Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 13 juillet 2016

La réalisation d’infrastructures marchandes agropastorales : d’une apparente facilité à une réelle complexité dans la mise en œuvre

Acting For Life

Commercialisation - MarchésPastoralismeAfrique de l’OuestAnalyse, synthèse

Concernant la filière agropastorale, nous pouvons définir 3 grandes thématiques d’intervention : (i) La gestion des ressources naturelles se déclinant en aménagements agropastoraux (points d’eau, aires de pâtures, aires de repos) et en sécurisation de pistes à bétail, (ii) la mise à disposition d’intrants (aliment-bétail et produits vétérinaires) et (iii) la réalisation d’infrastructures agropastorales marchandes en l’occurrence les marchés à bétail et les quais d’embarquement solitaires. Occultée pendant de très nombreuses années, cette dernière thématique à forte composante économique occupe dorénavant une place importante dans les projets de développement.

A l’heure où l’agropastoralisme redevient une filière stratégique pour les principaux Partenaires Techniques et Financiers et où des programmes d’envergure se profilent, avec des composantes conséquentes sur la thématique du commerce, il a semblé pertinent de rappeler quelques principes et de détailler ce travail d’ingénierie sociale sur la base des expériences tirées de la mise en œuvre de projets coordonnés par Acting For Life depuis plus de 5 ans.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser