Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 2 mars 2016

Article : Quand on pense à la panse !

Acting For Life Acting For Life

Pastoralisme

Eléments de réflexion sur l’élaboration et la diffusion au Togo d’un module d’animation sur les enjeux du commerce du bétail en Afrique de l’Ouest.

Depuis 2012, Acting For Life (AFL) s’appuie, pour la mise en oeuvre de ses projets agropastoraux en Afrique de l’Ouest, sur « un module d’animation et de formation sur les enjeux du commerce du bétail en Afrique de l’Ouest ». Elaboré par Christian Corniaux du Centre de coopération Internationale de Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD) et Brigitte Thébaud de Nordic Consulting Group (NCG) et mis en forme par l’Associates in Research and Education for Development (ARED), une ONG Sénégalaise spécialiste de l’animation, ce module est moins un guide dictant les conduites qu’un outil d’aide à la décision. Il est en quelque sorte une activité préalable à d’autres actions telles que l’élaboration de plans d’actions et la réalisation d’infrastructures. Pour évaluer l’impact de ce module, dès 2012, des fiches de suivi d’impact ont été mises en place et ont permis d’évaluer à moyen terme, les changements dans la perception et les représentations survenus à la suite du module. Et là, les premières analyses après trois années de mise en oeuvre, soulignent que, au-delà d’une meilleure compréhension du fonctionnement de la filière, la principale découverte des participants au module, et ce quel que soit leur profil, concerne la nécessité du fourrage grossier dans l’alimentation des ruminants. Cette récurrence peut paraître surprenante puisque cette nécessité du fourrage est une donnée zootechnique indépassable, propre au caractère poly-gastrique des ruminants. Elle est donc de fait mise en œuvre par toute personne élevant des ruminants.
Face à cette intrigue deux questions apparaissent : Comment les participants peuvent-ils découvrir une caractéristique qu’ils mettent en pratique quotidiennement ? Et pourquoi les concepteurs de ce module ont-ils pensé nécessaire de préciser l’évidence ?

Après avoir brièvement rappelé l’historique, le contenu et les applications du module dans les différents programmes mis en oeuvre par AFL, nous montrerons, en nous inspirant des fiches de suivi d’impact, que l’introduction de la dimension poly-gastrique des animaux dans le module révèle toute la pertinence de l’approche scientifique des concepteurs dans le sens d’une ouverture, sans jugement, aux autres représentations sociales même si celles-ci pouvaient questionner l’évidence. Nous verrons également que cette découverte par les participants de la nécessité du fourrage est tout sauf anecdotique et qu’elle entraine un changement dans toute une chaîne de représentations sociales.

Lire l’article (9p.)
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/quand_on_pense_a_la_panse.pdf

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser