Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 19 juillet 2011

Agrocarburants : Cinq mauvaises raisons de poursuivre la fuite en avant

cetri

Agrocarburant

Accéder à la ressource

Si les agrocarburants n’ont plus trop la cote, certaines demi-vérités continuent à être avancées pour minimiser leurs impacts.
Mis en cause dans l’émergence ou l’aggravation de phénomènes inquiétants au Sud – insécurité alimentaire, déforestation, accaparement de terres et expansion de l’agriculture industrielle –, le recours massif aux agrocarburants n’en demeure pas moins un axe majeur des politiques énergétiques européennes. La directive « énergies renouvelables » (ER) adoptée en 2009 exige que la proportion d’agrocarburants dans le carburant de transport atteigne 10% dans chacun des 27 États membres en 2020 [1] . Cinq demi-vérités sont régulièrement avancées pour dissiper les craintes de la société civile. Voyons comment elles faussent le tableau en minimisant ou occultant les aspects les plus problématiques de l’expansion en cours.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser