Jean François Astoury
La conception d’un emballage, quel que soit le contenu
de celui-ci, répond à deux types de fonctions : celles dites
« techniques » et celles qui sont dites de « commercialisation ».
La prise en compte de ces deux fonctions, pour le marché
local, inter-africain, ou pour l’exportation, permet de s’assurer
qu’un contenant arrivera sur le lieu de vente en bon état, et
pourra être facilement manipulable.

  • Réagir :
  • Partagez :




Respond to this Article

Stay Informed! !

You can subscribe to our publications and newsletters and get them directly in your email. You can also create personalised news alerts to receive the newest information published on topics of your choice. Sign me up!

Sign me up!

  •  

    Site produced with the support of the Organisation Internationale de la Francophonie and the Agence Française de Développement.

  • AFD OIF
  • How to participate?

    There are many possible ways you can join in the life of the network. You can subscribe to our publications and create custom news alerts. Subscribe to our publications. You can also subscribe to our RSS feeds and follow us on social networks. Send us your contributions and suggestions by contacting us! Contact us!

    Abonnez-vous à nos publications

  • You can also subscribe to our RSS feeds and follow us on social networks.

  • Send us your contributions and suggestions by contacting us!

  • Contact us