The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 30 avril 2020

Note – Analyse des premiers impacts du Covid-19 sur les exploitations familiales agropastoralesmembres de l’APESS

APESS

Crise alimentaireOrganisations de producteurs et de productricesPastoralismeSécurité alimentaire et nutritionnelle

Accéder à la ressource

L’APESS a voulu analyser les premiers effets de ces mesures sur ses membres. A travers des données collectées entre mars et avril 2020 par leurs leaders dans 12 pays en Afrique de l’Ouest et du Centre (Burkina, Mali, Niger, Bénin, Togo, Sénégal, Gambie, Guinée Bissau, Mauritanie, Nigéria, Cameroun, Tchad) apparaissent déjà des premières tendances impactant négativement le fonctionnement des filières agropastorales et induisant une dégradation des conditions d’existence des acteurs de ces filières. Les membres de l’APESS redoutent notamment que l’élevage pastoral ne sombre dans une crise sans précédent. Les risques suivants ont été identifiés : crise pastorale durable, risque de famine dans les exploitations familiales, accroissement des conflits ruraux, arrêt durable de la transhumance transfrontalière. La note présente également les initiatives déjà engagées et les recommandations pour les partenaires.

Lire la note : ici

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser