Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Bulletins de veille le 12 septembre 2013

Bulletin de veille n°222 – 12 septembre 2013

Inter-réseaux

_ Veuillez trouver ci-dessous un nouveau bulletin de veille sur le développement rural.

N’hésitez pas à réagir par retour de mail à l’une ou l’autre de ces références, ce bulletin de veille est aussi l’occasion d’engager le débat au sein d’Inter-réseaux.

Vous pouvez également consulter ce bulletin sur le site web d’Inter-réseaux : www.inter-reseaux.org

Bonne lecture !

Sommaire

Recherche dans les zones de savanes d’Afrique centrale

– Savanes africaines en développement : Innover pour durer – Savanes d’Afrique centrale : Bilan d’une décennie de recherches appliquées

Politiques agricoles et commerciales

– Les politiques agricoles à travers le monde : fiches pays – TEC au Nigeria – Publication du document de politique agricole régionale de la SADC

Financement de l’agriculture

– Entretien avec Mamadou Cissokho (ROPPA) : dix ans après la déclaration de Maputo quel bilan du côté des organisations paysannes d’Afrique de l’Ouest – Lettre ouverte de l’APESS et RBM – Paysans et éleveurs africains : de l’espoir à la désillusion – ECDPM explains: ROPPA conference, 10 years after the Maputo – Les agriculteurs recherchent des financements privés – La Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition du G8 et AGRA critiquée par des dizaines d’organisations de la société civile

Foncier

– Restitution de l’étude de bilan de la mise en œuvre des Principes d’orientation du Code Rural du Niger

Sécurité alimentaire

– CILSS : un atelier pour développer le dialogue inclusif au sein de l’AGIR – Faim dans le monde : un milliard, ou plus de deux milliards de personnes ? – FAO : La situation de la sécurité alimentaire au Sahel reste précaire

Conseil agricole

– Renforcement des capacités des agriculteurs en Afrique de l’Ouest : viabilité d’un service de conseil agricole mis en place par une organisation de producteurs

Enjeux liés à la production agricole

– Soil – A resource under threat – La stratégie diabolique des futures plantes OGM – Numéro spécial des « Cahiers du GREP » – La politique nationale semencière du Niger

Manuel et guides pratiques

– Curriculum d’apprentissage participatif et recherche action pour la gestion intégrée de la culture de riz de bas-fonds à Madagascar – Herbicides en vente au Niger – Comment lutter contre les mouches des fruits infestant les mangues

Enjeux internationaux

– Passerelles : Les enjeux de la présence chinoise en Afrique – AGRA : Africa Agriculture Statut Report – Déclaration des Nations unies sur les droits humains des paysans – Les terres arables existantes permettraient de nourrir 4 milliards de personnes de plus

Site web

– Site web du Club Déméter

Recherche dans les zones de savanes d’Afrique centrale

Savanes africaines en développement : Innover pour durer

PRASAC, 2009
Les savanes africaines subissent d’importantes mutations provenant de dynamiques multiples : changement climatique, croissance démographique, urbanisation, mondialisation, migrations, raréfaction des ressources, insécurités… Les transformations se matérialisent à l’échelle des territoires, des exploitations et des filières agricoles. Un colloque « Savanes africaines en développement : innover pour durer » a été organisé en 2009 par le PRASAC (Pôle régional de recherche appliquée au développement des systèmes agricoles d’Afrique centrale). Il a donné lieu à des échanges et réflexions et à un état des travaux de recherche-développement conduits au Cameroun, en Centrafrique et au Tchad de 2004 à 2009, qui sont présentés dans cette publication.
Lire les actes du colloque (110 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/savanes-africaines-en

Savanes d’Afrique centrale : Bilan d’une décennie de recherches appliquées

PRASAC, 2011
Cet ouvrage présente les acquis obtenus par la recherche-développement pendant dix ans sur les zones de savanes d’Afrique centrale, dans le cadre du PRASAC (Pôle régional de recherche appliquée au développement des systèmes agricoles d’Afrique centrale). Après une présentation du PRASAC, l’ouvrage aborde les problématiques liées aux savanes d’Afrique centrale, puis décrit les acquis de l’institution dans le diagnostic de l’évolution des exploitations, des systèmes de production et des filières, ainsi que les acquis pratiques concernant l’innovation. Enfin, différentes thématiques de recherche pour le développement (gestion des ressources naturelles, appui aux acteurs, intensification..) sont explorées dans la dernière partie.
Lire l’ouvrage (154 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/PRASAC_bilan_acquis_1999-2009.pdf

Politiques agricoles et commerciales

Les politiques agricoles à travers le monde : fiches pays

Ministère français de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, 2013
La direction générale des politiques agricoles, agroalimentaires et des territoires du ministère français de l’Agriculture a réalisé une série de 34 « fiches pays » sur les politiques agricoles à travers le monde. Chaque fiche présente les points saillants du secteur agricole du pays, de sa politique agricole au sens large, de son commerce et de ses négociations commerciales, ainsi que ses relations bilatérales avec la France.
Consulter les fiches :
http://agriculture.gouv.fr/politiques-agricoles-fiches-pays

TEC au Nigeria

En Janvier 2014, les membres de la CEDEAO devront appliquer le nouveau Tarif Extérieur Commun (TEC). Après de longues et âpres négociations entre les pays membres de la communauté économique, cet accord va permettre une taxation uniforme de tous les produits importés dans la région. Une bonne opportunité pour lutter contre les importations de contrebande entre le Bénin et le Nigéria, soulignent certains. Néanmoins, d’autres ne voient pas l’application du TEC d’un très bon œil. Au Nigeria, les droits de douane actuels sont bien plus protecteurs que le TEC dans des domaines clés de l’économie (agriculture, élevage). L’adoption du tarif commun représente donc un risque important pour le secteur privé nigérian investi dans ces activités, comme dans le secteur de la volaille.
Article sur l’intérêt du TEC dans la lutte contre la contrebande entre le Bénin et le Nigeria :
http://www.dailyindependentnig.com/2013/08/combating-smuggling-through-ecowas-common-external-tariff/
Article sur l’impact du TEC sur l’industrie de la volaille au Nigeria :
http://blueprintng.com/new/2013/07/29/impacts-of-common-external-tariff-on-nigerias-poultry-industry/

Publication du document de politique agricole régionale de la SADC

Agritrade, 2 septembre 2013
Cet article d’Agritrade livre les principaux éléments contenus dans le document présentant l’objectif et le cadre conceptuel de la récente Politique agricole régionale (PAR) de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique Australe). Il résume en particulier les principes guidant cette politique et ses objectifs prioritaires. Il liste également les principaux engagements politiques pris afin d’atteindre ces objectifs.
Lire l’article :
http://agritrade.cta.int/fr/Agriculture/Sujets/Commerce-regional-ACP/Publication-du-document-de-politique-agricole-regionale-de-la-SADC

Financement de l’agriculture

Entretien avec Mamadou Cissokho (ROPPA) : dix ans après la déclaration de Maputo quel bilan du côté des organisations paysannes d’Afrique de l’Ouest

Inter-réseaux, septembre 2013
A l’occasion du dixième anniversaire de la déclaration de Maputo – par laquelle tous les chefs d’États africains se sont engagés à affecter 10% de leur budget national au secteur agricole -, Mamadou Cissokho, figure historique du mouvement paysan africain, exprime son point de vue sur l’application de cette déclaration et le rôle que les organisations paysannes ont joué pour suivre sa mise en œuvre. M. Cissokho appelle également les acteurs du monde rural à la vigilance sur la mise en place de la Nouvelle alliance et de politiques agricoles contraires aux intérêts des paysans.
Lire l’entretien (6 p.) :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Entretien_Cissoko_mai2013.pdf

Lettre ouverte de l’APESS et RBM – Paysans et éleveurs africains : de l’espoir à la désillusion

Jeune Afrique, 10 septembre 2013
Le Dr Ibrahima Aliou, secrétaire général de Association pour la Promotion de l’élevage au Sahel et en savane (APESS), et Dodo Boureima, secrétaire permanent du réseau Billital Maroobe, font part dans cette lettre ouverte de leur déception et inquiétudes face à la faiblesse des investissements publics dans l’agriculture, qui sont bien en-deçà, dans la plupart des pays africains, des engagements pris il y a 10 ans à Maputo. Ils regrettent en particulier que ces investissements n’aient pas suffisamment ciblé les petites exploitations familiales et qu’ils aient largement négligé l’élevage.
Lire la lettre :
http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130910114705/afrique-developpement-ua-agriculturepaysans-et-eleveurs-africains-de-l-espoir-a-la-desillusion.html

ECDPM explains: ROPPA conference, 10 years after the Maputo

ECDPM, septembre 2013
A l’occasion de la rencontre organisée du 11 au 14 septembre à Monrovia au Liberia par le ROPPA sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre des engagements de Maputo, l’ECDPM a réalisé une vidéo expliquant le contenu de la déclaration de Maputo, les avancées de l’Afrique de l’Ouest dans ce domaine, ainsi que les enjeux et discussions attendues lors de cette conférence. En particulier, elle met en évidence la nécessité d’interroger les limites des bons résultats affichés par l’Afrique de l’Ouest, de considérer la façon dont les ressources injectées ont été utilisées et de s’intéresser aux avancées des autres régions en matière de politiques agricoles régionales.
Regarder la vidéo (6’44) :
http://www.youtube.com/watch?v=ZVCcYJIV_6o&feature=youtu.be&utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+NewFromEcdpmsFoodSecurityProgramme+%28The+Filter%3A+New+from+ECDPM%E2%80%99s+Food+Security+Programme%29

Les agriculteurs recherchent des financements privés

IPS, 9 septembre 2013
Cet article s’intéresse à la stratégie mise en œuvre par le Nigéria afin d’attirer des investissements privés dans son secteur agricole. A l’heure où l’investissement dans l’agriculture africaine est devenu une priorité majeure des Etats et institutions régionales africaines, il met en évidence le potentiel que peuvent représenter l’engagement du secteur privé et la mise en place de partenariats public-privé.
http://www.ipsinternational.org/fr/_note.asp?idnews=7773

La Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition du G8 et AGRA critiquée par des dizaines d’organisations de la société civile

Hub rural, septembre 2013
Ce recueil d’articles publiés par le Hub Rural revient sur les principales critiques émises par les organisations de la société civile à l’encontre de la « Nouvelle Alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition », lancée à l’occasion du Sommet du G8 en 2012 afin de promouvoir la sécurité alimentaire en Afrique en encourageant des investissements accrus du secteur privé dans l’agriculture. Selon plusieurs ONG, cette « Nouvelle Alliance » comporte des risques importants en termes de sécurisation foncière, manque de légitimité démocratique, voire s’apparente à « une nouvelle vague de colonialisme ».
http://www.hubrural.org/La-Nouvelle-Alliance-pour-la.html

Foncier

Restitution de l’étude de bilan de la mise en œuvre des Principes d’orientation du Code Rural du Niger

Secrétariat permanent du Code Rural du Niger, septembre 2013
Le Code Rural du Niger a 20 ans et les enjeux fonciers n’ont jamais été aussi importants dans le pays. C’est pourquoi le secrétariat permanent du Code Rural réalise cette année un bilan de la mise en œuvre des principes d’orientation du Code Rural depuis sa création. La réalisation d’une étude sur le Code Rural et la mise au point d’une feuille de route pour réorienter la politique foncière, premières étapes de ce processus, viennent de se terminer. L’étude a été restituée au comité de suivi du bilan, composé des représentants des organisations de producteurs agricoles, des élus, des chefs traditionnels, de l’administration nigérienne et des partenaires techniques et financiers. Le compte-rendu de cette restitution, l’étude provisoire et une synthèse, ainsi que la feuille de route sont disponibles.
Télécharger les documents (4 documents) :
http://www.coderural-niger.net/spip.php?article242

Sécurité alimentaire

CILSS : un atelier pour développer le dialogue inclusif au sein de l’AGIR

CILSS, septembre 2013
Du 28 au 30 août 2013 s’est tenu à Cotonou au Bénin, l’atelier de lancement du processus de « Dialogue Inclusif Pays » dans le cadre de la mise en œuvre de l’Alliance Globale pour la Résilience (AGIR) au Sahel et en Afrique de l’Ouest. L’atelier avait pour objectif d’accélérer la déclinaison en Priorités Résilience Pays (PRP) de la feuille de route d’AGIR, adoptée officiellement le 09 avril 2013, en offrant aux États des bases méthodologiques communes de réalisation des dialogues inclusifs. Le relevé de décisions et la liste des participants sont disponibles sur le site du CILSS.
Lire la note du CILSS sur l’atelier :
http://www.cilss.bf/spip.php?article340
Télécharger le relevé de conclusions (en anglais, 5 p.) :
http://www.cilss.bf/IMG/pdf/Releves_de_conclusions_CLINIQUE_AGIR_COTONOU_VERSION_FINALE_angl.pdf

Faim dans le monde : un milliard, ou plus de deux milliards de personnes ?

AGTER, février 2013
Cette note d’AGTER s’interroge sur la validité des chiffres publiés par la FAO concernant le nombre de personnes souffrant de la faim. Dans la méthodologie publiée par l’organisation internationale en annexe de son rapport sur l’état de l’insécurité alimentaire dans le monde, il est précisé que le niveau d’activité physique considéré pour calculer les besoins caloriques est « modéré ». Or comme la note le souligne, les personnes affectées par la faim – en majorité des ruraux des pays en développement – ont une activité physique « intense ». Si on considère cette hypothèse, le nombre d’affamés passerait de 870 millions (chiffres officiels de la FAO) à 2,5 milliards.
Lire la note :
http://www.agter.asso.fr/article920_fr.html

FAO : La situation de la sécurité alimentaire au Sahel reste précaire

FAO, septembre 2013
La FAO lance un appel à la communauté internationale pour contribuer aux fonds en faveur des petits agriculteurs et éleveurs du Sahel, alors que 11 millions d’habitants de la région sont en situation d’insécurité alimentaire grave. Suite aux crises répétées (2005, 2008, 2012), les paysans et éleveurs pauvres ne parviennent pas à reconstituer leur moyens de production. La FAO souhaite pouvoir apporter un soutien à ces derniers en leur fournissant des semences, des engrais, des outils ; mais aussi en soutenant la reconstitution des troupeaux. Ces actions doivent intervenir avant la prochaine campagne d’octobre 2013 à avril 2014, afin d’améliorer la résilience des agriculteurs et des éleveurs face aux chocs.
Lire l’article :
http://www.fao.org/news/story/fr/item/195932/icode/

Conseil agricole

Renforcement des capacités des agriculteurs en Afrique de l’Ouest : viabilité d’un service de conseil agricole mis en place par une organisation de producteurs

UGCPA/BM, FARM, ISF Canada, Cirad, juillet 2013
Depuis 2009, l’UGCPA/BM (Union des groupements pour la commercialisation des produits agricoles de la Boucle du Mouhoun) au Burkina Faso, a mis en place un service de conseil à l’exploitation familiale (CEF) pour ses membres. Ce service a pour objectif de favoriser l’apprentissage et la formation des agriculteurs en mettant l’accent sur la maîtrise de la gestion technico-économique de l’exploitation agricole, suivant quatre axes principaux : prévoir, mettre en œuvre, analyser et évaluer. Après trois années de fonctionnement du service CEF, l’UGCPA/BM dresse le bilan pour préparer l’avenir.
Lire le document (72 p.) :
http://www.fondation-farm.org/zoe/doc/farm_champacteurs02_201307_cef.pdf

Enjeux liés à la production agricole

Soil – A resource under threat

Rural21, 2013
La récente ruée sur les terres arables a montré l’importance et la rareté du sol, ressource essentielle et fragile. Cette édition de Rural 21 se penche sur le sujet en soulignant dans un premier temps les services éco-systémiques rendus par les sols et les effets dramatiques de sa mauvaise gestion. Dans un deuxième temps, les pratiques durables de gestion des sols sont abordées. Enfin, la revue s’interroge sur le manque d’efforts politiques pour protéger davantage cette ressource comme le préconisait la Conférence de Rio+20 l’année dernière.
Accéder aux articles :
http://www.rural21.com/english/current-issue/

La stratégie diabolique des futures plantes OGM

Passeur de sciences, août 2013
La majorité des plantes OGM utilisées dans le monde ont subi une manipulation qui leur permet de produire elle-même un « insecticide » (comme la toxine Bt) et donc de se défendre contre leurs ravageurs. Alors que les débats sur l’innocuité de ces plantes sont toujours vifs, une prochaine génération d’OGM est en train de voir le jour. Le principe n’est plus de faire produire l’insecticide par la plante ; mais de faire en sorte qu’elle soit l’insecticide, grâce à une manipulation de l’ARN et non plus seulement de l’ADN.
Lire la note de blog :
http://passeurdesciences.blog.lemonde.fr/2013/08/18/la-strategie-diabolique-des-futures-plantes-ogm/

Numéro spécial des « Cahiers du GREP »

GREP, mai 2013
Ce bulletin d’information est publié par le Groupe Recherche Environnement et Presse, un réseau de journalistes et d’experts en environnement du Sénégal. L’objectif de ce numéro est de présenter la Régénération Naturelle Assistée, une technique qui permet de lutter contre la désertification et d’améliorer les conditions de culture (rétention des sols, amélioration des rendements). Elle consiste à protéger les jeunes pousses des espèces ligneuses dans les champs de culture et montre des résultats intéressants au regard des techniques de reboisement habituellement utilisées.
Lire le bulletin (16 p.) :
http://www.iedafrique.org/Numero-Special-des-Cahiers-du-GREP.html

La politique nationale semencière du Niger

RECA Niger, septembre 2013
Le Niger s’est engagé dans son Plan de Développement Economique et Social (PDES) pour la période 2012-2015 dans lequel l’Initiative 3N « les Nigériens Nourrissent les Nigériens » constitue l’un des axes majeurs. Pour concrétiser cette volonté, une politique nationale semencière (PNS) a été mise au point en décembre dernier. Cette politique pose les bases d’une gestion et d’une protection des ressources semencières dans le pays, un cadre important dans la mesure où les semences de qualité sont un des principaux facteurs de production agricole.
Lire la note et la PNS (45 p.) :
http://www.reca-niger.org/spip.php?article643

Manuel et guides pratiques

Curriculum d’apprentissage participatif et recherche action pour la gestion intégrée de la culture de riz de bas-fonds à Madagascar

ADRAO, AKF, 2008
L’objectif de ce manuel est de pousser à une utilisation plus importante et plus efficace des bas-fonds afin de contribuer de façon durable au développement socio-économique de la région de Sofia à Madagascar et de façon plus générale au défi de la sécurité alimentaire. L’approche, appelée apprentissage participatif et recherche-action, vise principalement le renforcement des capacités des agriculteurs à travers le co-apprentissage expérientiel, pour stimuler un changement technologique, organisationnel ou institutionnel. Il s’agit d’un processus d’accompagnement du changement, animé par des agents de terrain (facilitateurs). Le manuel définit les principes de base et contient 23 modules destinés aux facilitateurs pour leur permettre de stimuler des débats dans les communautés paysannes.
Lire le manuel et les modules :
http://www.africarice.org/warda/guide-plar-madagascar.asp

Herbicides en vente au Niger

RECA, 1er septembre 2013
Entre février et juin 2013, le Réseau national des chambres d’agriculture du Niger et les chambres régionales d’agriculture de Diffa, Maradi, Tahoua, Dosso et Tillabéri ont effectué un inventaire des produits phytosanitaires disponibles sur les marchés du Niger. Une note a été publiée, présentant les résultats de cet inventaire pour les produits herbicides. Elle recense les différentes catégories d’herbicides et leurs modes d’action et énumère les conditions essentielles à une application efficace et sans danger. Une seconde note insiste plus particulièrement sur les tricheries et bizarreries des étiquettes de certains herbicides, conduisant à des confusions entre produits originaux et imitations, avec des risques importants pour la santé des producteurs et l’environnement.
Lire l’inventaire des herbicides en vente au Niger (5 p.) :
http://www.reca-niger.org/spip.php?article640
Lire la note « Les herbicides en vente au Niger, débusquer les tricheries ou les bizarreries » (2 p.) :
http://www.reca-niger.org/IMG/pdf/RECA_intrants_Note37_PhSa14_Herbicides_bizarres_2013.pdf

Comment lutter contre les mouches des fruits infestant les mangues

CTA, 2013
Le manguier doit faire face à de nombreux problèmes phytosanitaires. En Afrique de l’Ouest, l’importance économique des dégâts causés par les mouches des fruits s’est accrue aussi bien au niveau des manguiers de case, que des vergers de petits producteurs ou des vergers à vocation industrielle. Ce guide pratique, facile à lire et adapté à la consultation sur le terrain, traite de la lutte contre les mouches des fruits infestant les mangues. Il propose des informations générales sur le sujet traité, une description des procédés, divers conseils, des tableaux et des croquis explicatifs.
Lire le guide pratique (8 p.) :
http://publications.cta.int/media/publications/downloads/1748_PDF.pdf

Enjeux internationaux

Passerelles : Les enjeux de la présence chinoise en Afrique

ICTSD, septembre 2013
A l’heure où de nouveaux acteurs de la coopération ont émergé en Afrique et s’affichent comme des concurrents potentiels des anciens partenaires commerciaux du continent, le dernier numéro de la revue Passerelles de l’ICTSD interroge les enjeux de la présence chinoise en Afrique de l’Ouest et plus généralement les ressorts et perspectives de la coopération sud-sud. Outre des analyses sur la contribution des infrastructures chinoises au développement africain ou sur la nouvelle diplomatie africaine de l’Inde, ce numéro comporte un article remettant en question le rôle que le monde occidental assigne souvent à la Chine dans le mouvement d’accaparement des terres touchant l’Afrique.
Lire la revue (28 p.) :
http://ictsd.org/news/passerelles/?volume=14&number=4
Lire en particulier cet article qui nuance le rôle de la Chine dans l’accaparement des terres en Afrique
http://ictsd.org/i/agriculture/175042/

AGRA : Africa Agriculture Statut Report

AGRA, septembre 2013
L’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA) a diffusé son premier rapport sur l’état de l’agriculture en Afrique. Il relève un certain nombre de faits saillants, comme la faiblesse du personnel affecté à la recherche agricole (environ 70 chercheurs par million d’habitants), les risques causés par la baisse de la fertilité des sols, l’insuffisance des mécanismes de financement offerts aux petits exploitants agricoles (qui ne reçoivent que 0,25% des prêts bancaires par exemple) ou encore les fortes inégalités d’accès au crédit, aux technologies et aux services agricoles, en défaveur des femmes qui représentent pourtant la majeure partie des petits exploitants agricoles en Afrique.
Lire le rapport (204 p.) :
http://www.agra.org/download/5226fe87ea799

Déclaration des Nations unies sur les droits humains des paysans

Rural 21, septembre 2013
Une première réunion du « Groupe de travail intergouvernemental à composition non limitée des Nations Unies sur les droits humains des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales » s’est déroulée à Genève en juillet 2013. Un « projet de Déclaration sur les droits humains des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales » a été élaboré par le Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme puis discuté par des États membres lors de la première session du groupe de travail. À l’issue de ces discussions, le président-rapporteur a émis une série de recommandations pour la suite des travaux du groupe de travail. Un article de Rural 21 résume les principaux éléments de cette première réunion.
http://www.rural21.com//nc/francais/news/detail/article/declaration-des-nations-unies-sur-les-droits-humains-des-paysans-0000849/

Les terres arables existantes permettraient de nourrir 4 milliards de personnes de plus

Rural21, septembre 2013
Rural21 revient dans cette note sur une étude menée par l’université du Minnesota (Etats-Unis) publiée dans les Environmental Research Letters en août 2013. Cette étude démontre qu’en privilégiant les aliments exclusivement destinés à la consommation humaine au lieu de produire aussi des biocarburants et des aliments pour le bétail, les terres arables de la planète pourraient nourrir 4 milliards de personnes supplémentaires.
http://www.rural21.com//nc/francais/news/detail/article/les-terres-arables-existantes-permettraient-de-nourrir-4-milliards-de-personnes-de-plus-0000859/

Site web

Site web du Club Déméter

Déméter, 2013
Le Club Déméter est un lieu de réflexions internes, d’échanges, de débats et de propositions pour anticiper et préparer les mutations à venir dans le domaine de l’agriculture et de l’agro-alimentaire. Le Club publie notamment les Cahiers Déméter qui présentent des analyses et des études menées en France, en Europe et dans le Monde. Ces documents sont désormais accessibles sur le nouveau site internet de l’organisation.
Accéder au site :
http://www.clubdemeter.com/index.php

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser