Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 11 février 2014

Note technique : Alternariose sur oignon

Inran / RECA Niger RECA Niger

OignonGuide technique - Supports de formation

Le périmètre irrigué du groupement féminin Wafakeye de Gotheye compte 12 ha cultivés par 113 femmes en bordure du fleuve Niger. L’oignon représente 80% des cultures. En janvier, l’oignon a subit des attaques sévères des feuilles, celles-ci se dessèchent à partir des extrémités.

L’attaque a commencé dans les pépinières et s’est étendue rapidement sur les planches d’oignons à proximité. Les productrices dont les parcelles sont atteintes sont obligées d’arracher leurs oignons même s’ils ne sont pas à maturité, sinon la récolte est détruite. C’est donc très grave. Ces attaques sont fréquentes depuis au moins 10 ans.

Cette note contient des informations et des photos permettant de repérer les symptômes caractérisant l’alternariose, une maladie du feuillage due à un champignon. Elle explique comment cette maladie se développe et détaille les mesures préventives à mettre en place afin de l’éviter :

  • Rotation de 4 ans sur la parcelle ;
  • Utiliser des semences d’oignon certifiées ou traitées avec un fongicide ;
  • Faire la pépinière dans un terrain qui n’a jamais eu d’alternariose ou désinfecter le sol ;
  • Eviter l’humidité sur la parcelle (irrigation à bonne dose, au moment ou le soleil est présent, parcelle propre sans herbes, binages répétés) ;
  • Destruction des résidus de culture dès la récolte.

Lire la note (4 p.) : www.reca-niger.org/IMG/pdf/Alternariose_CRA_Tillaberi.pdf

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser