The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 1 mars 2024

Inventaire des émissions de gaz à effet de serre du secteur de l’élevage

Lefaso.net

Changement climatiqueElevageGestion durable des ressources naturellesPastoralismeAfrique de l’OuestBurkina FasoSénégalArticle

Accéder à la ressource

Le Centre international de recherche-développement sur l’élevage en zone subhumide (CIRDES) vient d’organiser, en collaboration avec la FAO (Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) un atelier de formation sur les outils et dispositifs de mesure des émissions de gaz à effet de serre (GES) du secteur de l’élevage et sur l’utilisation du système GreenFeed pour les mesures directes des émissions de méthane entérique chez les ruminants.

Bien que l’activité de l’élevage fasse vivre plus d’un milliard d’habitants de la planète, elle contribue à 14,5% des émissions mondiales de GES (CO2, eCH4 et N20) d’origine anthropique. La fermentation entérique (eCH4), les déjections (N20 et CH4) et la production des ressources alimentaires (CO2, eCH4 et N20) sont les principales sources des émissions du secteur de l’élevage. Dans les élevages de ruminants en Afrique de l’Ouest et du Centre, le méthane entérique est la principale source d’émission de GES d’origine animale. Ces émissions sont la cible d’investigations importantes mais les informations restent encore approximatives notamment en raison d’insuffisance de données, de référentiels et de compétences scientifiques et techniques fiables. Cependant, des valeurs de référence des émissions de méthane entérique des ruminants sont en cours d’acquisition par le CIRDES et ses partenaires au Burkina Faso dans le cadre du projet CaSSECS à travers l’initiative DeSIRA. Cet atelier du CIRDES visait d’offrir une meilleure compréhension de la place des animaux dans les cycles du carbone, de l’azote et du phosphore et de l’évaluation de l’empreinte environnementale des systèmes d’élevage. En Afrique de l’Ouest, 80 millions de personnes dépendent directement de l’élevage.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser