Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Actuellement, la dépendance de la plupart des organisations paysannes vis-à-vis de bailleurs extérieurs est très forte. La part des ressources en provenance de leurs membres ou de prestations est faible.

Les conséquences sont multiples : une faiblesse structurelle de moyen d’action, l’obligation de consacrer une part des moyens pour rechercher les financements extérieurs, l’obligation de satisfaire les exigences administratives des bailleurs extérieurs, le risque de devoir s’adapter aux orientations stratégiques choisies par les bailleurs extérieurs et de délaisser les orientations propres de l’organisation (instrumentation) , éloignement entre l’organisation et ses membres et un défaut d’appropriation par ces derniers de leur organisation.

C’est dire si l’enjeu pour les organisations paysannes de rechercher les moyens d’obtenir des ressources propres est élevé.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser