Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

publié dans Ressources le 13 juin 2014

Article: L’agriculture doit cesser d’être une activité sociale pour devenir une activité économique, selon des experts

Groupe de la Banque Africaine de Développement

Accéder à la ressource

Des experts du secteur agricole ont relevé le mercredi 20 mai 2014, au cours d’une séance interactive intitulée « De la ferme au marché », qu’un changement d’état d’esprit était primordial pour résoudre le problème de la faible production des cultures vivrières et des cultures de rente sur le continent. C’était à la faveur des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) qui ont lieu à Kigali (Rwanda).

Bien que l’Afrique dispose d’une main-d’œuvre importante dans le secteur agricole, (57 % de sa population active), elle est encore fortement dépendante des importations alimentaires. Cela signifie que les agriculteurs ne produisent tout simplement pas assez de denrées pour couvrir les besoins d’une population croissante, estimée à un milliard de personnes.

« Malgré la richesse de la biodiversité de l’Afrique et malgré le fait que la plupart des gens travaillent dans l’agriculture, la production est toujours très insuffisante. Les importations de denrées alimentaires en Afrique s’élèvent chaque année à 25 milliards de dollars EU, dont seulement un milliard en provenance de pays africains. Cela signifie que nous n’exploitons pas pleinement le potentiel de cet important secteur », a déploré le ministre de l’Agriculture du Nigeria, Akinwunmi Adesina.

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser