Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

publié dans Ressources le 8 août 2016

Conclusion de l’atelier de réflexion des organisations de la société civile sur la Charte pour la prévention et la gestion des crises alimentaires PREGEC

RPCA

Crise alimentaireAfrique de l’OuestSahelConférence, colloque, séminaire

Accéder à la ressource

Dans le cadre de ses activités, le Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs Agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA), CSAO/OCDE, OXFAM et les réseaux régionaux (APESS, RBM, AFAO, RECAO, POSCAO, RESIMAO, ROAC) ont organisé du 27 au 28 Juillet 2016 à PACIFIC hotel, un Atelier de réflexion des organisations de la société civile sur la Charte pour la prévention et la gestion des crises alimentaires (PREGEC).

Pour rappel, La CEDEAO et l’UEMOA ont adopté une charte de bonne conduite pour la prévention et la gestion des crises alimentaire en Afrique de l’Ouest et dans le Sahel. Cette charte fixe les principes et précise les engagements des différentes parties pour une meilleure prévention et gestion des crises alimentaire en Afrique de l’Ouest. Parmi les acteurs ou parties prenantes qui ont pris des engagements figurent les organisations de la société civile.

La charte prévoit également des évaluations indépendantes du niveau de respect des principes et de mise en œuvre des engagements de chaque partie. A ce jour, la charte a fait l’objet de deux (02) évaluations ; une première par OXFAM et une seconde par la CEDEAO, l’UEMOA, le CILSS avec l’appui du CSAO. Cette réunion constituait la première concertation des acteurs de la société civile autour de cet instrument que la région s’est donnée pour mieux prévenir et gérer les crises.

Cet atelier de réflexion a été l’occasion pour les OSC sahéliennes et ouest-africaines d’échanger et de comprendre au mieux les enjeux autour de la charte sur la prévision et de la gestion des crises alimentaires (PREGEC) à travers des séquences de travaux de groupe organisées tout au long de l’atelier. Il a également été question pour les réseaux présents de construire des dossiers d’interpellation sur l’application de la charte PREGEC et de mettre en place une stratégie de plaidoyer et un plan d’actions issus des conclusions de l’évaluation externe de la Charte PREGEC.

A l’issu de ces deux jours d’échanges enrichissants, une conférence de presse a été organisée à PACIFIC hotel pour rendre compte des conclusions des travaux, ainsi que de la perception et des attentes des réseaux d’OP et d’OSC vis-à-vis des décideurs politiques en ce qui concerne les stratégies de prévention et de gestion des crises alimentaires.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser