Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 28 août 2014

Note de position : A qui profite l’aide au développement du secteur privé dans les pays en voie de développement ?

ACF International

Secteur privé et développementPlaidoyer - Notes de position

Accéder à la ressource

Le récent rapport d’Eurodad, A private Affair, attire l’attention sur les Institutions de Financement du Développement (IFD). Les IFD sont les banques chargées de distribuer les fonds d’aide au développement du secteur privé dans les pays en voie de développement et dont les Etats sont les actionnaires majoritaires. Il souligne ainsi que le montant des fonds transitant par ces institutions est en constante augmentation passant de 5 milliards de dollars en 2002 à 40 milliards en 2012 et 100 milliards de dollars prévus pour 2015 (soit l’équivalent des deux tiers de l’Aide Publique au Développement (APD) mondiale). Il s’agit pourtant de souligner que même si les fonds qui transitent par les IFD et par les agences de développement ont pour destination les pays en voie de développement, ils ne profitent pas de la même manière à ces pays.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser