Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 22 octobre 2015

Point de vue : Protection sociale et agriculture : briser le cercle vicieux de la pauvreté rurale

OCDE

Protection socialeAnalyse, synthèse

Accéder à la ressource

Ousman Tall, administrateur du Secrétariat du CSAO/OCDE, souligne sur le blog OECD Insights (article en anglais) l’importance des programmes de protection sociale pour renforcer la résilience et garantir la sécurité alimentaire des populations en Afrique de l’Ouest. Ce dernier écrit : « Il est important de relier les programmes de protection sociale aux activités économiques, à la productivité, à la propriété et à la durabilité des ressources sur le long terme. S’attaquer aux facteurs de risques et à la vulnérabilité des populations tout en assurant une croissance favorable aux pauvres en investissant dans des programmes de protection sociale conduit à une croissance inclusive plus importante. Ceci devrait constituer les principes directeurs de la conception et de la mise en œuvre des programmes de protection sociale. » L’Alliance globale pour la résilience (AGIR) souligne-t-il est un exemple de l’application de ces principes. « Il est clair que les nombreuses incertitudes et la nature récurrente des crises qui affectent la région auront un impact sur les moyens d’existence, les individus, les ménages et les populations devenant plus vulnérables. Pour échapper à ce cercle vicieux, le renforcement de la résilience des segments les plus vulnérables de la population doit être au cœur de tout programme de protection sociale dans la région. Ceci est une priorité fondamentale de l’Alliance AGIR », ajoute-t-il.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser