Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 19 décembre 2019

Brève : Le Togo opte pour le ranching pour sa campagne pastorale 2020

Pepisao

PastoralismeTogoBrève

Du 16 au 17 décembre 2019, a eu lieu à Blitta, localité située à environ 280 Km de Lomé au nord Togo, un atelier bilan de la campagne pastorale 2019 du Togo. Cette rencontre organisée par le Comité national de transhumance du Togo a regroupé tous les acteurs et partenaires intervenant dans l’élevage mobile au Togo.

Des échanges, il ressort que la campagne 2019 s’est bien passée. On a noté une arrivée précoce des troupeaux et leur retour tardif dans les pays de départ. Certains transhumants se sont sédentarisés. Dans l’ensemble la campagne a été paisible. C’est dans la ville de Tsévié située dans la région maritime que les dégâts sont les plus élevés.

Pour la campagne pastorale de 2020, le Togo qui organisera les campagnes électorales générales dont la présentielle, envisage de nouvelles mesures. Parmi ces mesures, on note l’aménagement des aires d’accueil avec un focus sur le ranching pour réduire la mobilité du bétail. Ces aires seront réparties dans différentes localités. Un accent particulier sera mis sur le renforcement du dispositif sécuritaire

En résumé, le Togo entend mettre en place un ranch par région pour regrouper les animaux et mieux les contrôler. Pour la campagne 2020, le Togo entend accueillir trente mille têtes de boeufs, selon le Ministre de l’agriculture, des productions animales et halieutiques, SEM Noël Koutéra Bataka, qui a ouvert officiellement les travaux de cette rencontre. Le Togo entend aussi dans les campagnes pastorales prochaines initier l’identification des animaux afin de réduire le vol de bétail. Un logiciel d’identification a été présenté à cet effet. Le gouvernement togolais apportera une subvention pour parfaire le développement de ce logiciel et le mettre ainsi à la disposition de tous les éleveurs.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser