Le n°81 de la revue Grain de sel venait interroger la contribution des partenariats entre producteurs et entreprises à la durabilité des systèmes alimentaires. Quelle place au sein de ces derniers pour la notion de souveraineté alimentaire ? Que recouvre ce terme, dans quel contexte est-il apparu et comment le mobiliser lorsqu’on cherche à comprendre ce que sont les systèmes alimentaires ?

Parallèlement à la publication, nous avons réalisé une interview croisée de Maureen Jorand, Chargée de mission plaidoyer Souveraineté alimentaire CCFD-Terre Solidaire, et Steven Le Faou, Directeur du cabinet d’étude Jokkoo Conseil et consultant indépendant.

Le discours sur la souveraineté alimentaire est apparu dans un contexte de libéralisation de l’agriculture en réaction à une gouvernance alimentaire défaillante. Face aux enjeux actuels, qu’apporte cette notion pour penser un système alimentaire qui soit territorialisé et durable ?

Quelle marge de manœuvre ont les autorités publiques africaines pour promouvoir une plus grande intégration des intérêts des acteurs des systèmes alimentaires ?

Les enjeux agricoles et alimentaires sont majoritairement abordés sous le prisme du soutien à la production : quelle place du secteur privé africain dans les plaidoyers pour la souveraineté alimentaire ?

Promouvoir et soutenir les chaînes de valeur régionales et nationales demande de renforcer les synergies entre les acteurs du territoire : à quels défis majeurs font face les maillons des filières Ouest Africaines ?

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser