Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 22 octobre 2015

Assurance agricole : le paradoxe africain

Farm Farm

Assurance agricoleAnalyse - Synthèse

Accéder à la ressource

En matière d’assurance agricole contre les aléas climatiques, la situation de l’Afrique est paradoxale. Elle exploite en effet près de 20 % des terres cultivées de la planète et est soumise à des événements extrêmes en termes de températures et de précipitations, qui devraient encore s’accentuer avec le dérèglement du climat. Pourtant, selon un rapport récent rédigé pour le G20, sur les 178 millions d’agriculteurs dans les pays en développement ayant souscrit une assurance indicielle en 2014, l’immense majorité (97 %) sont indiens ou chinois. Moins de 450 000 sont africains, soit une part insignifiante du nombre total d’agriculteurs sur le continent.

Débattre des raisons qui expliquent cette situation, et surtout identifier des pistes d’action pour lever les obstacles au développement de l’assurance agricole, tel était l’objectif du side-event que la fondation FARM a organisé le 13 octobre, à Rome, en marge de la réunion annuelle du Comité de la sécurité alimentaire mondiale.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser