Cet article est uniquement disponible en Anglais.

publié dans Ressources le 6 février 2023

On Air Dialogues 2022: Listening to rural Africans

Radios Rurales Internationales

BiodiversitéChangement climatiqueRésilienceAfriqueBurkina FasoEthiopieEnquête

Accéder à la ressource

Rural Africans bear the brunt of climate change. From reliance on rain-fed irrigation, dwindling resources, and recurring disasters rural people in sub-Saharan Africa are particularly vulnerable to climate change, though they are among those least contributing to it. And yet, they are rarely, if ever, consulted in the development of solutions to climate change. Whether protecting natural resources and biodiversity, diversifying livelihoods, or adapting new farming practices, small-scale farmers are already part of the solution to climate change. They are experts in their fields and are ideally situated to identify the needs of their communities. In October 2022, Farm Radio International organized a series of three On Air Dialogues in Ethiopia and Burkina Faso to gather the views, perspectives and experiences of rural people as they contend with climate change. The questions touched on how communities are taking action in response to climate change, and most importantly, what supports they identified as being most useful. The On Air Dialogues prompted more than 14,300 calls from rural people. They responded to poll questions and left voice messages sharing their opinions, experience and perspectives on the impact of climate change — and what they thought global leaders should do to aid them to adapt and prosper. In total, we received over 120,000 poll question responses and 9,300 thoughtful voice messages from rural people in Burkina Faso and Ethiopia.

Les populations rurales africaines sont les premières victimes du changement climatique. Du fait de leur dépendance à l’égard de l’irrigation pluviale, de la raréfaction des ressources et des catastrophes récurrentes, les populations rurales d’Afrique subsaharienne sont particulièrement vulnérables au changement climatique, bien qu’elles soient parmi celles qui y contribuent le moins. Et pourtant, elles sont rarement, voire jamais, consultées dans l’élaboration de solutions au changement climatique. Qu’il s’agisse de protéger les ressources naturelles et la biodiversité, de diversifier les moyens de subsistance ou d’adapter de nouvelles pratiques agricoles, les petits agriculteurs font déjà partie de la solution au changement climatique. Ils sont experts dans leurs domaines et sont idéalement placés pour identifier les besoins de leurs communautés. En octobre 2022, le Radios Rurales Internationales a organisé une série de trois dialogues en direct en Éthiopie et au Burkina Faso afin de recueillir les points de vue, les perspectives et les expériences des populations rurales face au changement climatique. Les questions portaient sur la façon dont les communautés prennent des mesures en réponse au changement climatique et, surtout, sur les soutiens qu’elles jugent les plus utiles. Les dialogues en direct ont suscité plus de 14 300 appels de ruraux. Ils ont répondu aux questions du sondage et ont laissé des messages vocaux pour partager leurs opinions, leurs expériences et leurs perspectives sur l’impact du changement climatique – et ce qu’ils pensent que les dirigeants mondiaux devraient faire pour les aider à s’adapter et à prospérer. Au total, nous avons reçu plus de 120 000 réponses aux questions du sondage et 9 300 messages vocaux réfléchis de la part des populations rurales du Burkina Faso et de l’Éthiopie.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles qui pourraient vous intéresser