Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 24 mai 2006

Le Conseil à l’exploitation familiale à la Fédération nationale des groupements Naam (FNGN) : Outils et méthode.

Conseil à l’exploitation familialeConseil agricoleBurkina Faso

Document d’étape rédigé par l’Unité d’appui agro-économique, Mai 2006. -32 p.

Au Burkina Faso, le premier groupement Naam a été créé en 1967. Aujourd’hui, la Fédération nationale des groupements Naam compte 5482 groupements avec près de 600 000 adhérents. Le conseil de gestion a démarré à la FNGN avec la mise en place d’unités économiques collectives telles que les banques de céréales, les périmètres maraîchers, etc. A l’issue d’une formation sur la gestion collective d’un périmètre, les maraîchers présents ont senti que, pour mieux maîtriser leur production, il était nécessaire qu’ils connaissent leurs propres résultats, culture par culture. C’est ainsi qu’a démarré le conseil de gestion aux exploitations agricoles à la FNGN, à la demande de ces maraîchers qui ont noté durant la campagne 1995-96, les activités, dépenses, récoltes et recettes de leurs différentes cultures. La démarche sera étendue progressivement à l’ensemble des unions de la FNGN avec des groupes volontaires. Parallèlement, les outils de collecte de données connaissent des améliorations (organisation de l’enregistrement culture par culture, enregistrement de la main d’œuvre familiale, etc.). Au cours de la campagne 2004/2005, 336 producteurs sont adhérents à la démarche « conseil de gestion » (CdG). Des réflexions sont menées sur la méthodologie, l’impact du CdG, les évolutions souhaitées, le problème de l’alphabétisation. Ce document présente les objectifs du CdG, la méthode, les activités, les outils et un bilan.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser