The content bellow is available only in French.

publié dans Les Synthèses d'Inter-réseaux le 8 septembre 2016

Bulletin de synthèse n°21 : Peut-on parler d’une renaissance de l’APD agricole en Afrique de l’Ouest ?

Inter-réseaux

Aide publique au développement

Le regain d’intérêt des bailleurs de fonds internationaux pour l’agriculture après une longue période de désaffection est sur toutes les lèvres. Le rapport « historique » de la Banque mondiale paru en 2008 sur ce thème, suivi de la crise alimentaire et de nombreux engagements des Etats africains et de leurs partenaires à investir massivement dans ce secteur ont illustré ce changement de doctrine quant à l’allocation des ressources publiques nationales et internationales. Mais qu’en est-il aujourd’hui ? Comment se traduit cette « renaissance » de l’aide agricole des pays du CAD (Comité d’aide au développement de l’OCDE) envers les pays de la CEDEAO ? Est-elle effective ? Qui sont les bailleurs qui se mobilisent à nouveau pour l’agriculture ? Quelles sont leurs approches ? Quels sont les débats qu’engendre ce nouvel agenda ? Sans prétendre faire le tour d’une question aussi complexe, nous aimerions ici fournir à nos lecteurs des repères et quelques ordres de grandeur pour mieux décrypter le monde de l’aide publique au développement (APD) consacrée à l’agriculture en Afrique de l’Ouest et ses évolutions. Cette synthèse s’inscrit dans un cycle de réflexion d’Inter-réseaux plus général sur le financement de l’agriculture, comportant d’autres publications sur des thématiques complémentaires dont un dossier de Grain de sel à venir.

Télécharger la synthèse (8 pages)
Lire la synthèse en anglais

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser