Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 13 mai 2014

IRIN : Malgré son potentiel, la Casamance fait face à des pénuries

IRIN IRIN

Situation agricole et alimentaireSénégal

Accéder à la ressource

Les faibles récoltes de 2013-2014 ont accentué l’insécurité alimentaire en Casamance, dans le sud du Sénégal, où une longue insurrection et le manque d’investissement ont restreint la production agricole.

La Casamance est la région agricole la plus riche du Sénégal. Pourtant, la faim y est plus importante que dans les dix régions du pays considérées à risque en matière de sécurité alimentaire. En Casamance, qui compte 1,8 million d’habitants, 37 pour cent des foyers sont confrontés à des pénuries alimentaires, contre 14 pour cent des 13 millions d’habitants de l’ensemble du Sénégal. Selon une évaluation récente de la sécurité alimentaire, dix pour cent des foyers sont aux prises avec une insécurité alimentaire grave.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser