The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 25 octobre 2013

Conférence : Taux d’intérêts en microfinance : abus ou nécessité ?

http://www.ada-microfinance.org/fr

Microfinance

Accéder à la ressource

« Pourquoi les institutions de microfinance (IMF) imposent- elles des taux d’intérêt aussi élevés aux pauvres ? Les taux d’intérêt du microcrédit sont établis de façon à permettre l’offre de services financiers durables, à long terme et à grande échelle. Les IMF se doivent d’utiliser des taux d’intérêt leur permettant de couvrir leurs coûts administratifs, le coût du capital, y compris le coût de l’inflation, les pertes sur créances et une augmentation de leurs fonds propres. Les IMF qui ne respectent pas cette règle ne peuvent fonctionner que pendant un certain temps, ne servent qu’une clientèle restreinte et privilégient la plupart du temps les objectifs fixés par un bailleur de fonds ou par un gouvernement, plutôt que les besoins de leurs clients. Seules les IMF viables sont en mesure de fournir un accès permanent aux services financiers aux centaines de millions de personnes qui en ont besoin. Bien que les taux d’intérêt des institutions de microcrédit puissent atteindre un niveau élevé de façon légitime, il peut arriver que l’inefficacité de leurs opérations les gonfle indûment. À mesure que le marché du microcrédit parvient à maturité dans un pays ou une région donnés, les bailleurs de fonds, notamment, devraient accorder une plus grande attention aux moyens de réduire les coûts d’exploitation pour garantir le plus haut degré d’efficacité et de compétitivité des taux d’intérêt. »

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser