Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 20 février 2018

Investissement: Au Ghana, le secteur agricole fait moins peur aux banques

Spore

Agro-business/ Agriculture intensiveFinancementInvestissementGhana

En développant des mesures incitatives, des formations et une assistance technique, le projet FinGAP (un projet de financement de l’agriculture ghanéenne) lancé en Juillet 2013 a changé la façon dont les institutions financières et les prestataires de services de conseil aux entreprises travaillent avec le monde agricole. Depuis son lancement, le projet FinGAP a facilité l’octroi de plus de 123 millions d’euros de financements et d’investissements à plus de 2 700 agroentreprises actives dans les chaînes de valeur du maïs, du soja et du riz dans le nord du Ghana, dépassant ainsi largement son objectif de débloquer 60 millions d’euros de prêts.

Comment y est-il arrivé et quelles leçons les banques et gouvernements d’autres pays peuvent-ils tirer de ce projet ?

Pour lire l’article, cliquez ICI

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser