Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 18 juin 2014

Rapport Sacrifier Notre Futur: Comment le Projet Senhuile-Senéthanol Menace l’Environnement et Détruit les Communautés Locales

oakland institute

Agro-business/ Agriculture intensiveFoncier et politiques foncièresSénégalEtude, rapport

Accéder à la ressource

Depuis juillet 2010, l’entreprise Senhuile-Senéthanol tente d’établir une plantation agro-industrielle de 20,000 hectares dans la région de Saint-Louis au nord-ouest du Sénégal. La société est contrôlée par un réseau d’intérêts privés dont les ramifications internationales incluent l’Italie, les Etats Unis, le Brésil, et le Panama. Les populations locales sont entrées en résistance contre ce projet qui est pourtant soutenu par le gouvernement sénégalais.

L’entreprise, opérant initialement sous le nom de Senéthanol, prévoyait au départ de produire des patates douces pour du bioéthanol, dans la Communauté Rurale de Fanaye. Après que des manifestations violentes aient résulté en deux morts et une vingtaine de blessés en 2011, l’ancien président du Sénégal Abdoulaye Wade a relocalisé le projet dans la réserve naturelle de Ndiaël, qu’il a fallu alors déclasser. Cette décision a été prise alors que les terres de la réserve assuraient jusque là les moyens de subsistance de la population d’une quarantaine de villages de la zone.

Lire le rapport (17 pages):
http://www.oaklandinstitute.org/sites/oaklandinstitute.org/files/OI_Report_Sacrifier_Notre_Futur.pdf

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser