Les crises alimentaires et nutritionnelles affectent 5 à 25 millions de personnes chaque année, et les privent de leur alimentation de base. En ligne avec l’objectif Faim Zéro, l’enjeu pour la CEDEAO était de bâtir une capacité structurelle de stockage, d’intervention et de gestion des crises qui permette à la région d’être plus souveraine et autonome, et de réduire sa dépendance à l’égard de l’aide humanitaire internationale, sollicitée sur de multiples fronts. Cette synthèse apparait comme un brief d’information présentant le système ouest-africain de stockage de sécurité alimentaire.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser