Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Agenda du développement rural le 1 juin 2009

23 juin 2009, Jardin tropical de Paris (France). Développement durable, des alertes scientifiques aux décisions politiques

1 juin 2009

Accéder à la ressource

Dans les livres d’histoire, les années 2008, 2009 et, sans doute, 2010 seront probablement présentées comme des années horribles. Mais qu’en sera-t-il pour la décennie 2010 et pour les suivantes ? Un retour aux décennies glorieuses, une longue ère de marasme ou une révolution copernicienne dans nos modes de production, de consommation et de vie ? Une humanité éclatée qui se dispute les dernières ressources naturelles exploitables ou une humanité sobre et solidaire qui se reconstruit grâce à des ressources nouvelles ?

Les scientifiques n’ont pas manqué d’alerter les autorités politiques et les négociateurs internationaux. A son époque René Dumont, qui a donné son nom à notre Jardin tropical, a multiplié les appels. Dans un style différent, les membres du Club de Rome et les scientifiques du GIEC ont présenté leurs projections alarmantes et démontré les graves impacts des activités humaines sur notre environnement. Les trois conférences des Nations unies de Stockholm (1972), de Rio (1992) et de Johannesburg (2002), ont reflété la progression d’une conscience planétaire, celle d’un environnement mondial fini, celle d’une nécessaire liaison entre environnement et développement, enfin celle de la nécessité de promouvoir un développement soutenable. Les avancées ont été considérables et pourtant, nous voici en 2009 au cœur d’une conjonction de crises. Après une flambée des prix du pétrole et de l’alimentation, après une vague sans précédent d’accidents climatiques, après l’éclatement d’une crise financière et économique majeure, nous sommes contraints de nous interroger.

Le campus, créé dans le cadre du Jardin tropical de Paris – René Dumont, accueille à la fois des équipes scientifiques et universitaires et des ONG qui travaillent sur différents aspects du développement durable, de la mondialisation, des relations nord-Sud. C’est pourquoi nous avons estimé important d’organiser ce séminaire « Développement durable, des alertes scientifiques aux décisions politiques ». Nous proposons de l’organiser autour de quatre tables rondes : deux tables présentant deux exemples d’interaction entre scientifiques, associations citoyennes et négociateurs à l’occasion des négociations cruciales portant les unes sur la sécurité alimentaire et le commerce des produits agricoles et alimentaires, les autres sur la maitrise collective des émissions de gaz à effets de serre, une troisième table portant sur les déséquilibres entre ressources naturelles et démographie et sur la question : intensification ou migration ?, enfin une table de conclusions que nous avons intitulée « entre les alertes scientifiques et les décisions politiques, l’éveil d’une conscience citoyenne». Par ce séminaire nous espérons ouvrir un débat que nous maintiendrons vivant dans les années à venir. En effet, sous des formes diverses et avec des publics variés, les équipes du JTP – René Dumont souhaitent développer une fonction d’information, d’échange et d’interpellation, parfois d’éveil, autour des questions et des enjeux du développement durable, de la mondialisation et des relations Nord-Sud. Ce séminaire nous permettra de préciser les méthodes et d’initier des relations fondatrices de ce dialogue que nous voulons construire au sein et autour du Jardin tropical de Paris – René Dumont.

Pour tout renseignement contacter le Cirad: jpt2009@cirad.fr
Attention date limite d’inscription au 12 juin 2009 et nombre de places limité à 200 personnes.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser