Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La conférence des Nations unies sur le changement climatique, dite conférence des parties (COP), s’est ouverte lundi 29 novembre à Cancun (Mexique). Ce nouveau rendez-vous sera-t-il un Copenhague bis ou surfera-t-il sur les ondes positives envoyées par le sommet international de Nagoya sur la biodiversité qui s’est tenu fin octobre ?

Rédigés par la délégation d’ONG membres de Coordination SUD présentes à Cancun, les Echos de Cancun sont des bulletins d’information sur l’avancée des négociations internationales.

Dans le bulletin 2, en bas de page 3, il est question des sujets phares des négociations et notamment l’agriculture: « Le mécanisme REDD+ et l’agriculture ont la part du lion dans ces événements parallèles et traduisent bien l’intérêt croissant de tous pour ces problématiques. Le foisonnement d’initiatives et les témoignages peuvent aller d’un extrême à l’autre selon les organisateurs (ONG, organisations intergouvernementales, secteur privé, etc.), allant d’un positionnement fort (et nécessaire) en faveur de la défense des minorités ethniques et contre les mécanismes de marché (Friends of the Earth/Amis de la Terre notamment) à une certaine frénésie en faveur du marché carbone afin de résoudre la question de la déforestation. »

Vous trouverez ci-joint les versions française et anglaise des 2 premières éditions du bulletin

Bulletin 1 Fr
Bulletin 1 En
Bulletin 2 Fr
Bulletin 2 En

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser