Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

publié dans Bulletins de veille le 9 avril 2015

Bulletin de veille n°259 – 9 avril 2015

Inter-réseaux

_ Veuillez trouver ci-dessous un nouveau bulletin de veille sur le développement rural.

N’hésitez pas à réagir par retour de mail à l’une ou l’autre de ces références, ce bulletin de veille est aussi l’occasion d’engager le débat au sein d’Inter-réseaux.

Vous pouvez également consulter ce bulletin sur le site web d’Inter-réseaux : www.inter-reseaux.org

Bonne lecture !

Pastoralisme

L’élevage pastoral au Sahel : entre menaces réelles et atouts incontestables

André Marty, mars 2015
Ce post de blog commence par rappeler les schémas conceptuels qui se sont mis en place pendant la période coloniale vis-à-vis de l’élevage pastoral et des populations qui le pratiquaient. Il explore ensuite ses évolutions afin de mieux cerner ses perspectives futures. Pour ce faire, il procède en quatre étapes. Il évoque dans un premier temps les quelques points de vue toujours persistants forgés par les responsables coloniaux sur les pratiques pastorales. Dans un deuxième temps, il analyse les changements de perception dans la période récente, puis il fait quelques remarques sur les conflits agriculteurs-éleveurs, souvent mentionnés dans la presse. Enfin il tente de décrypter les perspectives de l’élevage pastoral, entre menaces réelles et atouts incontestables, en prenant en compte le rôle clé des politiques publiques.
https://afriquedecryptages.wordpress.com/2015/03/24/lelevage-pastoral-au-sahel-entre-menaces-reelles-et-atouts-incontestables/

PRAPS : rapports finaux relatifs au cadre de gestion environnementale et sociale et au cadre de politique de réinstallation des populations déplacées

CILSS, mars 2015
Les présents documents s’inscrivent dans le processus de formulation du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS) mené par le CILSS, la Banque Mondiale, et les six pays ayant adopté la Déclaration de Nouakchott en 2013 (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad). Sont ainsi disponibles les études relatives aux politiques de sauvegarde environnementale et sociale conduites dans les zones d’intervention des six pays, ainsi qu’une note d’analyse du document d’évaluation de projet, publiée par le RECA.
Lire le rapport « Cadre de Gestion Environnementale et Sociale » (196 p., 4 Mo):
http://www.reca-niger.org/IMG/pdf/CGES_PRAPS_Rapport_Regional_-_FINAL_FINAL_18_mars_2015_.pdf
Lire le rapport « Cadre politique de réinstallation des populations déplacées » (190 p., 10 Mo):
http://www.reca-niger.org/IMG/pdf/PRAPS_document_CPRP_Regional_FINAL_FINAL_19_mars_2015_.pdf
Lire la note du RECA (5 p.):
http://www.reca-niger.org/IMG/pdf/RECA_PRAPS_Note1_Presentation_Mars2015.pdf

Conseil

Synthèse des ateliers d’échanges entre OP au Burkina Faso, Mali et Sénégal sur le conseil agricole dans les périmètres irrigués

Inter Réseaux, décembre 2014
Partenaire de la Global Water Initiative (GWI) depuis 2013, Inter-réseaux Développement rural a eu pour rôle d’animer des ateliers d’échanges sur le conseil agricole entre organisations de producteurs agricoles (OP) des zones irriguées. Fruit de ce travail, cette synthèse fournit un état des lieux du conseil agricole et son appréciation par les producteurs dans les périmètres irrigués, en traitant également le problème de l’accès au conseil, soumis à de fortes disparités selon les zones. La note met en avant les attentes des producteurs (meilleure adaptation de l’offre, renforcement des conseillers), ainsi que les axes stratégiques de plaidoyer ayant émergé, formulés dans une liste de propositions spécifiques.
Lire la synthèse d’Inter-Réseaux (10 p.):
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/SyntheseGWI_ateliers_CA_IR.pdf

Stocks / Réserves alimentaires

Dynamiques paysannes n°35 : L’impact réel d’un réseau de greniers de sécurité alimentaire, le cas du Nord du Burkina Faso

SOS Faim, mars 2015
Les populations rurales du Nord du Burkina Faso pratiquent une agriculture pluviale de subsistance qui les rend dépendantes des aléas climatique : la production varie fortement d’une année à l’autre et la satisfaction des besoins alimentaires n’est pas assurée en permanence. Pour faire face à cette situation, la fédération nationale des groupements NAAM, l’une des plus importantes organisations paysannes d’Afrique de l’Ouest, a mis sur pied un réseau de greniers de sécurité alimentaire. Une étude de l’impact de ce réseau a été menée par SOS Faim et le présent document en présente les principales conclusions, qui sont pour le moins encourageantes.
Lire la publication (12 p.):
https://gallery.mailchimp.com/680c18a964a67dc626848f8e3/files/SOS_15_DP35_FR_num.pdf

Protection sociale et sécurité alimentaire au Burkina Faso : les boutiques témoins et les cantines scolaires

Oxfam International, avril 2015
Dans le Sahel, les politiques de protection sociale en lien avec la sécurité alimentaire ont un rôle fondamental quant au bien-être de la population. La première étude ci-dessous s’intéresse au fonctionnement des boutiques témoins au Burkina Faso, une mesure de protection sociale destinée à améliorer l’accès aux aliments. Elle relève certains impacts de cette mesure sur les paysans, les commerçants et les stocks de proximité. La seconde s’intéresse quant à elle au fonctionnement des cantines scolaires et au programme d’alimentation scolaire du Burkina Faso, en décrivant ses mécanismes, en élaborant des recommandations et en relevant les bonnes pratiques.
Lire l’étude sur les boutiques témoins (56 p.):
https://www.oxfam.org/sites/www.oxfam.org/files/file_attachments/rr-food-security-burkina-faso-boutiques-temoin-070415-fr.pdf
Lire l’étude sur les cantines scolaires (46 p.):
https://www.oxfam.org/sites/www.oxfam.org/files/file_attachments/rr-food-secuity-burkina-faso-school-canteens-070415-fr.pdf

Financement

Crédits agricoles : que penser de la bonification des taux d’intérêt ?

AFD, février 2015
La présente étude a été lancée à la suite du constat que le changement de paradigme de la finance rurale n’a pas permis d’apporter une solution satisfaisante aux besoins de financement de l’agriculture. Elle s’intéresse spécifiquement à l’impact sur le développement des crédits agricoles de l’utilisation de taux inférieurs aux taux du marché comme taux de sortie pour le bénéficiaire final. Elle s’est appuyée sur l’analyse historique de l’expérience de trois grands pays agricoles qui ont utilisé la bonification des crédits agricoles comme l’un des outils de leur politique de soutien à l’agriculture : la France, les États-Unis et le Brésil.
Lire le rapport (176 p., 2 Mo):
http://www.afd.fr/webdav/site/afd/shared/PUBLICATIONS/RECHERCHE/Scientifiques/A-savoir/29-A-Savoir.pdf

Niger : atelier de concertation sur la mise en place du fonds d’investissement pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Haut Commissariat à l’Initiative 3N, RECA Niger, mars 2015
L’atelier national de concertation sur le processus de mise en place du Fonds d’investissement pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (FISAN) s’est tenu du 24 au 26 février à Niamey. Celui-ci était organisé par le Haut-Commissariat à l’Initiative 3N (HC3N), en collaboration avec notamment le Réseau des Chambres d’Agriculture (RECA). Il avait pour objectif de partager et d’approfondir les orientations du FISAN, comme proposées par l’étude préalable commanditée par le HC3N en 2014, avec l’appui financier de la Coopération suisse. Cet article du RECA fournit les points clés ainsi que les documents publiés à l’issue de cet atelier (communiqué final et rapport).
http://www.reca-niger.org/spip.php?article859

Agroalimentaire

Manuel de création et de gestion d’une petite entreprise de production d’aliments à haute valeur ajoutée

CTA, mars 2015
Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) a publié un manuel de création et de gestion d’une petite entreprise de production d’aliments à haute valeur ajoutée. Il vise à mieux faire connaître les opportunités liées à la production de ces produits dans les pays ACP, et les voies d’accès aux différents types de chaînes de valeur. Il fournit ainsi des conseils pratiques sur l’accès aux marchés, tout en traitant de domaines complexes tels que l’assurance qualité et la législation. Deux enseignements clés peuvent être tirés de ce manuel, à savoir qu’il est primordial d’avoir accès aux bons marchés en vue d’obtenir des prix élevés, et indispensable d’investir de façon appropriée dans l’équipement et les compétences du personnel pour pouvoir répondre aux normes de qualité et produire en quantité suffisante.
Lire le manuel (454 p., 4 Mo):
http://publications.cta.int/media/publications/downloads/1808_PDF.pdf?

Changement d’échelle

L’action des ONG face au défi du changement d’échelle

Groupe Initiative, Avsf, 2015
Le 6 octobre 2014, le Groupe initiatives a mené une journée d’études sur le thème « L’action des ONG face au défi du changement d’échelle ». Les actes de cette journée sont restitués dans la présente publication, comprenant un rapport accompagné d’une note de synthèse. Différentes modalités de changement d’échelle (projet de diffusion, construction de politiques publiques, et institutionnalisation d’une structure) sont présentées via des exemples au Cambodge et dans les pays andins. La discussion porte ensuite sur de nouvelles alliances et coalition, notamment entre les secteurs privé et public.
Lire le rapport (40 p.):
http://www.avsf.org/public/posts/1817/changement_echelle_traverses_43_avsf_2015.pdf

Agriculture et climat

Présentations du séminaire « Changement climatique et sécurité alimentaire en Méditerranée et en Afrique de l’Ouest »

Farm, Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, mars 2015
Le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER, France) et le Conseil général du développement agricole (CGDA, Maroc), avec l’appui de l’Agence française de développement (AFD), du ministère des Affaires étrangères et du développement international, et de la fondation FARM, ont consacré la troisième édition du Séminaire international eau et sécurité alimentaire en Méditerranée (SESAME) au thème « Changement climatique et sécurité alimentaire en Méditerranée et en Afrique de l’Ouest : quelles stratégies pour une agriculture, des territoires et une croissance durables ? ». Les diaporamas qui y ont été présentés en février sont disponibles sur le site de Farm.
http://www.fondation-farm.org/spip.php?page=article&id_article=952

Quand les multinationales de l’agrobusiness s’achètent une vertu climatique

Reporterre, avril 2015
Cette enquête publiée sur le site Reporterre s’oppose à la Climate smart agriculture. Selon l’article ce mouvement légitimise l’extension de l’agriculture industrielle, en prétendant répondre au changement climatique par l’introduction de nouvelles technologies dans l’agriculture. En s’appuyant sur les réactions accusatrices des associations de solidarité internationales, paysannes, environnementales et altermondialistes, l’article dénonce les intérêts des acteurs qui portent ce mouvement (Banque Mondiale, FAO, CGIAR) et ses failles. Enfin, il critique la position trop favorable de l’Etat français, et les risques liés à l’entrée de l’agriculture sur le marché du carbone.
http://www.reporterre.net/Quand-les-multinationales-de-l

Revue de presse : Le grand flou de l’agriculture « climato-intelligente »

Agrobiosciences, mars 2015
A l’occasion de la troisième conférence scientifique mondiale consacrée à l’agriculture climato-intelligente qui a eu lieu à Montpellier en mars, cette revue de presse de la mission Agribiosciences fait état de la polémique qu’elle suscite : que désigne ce terme? Que recouvre-t-il concrètement? L’article retranscrit différents points de vue (au sujet des moyens utilisés pour parvenir aux objectifs, ou encore des institutions et multinationales membres de l’alliance) pour conclure sur la problématique suivante : ce concept convoque deux visions de l’agriculture qui se pensent comme contradictoires.
http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=3948#.VSQkGxOsU7C

Gestion des ressources naturelles

Niger : Les outils de planification de la gestion de l’eau et les principes de gestion

RECA Niger, mars 2015
Cette courte note fournit des outils en matière de « gestion intégrée des ressources en eau » (GIRE). Elle se base sur la politique nationale de l’eau du Niger et son plan d’action qu’elle introduit, et présente des outils à plusieurs niveaux: systèmes d’information; schémas d’aménagement et de gestion, et outils de gestion mis en place à l’échelle des communes. Elle propose également des principes clés en matière de gestion de l’eau: satisfaire une pluralité de besoins, associer toutes les parties prenantes, répondre au principe « pollueur-payeur », en précisant le rôle important que doit jouer l’Etat pour veiller à ce que des activités menées sur un territoire ne porte pas atteinte à d’autres.
Lire la note (4 p.):
http://www.reca-niger.org/IMG/pdf/2015-03_Planification_de_la_gestion_de_l_eau.pdf

Cadre stratégique de la gestion durable des terres au Niger et son plan d’investissement 2015-2029

République du Niger, septembre 2014
Dès son adhésion en 2007 à l’initiative régionale TerrAfrica, le Niger s’est lancé dans l’élaboration de son Cadre Stratégique d’Investissement sur la Gestion Durable des Terres. Celui-ci identifie les actions prioritaires sur lesquelles il faut porter les investissements pour la Gestion Durable des Terres (GDT). Il fournit également un tableau de bord visant à coordonner de manière cohérente l’allocation des ressources par les différents organismes gouvernementaux et les partenaires au développement. Ce document est disponible sur le site du RECA via un bref article de présentation.
http://www.reca-niger.org/spip.php?article860

10-13 juin 2015 (Monptellier): Forum Desertif’actions

Désertif’actions, juin 2015
Désertif’actions 2015 est le Forum international de la société civile dans le domaine de la lutte contre la désertification et la dégradation des terres. Il réunira plus de 300 acteurs du développement international du 10 au 13 juin 2015 à Montpellier. Le programme prévoit trois jours d’ateliers participatifs entre acteurs du développement international, suivis d’une journée de rencontre avec le grand public (concert, village animation, exposition…). Vous pouvez vous inscrire sur le site internet du Forum à l’adresse suivante:
http://www.desertif-actions.fr/fr/

Sécurisation du foncier – accaparement des terres


Etude : La formalisation des droits sur la terre dans les pays du Sud


Comité « Foncier et développement », mars 2015
Mobilisant les acquis de la recherche et les travaux des membres du Comité technique « Foncier et développement » et de ses partenaires, ce document met en avant les enjeux politiques de la formalisation des droits fonciers, identifie les conditions pour réussir des politiques durables et inclusives de formalisation, et propose des pistes d’actions dont peuvent se saisir les acteurs de politiques et leurs partenaires pour enrichir leurs démarches et leurs stratégies.
Lire le document (88 p.) :
http://www.foncier-developpement.fr/wp-content/uploads/Formalisation-des-droits-sur-la-terre_version-finale-fran%C3%A7aise.pdf

GWI Guinée : Sécuriser le foncier et assurer la compensation juste pour les populations de Fomi

IIED, GWI, mars 2015
La sécurisation foncière et la compensation juste sont deux thèmes d’urgence pour les 48,000 personnes qui seront affectées par le barrage de Fomi en Guinée. C’est dans ce contexte que le Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique et la Global Water Initiative (GWI) en Afrique de l’Ouest ont tenu en mars un atelier national à Conakry. Le communiqué final retranscrit les réformes ayant été validées, accompagnées de recommandations pour leur mise en œuvre (intégrer la question de l’expropriation, compensation et sécurisation, concilier droit moderne et droits coutumiers, et résoudre la question de la disponibilité et de la localisation des terres de compensation).
Lire le communiqué final (3 p.):
http://gwiwestafrica.org/sites/default/files/communique_final_restitution_etude_foncier_fomi_gwi_conakry_mars2015.pdf
Lire la note « Le barrage de Fomi peut catalyser la réforme foncière en Guinée »
http://www.gwiwestafrica.org/fr/le-barrage-de-fomi-peut-catalyser-la-reforme-fonciere-en-guinee
Lire la fiche « Barrages en Guinée : des propositions pour réussir le développement local »
http://pubs.iied.org/pdfs/G03895.pdf

Dakar à Tunis : Déclaration de la Convergence Globale des luttes pour la terre et l’eau

Via Campesina, mars 2015
Les mouvements sociaux et organisations de la société civile engagés dans la défense des droits à la terre et à l’eau se sont réunis à Dakar en octobre 2014 dans le cadre du Forum Social Africain, pour lutter et protester contre les accaparements de toutes les ressources naturelles et contre les violations systématiques des droits humains qui les accompagnent. Ils ont publié une déclaration à l’issue de cette rencontre, présentant leurs principes et revendications auprès des institutions internationales, Etats, et autorités locales.
Lire la déclaration (5 p.):
http://viacampesina.org/fr/images/stories/pdf/2015-04-Dakar%20to%20Tunis%20Declaration_FR_finalfinal.pdf

Jatropha et accaparement des terres

Jatroref, mars 2015
Le réseau JatroREF a mis en ligne deux documents sur le Jatropha et les accaparements des terres en Afrique. Bien que le Jatropha soit souvent présenté comme une cause de l’accaparement des terres, les transactions foncières à grande échelle concernant le Jatropha ne représentent qu’un faible pourcentage des accaparements des terres. On note de plus un fort taux d’abandon de ces projets depuis 2008. Le réseau JatroREF a ainsi publié sur son site une synthèse bibliographique sur le sujet, ainsi qu’une courte note exposant les principaux éléments à retenir sur l’accaparement des terres pour le Jatropha.
http://www.jatroref.org/rubrique78.html

Semences

Les lois semencières qui criminalisent les paysannes et les paysans : résistances et luttes

Grain, Via Campesina, mars 2015
Ce nouveau rapport de l’ONG Grain et de la Via Campesina pointe du doigt les lois semencières adoptées sous la pression des grandes entreprises, posant des obstacles à des pratiques paysannes millénaires. Il explique dans un premier temps comment les législations semencières convertissent les semences paysannes en semences illégales, pour étudier ensuite la situation en Afrique, en Amérique en Asie et en Europe. Il conclut notamment qu’il est souvent admis facilement que la privatisation des semences est une aberration, et insiste sur l’importance d’endiguer les processus législatifs avant que les lois ne soient adoptées.
Lire le rapport (52 p., 5 Mo):
http://www.grain.org/fr/article/entries/5174-les-lois-semencieres-qui-criminalisent-les-paysannes-et-les-paysans-resistances-et-luttes

Agroécologie

Agroécologie : rapport final de l’évaluation de 15 ans d’actions d’accompagnement de l’AFD

AFD, Gret, janvier 2015
Ce rapport évalue l’accompagnement de l’Agence Française de Développement (AFD) et du Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) en matière d’agroécologie (en pratique, de semis sur couvert végétal, SCV), réalisée de juillet 2013 à mai 2014 par le Gret. Il montre qu’en dépit du modèle diffusionniste descendant, les projets ont généré des innovations non prévues au départ. Celles-ci représenteraient un capital en émergence sur lequel il serait pertinent de bâtir la troisième génération du programme. Les principes clés pouvant alors le structurer sont présentés dans ce rapport.
Lire le rapport (167 p., 13 Mo):
http://www.afd.fr/webdav/site/afd/shared/PUBLICATIONS/RECHERCHE/Scientifiques/Serie-grise/Serie-grise-agroecologie.pdf
Lire l’annexe sur les rapports pays (416 p., 13 Mo):
http://www.afd.fr/webdav/site/afd/shared/PUBLICATIONS/RECHERCHE/Scientifiques/Serie-grise/Annexes_5_Rapports_sites.pdf

Agriculture familiale

Les agricultures familiales à Madagascar : un atout pour le développement durable

Cirad, décembre 2014
Ce document vise à valoriser les acquis et principales recommandations d’une semaine d’animation et de débats sur les agricultures familiales à Madagascar, réalisé avec le soutien de l’Union européenne. Il décrit dans un premier temps tous les événements qui ont eu lieu lors de cette semaine, et en synthétise les différentes réflexions. Il présente ensuite les points saillants pouvant faire l’objet de recommandations, adressées à la recherche (notamment sur l’intra-ménage, les relations de genre ou l’action collective) mais aussi aux politiques (sécurisation foncière, accompagnement, fourniture de biens et services, etc.).
Lire le rapport (40 p., 6 Mo):
http://www.gasymail.com/aiafmada/pdf/doc_valo_agriculture_familiale_madagascar_2014.pdf

Situation agricole et alimentaire

Point Situation Alimentaire n°167 – mars 2015

Afrique Verte, mars 2015
Le « Point sur la situation alimentaire » d’Afrique Verte est un bulletin mensuel technique donnant des informations sur le prix des céréales au niveau des marchés de consommation, sur la campagne agricole et sur la situation alimentaire au Burkina, au Mali et au Niger. Début mars, la tendance générale de l’évolution des prix des céréales est à la stabilité dans les 3 pays.
Lire le bulletin (8 p.):
http://www.afriqueverte.org/r2_public/media/fck/File/Bulletins/PSA/PSA%20167-03-2015.pdf

Analyse de la production de biomasse 2014 et perspectives pour 2015 en Afrique de l’Ouest

ACF International, janvier 2015
La version finale du rapport ACF de production de la biomasse 2014 (et perspectives pour 2015) est disponible. Le rapport est focalisé sur la production pendant la saison pluvieuse de 2014, surtout en zones pastorales et agro-pastorales. Les cartes de la production de la biomasse au Sénégal, Mali, Mauritanie, Niger, Burkina Faso et Tchad sont inclues dans le rapport. Globalement, la production de biomasse au Sahel est excédentaire à la moyenne des dernières 16 années, mais la production de 2014 montre un déclin considérable comparée à l’année 2013. Vous pouvez télécharger ce rapport en haute (7 Mo) et basse (2 Mo) résolution ci-dessous.
Lire le rapport en haute résolution (21 p., 7 Mo):
http://inter-reseaux.org/IMG/pdf/Analyse_Biomasse_2014_High_Res_Final.pdf
Lire le rapport en basse résolution (21 p., 2 Mo):
http://inter-reseaux.org/IMG/pdf/Analyse_Biomasse_2014_Low_Res_Final.pdf

Publications et sites web

Agri-Infos n°80 – mars 2015

Agri-Infos, mars 2015
Le 80ème numéro du mensuel d’informations agricoles et rurales Agri-Infos (mars 2015) est sorti. Au sommaire, des articles sur : le chômage des jeunes en Afrique, l’accès des femmes à la terre, l’apiculture, ou encore la conférence internationale sur les systèmes d’innovation agricoles en Afrique de l’Ouest et du Centre, organisée par le Coraf/Wecard.
Lire le numéro (8 p.):
http://www.fongs.sn/IMG/pdf/agri_infos_no80_mars_2015.pdf

La Cedeao lance un nouveau site web

Cedeao, mars 2015
Le nouveau site internet de la Cedeao est désormais accessible. Il est ouvert aux médias sociaux et comprend la mise à jour des informations concernant de nombreux projets de la communauté, mai aussi une section actualités et un programme automatique de réglementation financière et administrative, Ecolink. Vous y trouverez également les communiqués finaux des sommets depuis sa création ; la liste des Etats membres et leurs bureaux nationaux ; les différents secteurs qu’elle occupe, ainsi que des informations sur ses institutions et agences spécialisées.
http://www.ecowas.int/?lang=fr

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser