The content bellow is available only in French.

publié dans Bulletins de veille le 27 avril 2012

Bulletin de veille n°193 – 26 avril 2012

PDF en fichier attaché

Veuillez trouver ci-dessous un nouveau bulletin de veille sur le développement rural.

Ce mois-ci, on relève en particulier les travaux du Roppa sur les politiques publiques, la sortie d’ouvrages de référence sur la contractualisation (AFD), les innovations institutionnelles & les OP (FAO), la production en zone sèche (Iram), des documents sur la filière lait (Mauritanie, Brésil), etc.

N’hésitez pas à réagir par retour de mail à l’une ou l’autre de ces références, ce bulletin de veille est aussi l’occasion d’engager le débat au sein d’Inter-réseaux.

Vous pouvez également consulter ce bulletin sur le site web d’Inter-réseaux : www.inter-reseaux.org

Bonne lecture !

L’équipe d’Inter-réseaux Développement rural

Sommaire

A la une

  • Ecowap : le Roppa s’organise pour participer à la mise en œuvre. Eléments sur l’atelier de Lomé
  • Crise au Sahel : réunion du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) à Paris les 12-13 avril 2012
  • Coordination des stocks nationaux UEMOA : validation d’une étude plaidant pour davantage de cohérence

Enjeux politiques

  • Participation des OP aux politiques publiques : éléments sur l’atelier Roppa – Inter-réseaux
  • les PED ont besoin d’interventionnisme : note Afdi relatant l’intervention de F. Galtier (5p)
  • Identifier les ménages vulnérables avec précision : Note sur le Mali (4p)
  • Se préparer au décollage – Note sur la mise en œuvre du PDDAA (9p, eng)
  • Les négociations commerciales dans l’impasse ? Revue Passerelles Janvier – Mars 2012 (23p)
  • Bilan des politiques alimentaires en 2011 : synthèse Ifpri (23p)
  • Le rôle de l’évaluation de l’aide : deux points de vue différents en vidéos

Enjeux économiques

  • Ouvrage de l’AFD sur l’agriculture contractuelle (99p, eng)
  • Expériences innovantes d’OP – Publication FAO, 35 études de cas (119p)
  • Accroître les emplois ruraux en Afrique subsaharienne : note du CTA (4p)
  • Qualité liée à l’Origine et Indications géographiques – Séminaire FAO
  • « Les crises alimentaires sont-elles une fatalité?»- Interview vidéo d’un représentant de l’AFD

Enjeux de production

  • Production en zones sèches & coopération : Rapport Iram 2012 et synthèse (28p)
  • Note de capitalisation de l’IIED sur 25 ans dans travail dans les zones arides (4p)
  • Une histoire de la recherche agricole en Afrique francophone disponible en ligne (6 volumes)

Ressources par pays

  • Brésil : filière lait. Rapport de capitalisation Fert – Ircod – F3E et synthèse (18p)
  • Mauritanie : lait et sécurité alimentaire (3 références)
  • Brésil : Quel modèle de développement agricole ? Note d’analyse (8p)
  • Niger : Bilan Irrigation 1960-2010 (115p)
  • Nigéria : autosuffisance en riz / blé et interdictions d’importation – News Agritrade

A la une

Ecowap : le Roppa s’organise pour participer à la mise en œuvre. Éléments sur l’atelier de Lomé

Roppa, Gret, avril 2012
A l’initiative du Roppa et du Gret, un atelier sur les politiques régionales s’est tenu du 4 au 7 avril 2012 à Lomé. Il avait notamment pour but de préparer les OP aux réflexions en cours et à venir sur la mise en œuvre de l’Ecowap. Au menu des travaux, une stratégie des OP pour participer activement aux task forces consultatives de la Cedeao. L’ensemble des documents issus de la réunion sont disponibles en ligne : ils fournissent un aperçu très complet des politiques agricoles régionales, des cadres institutionnels, et des dynamiques à l’œuvre dans certains pays (PNIA). Inter-réseaux était présent et est à votre disposition pour vous fournir des compléments d’information. D’autres documents suivront sur ce thème d’intérêt pour Inter-réseaux.
http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/atelier-de-reflexion-et-de
Télécharger les communications sur le site du Roppa :
http://www.roppa.info/spip.php?article189

Crise au Sahel : réunion du Réseau de prévention des crises alimentaires à Paris les 12-13 avril 2012

RPCA ,17 avril 2012  
Dans son communiqué final, le RPCA attire l’attention sur la baisse de la production céréalière dans les pays du Sahel, qui est inférieure à la moyenne des cinq années précédentes. Il s’inquiète également d’une situation pastorale très précaire, du niveau élevé des prix alimentaires et de la situation au Nord du Mali. Ses recommandations portent sur la mise en œuvre de plans d’urgence, pour juguler l’insécurité alimentaire, la mise en place d’un appui aux producteurs pour la prochaine campagne et enfin des investissements de long terme pour développer la résilience des populations et prévenir de futures crises.
Télécharger le communiqué (PDF, 1 page) :
http://www.cilss.bf/spip.php?article215

Coordination des stocks nationaux Uemoa : une étude plaide pour davantage de cohérence

Uemoa, 19-21 mars 2012
L’atelier de validation de l’étude sur les stocks nationaux de sécurité alimentaire dans l’Uemoa s’est déroulé entre le 19 et le 21 mars à Ouagadougou. Cette étude, confiée au Cilss, a fait ressortir la nature différente des stocks alimentaires en place dans les pays de l’Uemoa et la nécessité d’en harmoniser la gestion. C’est pourquoi les recommandations formulées lors de l’atelier de validation portent principalement sur la mise en place d’une structure de gestion au niveau régional et la mise en cohérence avec les dispositifs existants, notamment Resogest. L’émergence d’une gestion harmonisée des stocks alimentaires en Afrique de l’Ouest est une étape crucial dans la route vers la sécurité alimentaire.
Pour consulter les termes de référence de la rencontre (Word, 3 pages) :

Enjeux politiques

Participation des OP aux politiques publiques : éléments de l’atelier Roppa – Inter-réseaux de Ouagadougou

Inter-Réseaux, Roppa, 16 avril 2012
Comme vous le savez (cf BDV thématique n°188 http://www.inter-reseaux.org/bulletin-de-veille/article/bulletin-de-veille-no188-special) Inter-Réseaux et le Roppa ont organisé un atelier sur le thème de la participation des OP aux politiques publiques à Ouagadougou en janvier 2012. Il s’agissait de partager et de valoriser plusieurs capitalisations menées récemment sur cette question et d’identifier des pistes d’action à court et moyen terme. Plusieurs documents complémentaires sont en ligne (présentations réalisées durant l’atelier) et d’autres suivront. Nous attirons votre intention notamment sur la restitution des travaux du groupe 2, qui propose une démarche aboutie pour renforcer les argumentaires des OP en se fondant sur leurs acquis et atouts en matière économique.

Les PED ont davantage besoin d’interventionnisme : note Afdi relatant une intervention de F. Galtier (5p)

Afdi, 27 janvier 2012  
Comment lutter contre l’instabilité des prix ? Selon Franck Galtier, contrairement à la pensée dominante, l’intervention publique, principalement sous la forme de taxes et de stocks alimentaires, se justifie particulièrement dans les pays en voie de développement, où l’alimentation représente encore une part importante du budget des ménages. Cette note résume de manière claire et pédagogique les travaux de Franck Galtier, qui préconise en conclusion une stratégie différenciée des OP vis-à-vis des bailleurs de fonds, afin de mettre en place des outils de stabilisation des prix.
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/CR_GPA_27jan12.pdf
Pour aller plus loin sur le sujet, vous pouvez également consulter les publications de Franck Galtier :
http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/CR_GPA_27jan12.pdf

Identifier les ménages vulnérables avec précision : note sur le Mali (4p)

Cirad, mars 2012 
Ecrite pour Perspective, la revue du Cirad, cette note d’Ibrahima Bocoum met en lumière un paradoxe : « des ménages pauvres peuvent être suffisamment alimentés, alors que des ménages au-dessus du seuil de pauvreté peuvent ne pas l’être ». D’autres facteurs influent en effet sur la situation alimentaire : « la taille des ménages, les contraintes financières, les préférences alimentaires, les obligations sociales ». Ces constatations doivent permettre de mettre en place des indicateurs plus ciblés pour identifier les populations vulnérables, comme la taille des ménages ou la composition des dépenses, voire des indicateurs individuels sur l’accès à la nourriture. Cette note se distingue par sa concision et sa clarté.
www.cirad.fr/media/documents/publications-et-ressources-doc/perspective/insecurite-alimentaire-au-mali.-identifier-les-menages-vulnerables-avec-precision

Se préparer au décollage : note sur la mise en œuvre du PDDAA (9p, eng)

ECDPM (European Center for Development Policy Management), avril 2012
La mise en œuvre du PDDAA est censé concerner l’ensemble des politiques agricoles du continent africain qu’elles soient nationales ou supranationales. Cette note reprend des éléments d’une évaluation indépendante du progrès du PDDAA au sein de quatre régions, le COMESA, la SADC, la CAE et la CEDEAO. La note se divise en trois parties : l’état des lieux dans quatre régions (Comesa, SADC, CAE et Cedeao), une synthèse des défis transversaux qui attendent ces régions (notamment la nécessité d’une action en faveur de la sécurité alimentaire, une articulation entre les niveaux national et régional et une participation accrue des acteurs non-étatiques) et des propositions pour améliorer l’efficacité du PDDAA .
http://www.ecdpm.org/Web_ECDPM/Web/Content/Download.nsf/0/A111A699BEC020E0C12579E50082A940/$FILE/BN38-2%20.pdf

Les négociations commerciales multilatérales dans l’impasse ? Revue Passerelles Jan-Mars 2012 (23p)

Enda, ICTSD, avril 2012
Le dernier numéro de Passerelles, la revue de l’Enda et de l’ICTSD, est consacré à l’avenir du commerce multilatéral. La dernière conférence ministérielle de l’OMC, tenue en décembre 2011, s’est terminée sur le constat d’une impasse. Ce numéro est donc largement consacré au blocage (provisoire?) du cycle de Doha, les pays occidentaux souhaitant « tirer profit de la crise mondiale en cours pour obtenir des concessions allant au-delà de celles incluses dans les textes les plus récents ». Une avancée est toutefois à relever : l’accord sur les marchés publics, qui fait l’objet d’un article de synthèse. Les négociations régionales ne sont pas oubliées : la revue aborde les négociations APE avec l’UE, qui progressent difficilement, le sommet ordinaire de l’Union africaine et la finalisation du TEC par la Cedeao.
Télécharger le numéro (PDF, 23 pages) :
http://ictsd.org/downloads/passerelles/passerelles13-1.pdf

Bilan des politiques alimentaires en 2011 : synthèse Ifpri (23p)

Ifpri, 2012
Cette synthèse d’un rapport de l’Ifpri met en évidence les développements et événements importants intervenus en 2011 dans la politique alimentaire, en tire les enseignements, émet des recommandations pour les politiques, présente les outils et les indicateurs de politique alimentaire utilisés par l’IFPRI, et examine les perspectives pour 2012. Abondamment illustré, il aborde tous les domaines touchant à l’activité agricole (changement climatique, gestion durable des terres, nouveaux acteurs, etc.).
http://www.ifpri.org/node/8428?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Ifpriupdate+%28IFPRI+Website+Update%29

Le rôle de l’évaluation de l’aide : deux points de vue différents en vidéos

Ideas4development , 23-24 avril 2012
Le site ideas4development a interrogé plusieurs acteurs du développement lors de la conférence EUDN (European devlopment research network) tenue à Paris le 26 mars.

  • Dans la première vidéo, Mamadou Diouf, historien sénégalais, déplore que l’évaluation du développement ait longtemps été réservé à une discipline – l’économie – et même à un courant de pensée au sein de cette discipline. Il appelle au contraire à prendre en compte « regard critique du non-économiste » sur les enjeux du développement.
  • Dans la deuxième vidéo, Jodi Nelson, qui représente la Fondation Bill et Melinda Gates, salue les progrès et la structuration de l’évaluation en tant que discipline au cours des dix dernières années. Elle note également que l’aide au développement a été très fortement axée, dans le cadre de la « guerre contre le terrorisme », sur les pays considérés comme stratégiques, au détriment des pays qui en avaient le plus besoin.
    Regarder l’interview de Mamadou Diouf (11 minutes) :
    http://www.ideas4development.org/fr/post/article/9e-conference-eudn-interview-de-mamadou-diouf.html
    Regarder l’interview de Jodi Nelson (5 minutes) :
    http://www.ideas4development.org/fr/post/article/9e-conference-eudn-interview-de-jodi-nelson-fondation-bill-melinda-gates.html

Enjeux économiques

Ouvrage de l’AFD sur l’agriculture contractuelle (99p, eng)

AFD, février 2012
A travers une analyse de la littérature universitaire, institutionnelle et technique, et des cas d’agriculture contractuelle documentés, cette étude propose d’apporter des réponses concrètes aux questions fréquemment posées sur cette pratique : les petits exploitants en sont-ils exclus ? Ceux qui y participent affichent-ils des revenus bien supérieurs à ceux qui n’y participent pas ? Certaines cultures sont-elles concernées par cette pratique, et d’autres pas ? Quels rôles les organisations de producteurs et les ONG jouent-elles ?
http://www.afd.fr/webdav/site/afd/shared/PUBLICATIONS/RECHERCHE/Scientifiques/A-savoir/12-VA-A-Savoir.pdf

Expériences innovantes d’OP – Une publication FAO, 35 études de cas (119p)

FAO, février 2012
Cet ouvrage publié par la FAO propose donc de tirer les enseignements de 35 études de cas, qui retracent des expériences réussies d’OP à travers le monde. Elles brossent toute une gamme de services qui améliorent l’accès aux marchés et leur pouvoir de négociation, l’accès aux ressources naturelles et leur gestion ainsi que l’accès à l’information et au savoir. C’est un véritable laboratoire d’idées pour le mouvement paysan, ainsi qu’un répertoire de bonnes pratiques.
L’étude formule deux recommandations en conclusion : une meilleure prise en compte de la complexité du changement institutionnel par les décideurs politiques et les « agents de développement », et la mise en place de partenariats novateurs entre petits producteurs, Etats et secteur privé.
http://www.fao.org/docrep/015/i2258f/i2258f00.pdf

Accroître les emplois ruraux en Afrique subsaharienne : note du CTA (4p)

CTA, février 2012
La note politique n°4 du CTA s’intéresse à la question de l’emploi rural en Afrique subsaharienne : avec 10 millions de jeunes qui arrivent chaque année sur le marché du travail, cette question est l’une des plus cruciales des prochaines années. Le CTA propose quatre axes pour une politique de l’emploi rural: stimuler la croissance de l’économie rurale non agricole ; investir dans l’éducation et la formation professionnelle en zone rurale ; offrir des opportunités égales au femmes ; renforcer les organisations qui représentent les petits producteurs.
http://publications.cta.int/media/publications/downloads/policy4francaisBD.pdf

Qualité liée à l’Origine et Indications géographiques – Séminaire FAO

FAO, 27 mars 2012
La FAO et l’OAPI (organisation africaine de la propriété intellectuelle) ont tenu en Guinée un séminaire consacré à la qualité liée à l’origine et les indications géographiques au mois de décembre dernier. Les documents issus de ce séminaire sont désormais disponibles en ligne. Vous y trouverez une véritable mine d’informations sur la question des indications géographiques, qui constituent une voie d’avenir pour l’agriculture ouest-africaine : cinq études de cas, l’ensemble des interventions présentées au cours du séminaire et le compte-rendu des travaux des ateliers. Chacun des 12 pays concernés a développé un plan d’action restitué en plénière. Ces documents, ainsi que le rapport final du séminaire, très complet, permettent donc de faire le tour de la question.
http://www.foodquality-origin.org/Guinee/index.html
Télécharger le rapport final (PDF, 49 pages) :
http://www.foodquality-origin.org/Guinee/RapportFINAL.pdf

« Les crises alimentaires sont-elles une fatalité ? »- Interview vidéo d’un représentant de l’AFD (15min)

AFD, avril 2012
L’AFD a mis en ligne une interview vidéo de Jean-Luc François, chef de la division Agriculture, développement rural et biodiversité de l’AFD. Celui-ci insiste notamment sur l’appui à l’agriculture familiale et le crédit agricole, car « le premier investisseur, c’est l’agriculteur ». Il conteste l’idée selon laquelle l’appui aux filières de rente nuirait à la sécurité alimentaire et rappelle l’importance du secteur agroalimentaire en parallèle de la production.
http://vimeo.com/40627289

Enjeux de production

Production en zones sèches & coopération : rapport Iram mars 2012 et synthèse (28p)

MAEE, mars 2012
Bien que représentant 40 % des terres et 37 % de la population mondiale, les zones sèches demeurent à l’écart de la « révolution verte », qui nécessite des ressources en eau. C’est pourquoi il est indispensable de « valoriser le potentiel de ces régions sèches et parvenir à conjuguer productivité, sécurité alimentaire, équilibre des écosystèmes et protection de l’environnement ». Liant gestion des ressources durables et réduction de la pauvreté, cette étude réalisée pour le compte du ministère des Affaires étrangères français est appuyée sur des études de cas. Elle préconise une valorisation du potentiel agricole réel de ces zones, une vision intégrée de leur développement, une interaction améliorée entre dynamiques locales et politiques nationales et un appui à l’agriculture familiale.
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/enjeux-internationaux/securite-alimentaire-mondiale-et/agriculture-et-changement/article/systemes-de-production-durables-en
Télécharger la synthèse (PDF, 28 pages) :

Note de capitalisation de l’IIED sur 25 ans dans travail dans les zones arides (4p)

IIED, mars 2012  
Dans ce document, l’IIED revient sur ses 25 années de recherche-action dans les zones arides du Sahel. Initié en 1987, ce projet de grande ampleur a montré que, contrairement aux idées reçues, l’activité pastorale tirait le meilleur profit des ressources du Sahel et respectait les équilibres naturels ; en revanche, les politiques imposées par les autorités nationales ont contribué à réduire les ressources et à marginaliser les éleveurs. L’expérience, conduite en Afrique francophone et anglophone, a ensuite été largement diffusée auprès des bailleurs de fonds et des divers partenaires institutionnels.
http://pubs.iied.org/G03348.html

Une histoire de la recherche agricole en Afrique francophone disponible en ligne

FAO, 25 avril 2012
« L’ Histoire de la recherche agricole en Afrique tropicale francophone de René Tourte, commente le Cirad, nous décrit l’itinéraire que ce patrimoine a parcouru à travers des millénaires, pour se constituer. Elle montre le cheminement de la création technologique, «obscur et silencieux», au départ, vers une recherche organisée et scientifique, qui s’est mise en place dès la fin du 19e siècle avec une finalité immuable : la satisfaction des besoins alimentaires, économiques, sociaux et culturels des êtres humains. » Elle comporte six volumes, le premier couvrant la période qui va de la préhistoire au Moyen Age, et le dernier la période postcoloniale.
www.cirad.fr/actualites/toutes-les-actualites/articles/2012/ca-vient-de-sortir/histoire-de-la-recherche-agricole-en-afrique-tropicale-francophonesur
Télécharger les six volumes :

Ressources pays

Brésil : filière lait. Rapport de capitalisation Fert – Ircod – F3E et synthèse (18p)

Fert, mars 2012
Présentation d’une dynamique de professionnalisation accompagnée par la coopération engagée depuis 20 ans par Fert, Ircod et Unileite avec les producteurs de lait de la région de Capanema, dans le sud-ouest de l’Etat brésilien du Paraná. Elle s’est appuyée sur le savoir-faire des OPA françaises, en terme notamment de conseil fondé sur des données technico-économiques, de structuration en filière. Si l’étude rappelle que le contexte était favorable, les résultats significatifs obtenus invitent à s’intéresser à la démarche.
http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/capitalisation-fert-ircod-f3e
Télécharger la synthèse (PDF, 18 pages) :

Mauritanie : lait et sécurité alimentaire (3 références)

Inter-réseaux, mars 2012
Vous trouverez ci-dessous :

  • une note d’information suite à la participation d’Inter-réseaux au Forum national « Contribution des agricultures familiales à la sécurité alimentaire en Mauritanie ». Elle fait le point sur la situation et les défis de l’agriculture familiale, notamment le défi de la structuration paysanne, les progrès à poursuivre de la société civile et les enjeux de la sécurité climatique. La filière lait-viande, particulièrement importante en Mauritanie, a fait l’objet de discussions particulières.
  • deux fiches de présentation : une entreprise de production de lait local, Tiviski, et l’Association des producteurs de lait et viande (APLV) du Brakna. Ces fiches techniques, alimentées par des données précises sur la production, permettent de valoriser les expériences locales.
    Lire la note sur la contribution des agricultures familiales à la sécurité alimentaire :
    http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/les-notes-d-inter-reseaux/article/agriculture-familiale-et-securite
    Télécharger la note sur Tiviski (PDF, 5 pages) :
    http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Note_Tiviski_final.pdf
    Télécharger la note sur l’APLV (PDF, 4 pages) :
    www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/Note_APLV_Mauritanie.pdf

Brésil : Quel modèle de développement agricole ? Note d’analyse (8p)

Ministère de l’Agriculture, 24 avril 2012
Cette note du Centre d’études et de prospective du ministère de l’agriculture est consacré au développement agricole brésilien. Une première partie revient sur l’histoire agricole du pays, marquée par un très fort développement soutenu par l’Etat, un modèle productiviste et des cultures désormais tournées vers l’exportation. Cette expansion ne peut cependant masquer des problèmes importants : un modèle agricole dual opposant les grandes exploitations à la petite paysannerie, des tensions foncières graves et un endettement marqué du secteur. La note conclut que le principal défi pour l’agriculture brésilienne consistera à établir un équilibre entre ses impératifs de sécurité alimentaire, de sécurité énergétique (à travers la production de biocarburants) et de développement à l’exportation.
Télécharger la note (PDF, 8 pages) :
http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/Analyse_CEP_41_Developpement_agricole_Bresil_cle82ceee.pdf

Irrigation au Niger : Bilan 1960-2010

Reca Niger, 7 avril 2012
L’extension des surfaces irriguées est un élément majeur de la nouvelle stratégie du développement rural du Niger. Cette note du RECA Niger se propose donc, afin d’éclairer la conduite de cette stratégie, de dresser un bilan complet des stratégies d’irrigation menées jusqu’à présent. Ce bilan est mitigé, notamment pour les raisons suivantes : le développement de la petite irrigation privée est coûteux et inefficace ; les crédits agricoles ont très peu bénéficié aux populations les plus vulnérables. Le financement est la contrainte majeure.
Télécharger le rapport (PDF, 115 pages) sur le site de Reca Niger :
http://www.reca-niger.org/spip.php?article444

Nigéria : autosuffisance en céréales et interdictions d’importation – news Agritrade

Agritrade, 8 avril 2012  
Le gouvernement nigérian a lancé un programme ambitieux visant à atteindre l’autosuffisance dans la production de blé, reposant notamment sur un relèvement des droits de douanes sur les importations de céréales, une obligation d’utiliser au moins 10 % de farine de manioc dans la production de pain et des investissements importants dans la production de manioc. Cependant, des problèmes de disponibilités foncières et d’accès au crédit pourraient compromettre ces objectifs ambitieux. Dans son commentaire, Agritrade observe que le relèvement des droits de douane (qui porte aussi sur les importations de riz) pourrait favoriser la contrebande et suggère, pour y remédier, une harmonisation régionale des politiques agricoles.
http://agritrade.cta.int/fr/Agriculture/Produits-de-base/Cereales/Des-plans-ambitieux-au-Nigeria-visant-l-autosuffisance-en-riz-et-en-ble-incluront-des-interdictions-d-importation

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.