Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 13 juillet 2009

La transformation silencieuse de l’environnement et des systèmes de production au Sahel : Impacts des investissements publics et privés dans la gestion des ressources naturelles

CILSS CILSS

Agriculture de conservationAgro-écologieSols et gestion de la fertilité

Accéder à la ressource

Ce rapport de synthèse rend compte des résultats les plus saillants des études conduites par CILSS et ses partenaires dans 4 pays (le Niger, le Burkina Faso, le Mali et le Sénégal). A partir de quelques études de cas d’expériences réussies, ces études visaient à évaluer les impacts des investissements dans la gestion des ressources naturelles et d’analyser l’évolution de l’agriculture et de l’environnement au Sahel depuis le début des années 1980.

Il ressort de ces études que les impacts des investissements publics (gouvernements, partenaires financiers, ONGs) et privés (agriculteurs) ont souvent été sous-estimés. En effet, les importants efforts dans la réhabilitation des terres dégradés, ont augmenté les rendements agricoles, amélioré la sécurité alimentaire, favorisé la recharge locale des nappes phréatiques, augmenté le nombre d’arbres et leur productivité, ralenti l’exode et tant d’autres impacts qui ont été souvent ignorés dans les évaluations.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser