The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 18 juin 2012

GAEZ : Zones Agro Ecologiques Globales

FAO

Accéder à la ressource

L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et l’Institut International pour l’Analyse des Systèmes Appliqués (IIASA) ont travaillé de façon continue sur la méthodologie des Zones Agro écologiques ( ZAE ) durant ces 30 dernières années, pour évaluer les ressources et le potentiel agricoles. Le développement rapides des technologies de l’information a permis de développer des bases de données mondiales de plus en plus détaillées et variées, ce qui a rendu possible la première évaluation ZAE mondiale en 2000. Depuis lors, les évaluations ZAE mondiales ont été réalisées tous les deux ou trois ans. Les thèmes abordés, la taille de la base de données, et le nombre de résultats se sont multipliés à l’occasion de chaque mise à jour du système. Il s’agit de l’évaluation la plus ambitieuse entreprise jusqu’ici et son but est de rendre publiquement disponibles l’intégralité des données de la base et tous les résultats de cette évaluation. Ce travail représente de nombreux terabytes de données, qui couvrent cinq domaines thématiques:

  • Ressources en terres et en eau, incluant les ressources des sols et terrains, le couvert végétal, les zones protégées et diverses données socioéconomiques et démographiques;
  • Ressources agro-climatiques, s’agissant notamment de divers indicateurs climatiques;
  • Aptitude et rendements potentiels, pour près de 280 types de cultures/utilisations du sol en gestion et apports alternatifs et dans des conditions climatiques historiques, actuelles et futures;
  • Rendements et production actuels à échelle réduite, pour les principaux produits agricoles de base et;
  • Écarts de production et de rendements, en termes de ratios et de différences entre les rendements réels et potentiels de production pour les principales cultures..

La base de données du GAEZ constitue la base agronomique de nombreuses applications s’agissant notamment de la quantification de la productivité des terres. Les résultats sont habituellement agrégés pour les principaux modèles actuels d’utilisation/occupation des sols et par unité administrative, état de protection des terres, ou catégories plus larges rendant compte des disponibilités en termes d’infrastructure et de conditions d’accès au marché. Cette importante quantité de données implique la mise en place d’un nouveau système qui permet de mettre ces informations à la disposition d’utilisateurs variés. Cela a conduit à la création du nouveau Portail GAEZ, qui constitue un outil interactif d’accès aux données, qui permet à la fois d’accéder aux données, de les visualiser, et de proposer aux utilisateurs différentes options d’analyse et de téléchargement.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser