Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Lors de la dernière campagne agricole il y a près d’un an, la production camerounaise de cacao avait atteint 220 000 tonnes. Et cela est tombé à pic car, avec la crise postélectorale ivoirienne, le prix du kilo des fèves a grimpé jusqu’à 1400 FCFA (3 dollars américains) au début de l’année. Ce qui a fait, bien entendu, les affaires camerounaises. Ou plutôt celles des multinationales qui constituent l’oligopole de ce secteur au Cameroun.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser