The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 5 avril 2018

Les petits exploitants bénéficient-ils vraiment des applis mobiles ?

CTA/Heike Baumüller/James Legg/Ken Lohento

TICNotes de position, plaidoyer, policy brief

Accéder à la ressource

De nombreux petits exploitants agricoles font face à des difficultés pour accéder aux informations sur les méthodes de production, la météo ou les prix. Ils se trouvent souvent exclus des marchés des intrants et des services financiers qui pourraient les aider à mieux gérer leurs exploitations. La capacité des téléphones portables à remédier à ces problèmes suscite beaucoup d’espoir. Les petits exploitants bénéficient-ils vraiment des applis mobiles ?

Trois chercheurs et spécialistes de l’impact des technologies dans l’agriculture africaine expriment leur point de vue sur le sujet dans le magazine Spore du Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA).

Pour Heike Baumüller (Centre de recherche pour le développement de l’université de Bonn), les impacts des applis mobiles sur les petits exploitants restent à prouver. En savoir plus
Cette prise de position est tirée de l’article de Heike Baumüller (en anglais) que vous pouvez trouver ici

Pour Ken Lohento (Coordinateur senior du programme “TIC pour l’agriculture” au CTA), les applications mobiles peuvent transformer la vie des agriculteur, à condition qu’elles répondent aux exigences du marché. Lire son opinion

James Legg (Institut international d’agriculture tropicale) pense que les applications peuvent aider les agriculteurs à sortir de la pauvreté. Lire son opinion

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser