Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 12 décembre 2011

Riziculture au Burkina Faso

Afriquejet

RizSituation agricole et alimentaireBurkina Faso

Accéder à la ressource

Des prix rémunérateurs aux producteurs de riz – La campagne agricole 2010-2011 n’a pas été bonne. Cela est un secret de polichinelle. Les estimations du gouvernement font état d’un déficit. 146 communes sur les 351 que compte le pays, soit 41% de l’ensemble des communes, sont en insécurité alimentaire, selon le bilan prévisionnel de la production agricole publiée par le Conseil des ministres. Le gouvernement a pris une batterie de mesures pour parer au plus pressé : renforcement de la production de la campagne de saison sèche, collecte des produits agricoles dans les zones excédentaires, vente des céréales à prix social, voire distribution gracieuse aux couches vulnérables.

Dans sa politique d’anticipation, l’équipe Tiao entend alors rendre les vivres disponibles à temps et assurer une bonne coordination des opérations, dans la perspective d’une répartition équitable des vivres aux nécessiteux dans les zones déficitaires. Ce sont là des initiatives que saluent les citoyens burkinabè et que les populations nécessiteuses attendent avec impatience.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser