Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 15 septembre 2016

Inscrire l’informel dans la croissance verte et inclusive

IIED

Etude, rapport

Accéder à la ressource

Cette publication de l’Institut international pour l’environnement et le développement (IIED) restitue les échanges d’une conférence, organisée à Londres le 25 février 2016, qui s’intitulait « Le plus grand “secteur privé” : quelle place pour l’économie informelle dans la croissance verte et inclusive ? ». Le Secrétariat du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO/OCDE) a co-organisé cette rencontre. Dans son intervention, Philipp Heinrigs a rappelé qu’ « en Afrique de l’Ouest, l’économie alimentaire représente bien plus que simplement les activités agricoles. Les activités en aval comptent déjà pour 40 % de la valeur ajoutée du secteur et cette part augmentera considérablement dans les prochaines années ». Si le secteur informel reste négligé dans la plupart des stratégies de développement, il continuera néanmoins à occuper une place primordiale dans le développement de la région, notamment pour son rôle dans la création d’emplois en milieu urbain.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser