Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 14 octobre 2014

Note synthèse de la situation pastorale : les pasteurs inquiets

Réseau Billital Maroobé (RBM)

Organisations de producteurs et de productricesSituation agricole et alimentaire

La campagne pastorale a enregistré cette année un démarrage tardif de la saison des pluies dans la majeure partie de la zone pastorale. De plus, elle est marquée par des cumuls pluviométriques saisonniers globalement inférieurs à ceux des années de référence; ce qui suscite beaucoup d’inquiétudes au niveau des éleveurs. Après un début timide en juillet, la saison des pluies ne s’est véritablement installée qu’en août.

Un déficit pluviométrique a été enregistré dans la zone pastorale du Ferlo sénégalais, ainsi que dans le Sahel burkinabé. Dans les trois régions du Nord Mali, les pluies se sont également installées tardivement et elles ont connu une interruption précoce. Cela a créé des poches de sécheresses dans toutes les communes pastorales. Le Nord-ouest du Nigeria a été affecté par un déficit, comparativement aux années normales. Les pluies ont été insuffisantes en Mauritanie et au Bénin, à l’exception du centre du pays qui a enregistré des quantités de pluies supérieures à la moyenne. Un phénomène similaire a été observé dans la partie nord de la région de Tillabéry, au Niger.

Pour lire le bulletin : http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Bulletin_aout_2014_revu.pdf

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser