Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 13 juillet 2006

L’état de l’économie africaine : un léger mieux selon la BAD et l’OCDE

Inter-réseaux

Accéder à la ressource

L’économie africaine connaît un certain dynamisme comme le montre le cinquième rapport conjoint de la Banque africaine de développement (BAD) et de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Ce rapport insiste sur la place de l’aide publique au développement (APD) dans l’embellie de l’économie africaine mais l’essentiel de l’aide est du à l’allègement de la dette au titre de l’initiative Pays pauvres très endettés (PPTE) dont bénéficient 24 pays. Ces flux de capitaux sont inégalement répartis, à elle seule, l’Égypte absorbe près de 49% de l’APD destinée à l’Afrique du Nord, tandis que le Ghana, Madagascar, le Mozambique, la République démocratique du Congo (RDC) et la Tanzanie se partagent 36% de l’aide allouée en 2004 aux 50 autres pays d’Afrique au sud du Sahara. En dépit de cette évolution positive de l’aide, très peu de pays seront en mesure d’atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser