The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 11 juin 2024

Un système alimentaire déficient : impacts néfastes de la consommation d’aliments ultra-transformés sur la santé et la nutrition en Afrique

African Center for Biodiversity

Entreprises (agricoles, de transformation...)Sécurité alimentaire et nutritionnelleSystèmes alimentairesAfriqueEtude, rapport

Accéder à la ressource

La santé en Afrique est de nos jours fortement hypothéquée par la consommation d’aliments ultra-transformés (UPF).  Ces aliments sont responsables  de la hausse de maladies non transmissibles liées à l’alimentation et à la nutrition.  Sont notamment pointées du doigts, des habitudes alimentaires peu saines et qui entretiennent ce que les auteurs de cette étude qualifient de “triple fardeau de la malnutrition”, c’est-à-dire la coexistence de la suralimentation, de la sous-nutrition et des carences en micronutriments. D’où cette floraison de maladies non transmissibles liées à l’alimentation. Divers facteurs expliquent ce foisonnement des UPF dans l’alimentation en Afrique, notamment leur disponibilité croissante, leur accessibilité et leur coût relativement abordable.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser