Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 3 novembre 2014

Les différentes politiques appliquées au secteur du riz gagneraient à partager leur expérience en Afrique de l’Ouest

CTA

Politique agricole et rurale nationaleRiz

Accéder à la ressource

D’après la FAO, la campagne 2013 du riz en Afrique de l’Ouest a produit « un volume record de 13,7 millions de tonnes (8,7 millions de tonnes en équivalent riz blanchi) ». Ceci a été imputé aux récoltes exceptionnelles au Tchad, au Mali et au Nigeria et à des niveaux de production favorables en Côte d’Ivoire, en Gambie, en Guinée, en Guinée-Bissau, en Mauritanie, en Sierra Leone et au Togo. Toutefois, du fait des « conditions climatiques erratiques, la production a chuté au Bénin, au Burkina Faso, au Ghana, au Liberia, au Niger et au Sénégal ».

Même si les premières prévisions ne sont que provisoires, compte tenu des incertitudes liées au climat, la FAO prévoit une augmentation de 1,46 % de la production de riz ouest-africaine en 2014, pour atteindre 13,9 millions de tonnes de riz paddy (8,8 millions de tonnes en équivalent riz blanchi). Ceci est imputable « à l’aide gouvernementale et aux investissements accrus dans le secteur », ce qui a augmenté les surfaces cultivées en riz. Le tableau varie cependant d’un pays à l’autre de la région.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser