Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Une nouvelle publication du CTA illustre la manière dont les communautés locales de plusieurs pays en voie de développement ont développé une perspective aérienne de leurs terres et de leurs ressources hydriques grâce à la modélisation participative en 3D (MP3D). Cette technique innovante s’avère être un outil précieux pour les groupes qui n’arrivent pas à faire entendre leur voix, puisqu’elle leur permet de gérer et de protéger leur habitat, influencer les décisions politiques et ainsi prendre leur avenir en main. À Madagascar, la création d’une carte en 3D a mené une communauté initialement sceptique vers un processus de planification de bassins hydrologiques. En effet, les villageois se sont rapidement aperçus des avantages de cette démarche, tels qu’une meilleure gestion des ressources et la génération de revenus.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser