Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Cet article explore différentes options pour intégrer l’utilisation des terres à un futur accord (après 2020) sur le changement climatique tel qu’anticipé par le groupe de travail ad hoc de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) sur la plateforme de Durban pour une action renforcée (ADP). Les options sont considérées en ayant pour objectif de conclure un accord dans le cadre de l’ADP, sans perdre de vue le niveau d’ambition des efforts mondiaux et la nécessité d’accélérer la réduction des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES). Cet article discute les caractéristiques de l’utilisation des terres qui différencient son traitement de celui d’autres secteurs et évalue diverses options pour inclure ces caractéristiques à un futur accord. Il examine des options visant à accroître la couverture et l’efficacité d’atténuation des contributions de l’utilisation des terres et les conditions nécessaires pour optimiser la clarté, la transparence et la compréhension de ces contributions. Enfin, les auteurs se penchent sur des options de création d’incitations applicables au secteur de l’utilisation des terres qui augmenteront l’ambition des efforts d’atténuation.

Le premier document (en anglais) présente la version complète du rapport, tandis que le second donne un résumé en versions française et espagnole.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser