The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 25 janvier 2013

Lettre AFDI : Le marché du riz en pleine évolution

AFDI

Accéder à la ressource

Selon le dernier rapport sur les estimations de l’offre et de la demande mondiale agricole (WASDE) du Département de l’agriculture américain (USDA), paru le 11 janvier, la production mondiale de riz pour la campagne 2012/2013 devrait atteindre un record en dépassant les 465 millions de tonnes. Les stocks mondiaux sont estimés à 102,5 millions de tonnes sur cette même période, soit 20% de la demande. Autre fait majeur, la Thaïlande perd la place de premier exportateur mondial de riz qu’elle occupait depuis 31 ans. Cette situation s’explique en particulier par la décision du nouveau gouvernement thaïlandais de subventionner la production nationale à un prix 50% supérieur aux cours mondiaux. Alors que le riz thaïlandais coûte actuellement 100 à 150 dollars plus cher que ses principaux concurrents sur le marché mondial, le pays a accusé une baisse de 35% de ses exportations en 2012 et cumulerait un stock de 12 millions de tonnes. Cette situation pourrait conduire la Thaïlande à vendre à perte sur les marchés et contribuer à une baisse des cours. Le gouvernement thaïlandais dit cependant vouloir poursuivre sa politique de soutien et trouver des solutions commerciales négociées bilatéralement avec d’autres pays. L’Inde devient donc le premier exportateur mondial de riz en 2012, avec 9,5 millions de tonnes, suivi par le Vietnam, avec 7,8 millions de tonnes. Parallèlement à l’offre, la demande mondiale de riz devrait également atteindre un record en dépassant les 468 millions de tonnes en 2013. La hausse de la consommation de 1,25 millions de tonnes par rapport à 2012 s’explique en particulier par l’augmentation de la demande des pays d’Afrique subsaharienne. Le Nigéria devrait ainsi devenir le premier importateur mondial de riz, malgré une volonté affichée d’augmenter la production intérieure. Il serait suivi par la Chine avec un volume d’importation de 2,4 millions de tonnes. L’USDA prévoit également des hausses des importations de riz du Ghana, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser