Il est essentiel de surveiller la qualité de l’alimentation à l’échelle mondiale pour tenir les décideurs responsables des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs mondiaux en matière de nutrition, de santé et de développement. Le projet Global Diet Quality a créé une nouvelle approche qui permet aux pays de suivre la qualité de l’alimentation. Le projet a travaillé avec la plateforme de collecte de données Gallup World Poll pour fournir la première série de données sur la qualité de l’alimentation à partir de 2021 pour 41 pays, représentant deux tiers de la population mondiale. Le projet vise à collecter des données pour 140 pays à l’avenir.

Quelques résultats clés

  • La majorité des personnes dans la plupart des pays, même dans les pays à revenu élevé, n’ont pas un régime alimentaire qui respecte, même de façon minimale, les recommandations diététiques.
  • Les populations qui consomment le plus d’aliments sains ont également tendance à consommer le plus d’aliments malsains. Cela signifie que toutes les populations sont exposées à un risque élevé de maladies non transmissibles liées à l’alimentation.
  • Dans de nombreux pays, la majorité des femmes ne bénéficient pas de l’alimentation diversifiée dont elles ont besoin, ce qui accroît le risque de carences en vitamines et minéraux et de problèmes de santé connexes.
  • Les hommes et les citadins sont plus susceptibles de consommer des aliments malsains.
  • Les niveaux de revenus élevés ne garantissent pas une alimentation saine.

Lire le rapport (en anglais)

Lire la synthèse (en anglais)

 

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser