Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 29 avril 2008

Déclaration concernant le projet de loi de biosécurité soumis par le gouvernement du Mali au vote de l’Assemblée Nationale lors de sa Session ordinaire du mois d’avril 2008

OGMMali

Cette déclaration pose le problème du contrôle politique de l’agriculture et de l’alimentation au Mali. Elle reprend des éléments chronologiques sur l’introduction des OGM en agriculture en Afrique, aux nivaux national et sous-régional. Elle éclaire sur les rôles de différents acteurs clés (politiques, recherche, bailleurs de fonds, entreprises étrangères) dans le processus d’élaboration d’un avant-projet de loi de Biosécurité, processus dont a été évincé la COPAGEN-Mali (Coalition pour la Protection du Patrimoine Génétique du Mali). Pour ces raisons, les organisations membres de la COPAGEN (qui comprend entre autre les OP) demandent l’arrêt du processus d’étude et de vote de ce projet de loi sur la biosécurité. Elles formulent aussi des étapes à suivre pour un véritable processus concerté avec les acteurs concernés, avec entre autre la mise en place d’un moratoire sur les OGM et le renforcement des systèmes nationaux de recherche.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser