Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

The content bellow is available only in French.

publié dans Bulletins de veille le 21 mai 2010

Bulletin de veille n°159 – 20 mai 2010

Organisations paysannes – Afrique de l’Ouest

Le Roppa a un nouveau président
Inter-réseaux, 10 mai 2010
La 5ième convention du Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (Roppa) s’est tenue à Grand Bassam, en Côte d’Ivoire, du 5 au 7 mai 2010. Environ 120 participants y ont assisté : délégués représentants des organisations de producteurs agricoles de 12 pays, bailleurs de fonds institutionnels, ONG, fondations et consultants. Djibo Bagna de la Plate-forme paysanne du Niger (PFPN) a été élu comme nouveau président du réseau ; il sera épaulé par trois vice-présidents, Désiré Porquet de l’Association nationale des organisations professionnelles agricoles de Côte d’Ivoire (Anopaci), Ibrahima Coulibaly de la Coordination nationale des organisations paysannes (CNOP) du Mali, Chief Sumanoh Kapen de la National association of farmers of Sierra Leone (NAFSL) et d’une vice présidente, Foulématou Camara du Conseil national des organisations paysannes (CNOP) de Guinée.
http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/5eme-convention-du-roppa-bilan

3ième convention extraordinaire et 5ième convention ordinaire du Roppa
CSA, 12 mai 2010
Retrouvez sur cette page les documents de la convention du Roppa : rapport moral du président, rapport d’activités du comité exécutif pour la période 2006-2009, notes d’échanges, résolution finale, etc.
http://www.csa-be.org/spip.php?page=imprime&id_article=694

Après la 5ième convention ordinaire du Roppa
Abidjan.net, 12 mai 2010
La 5ème convention ordinaire du Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles de l’Afrique de l’Ouest (Roppa) s’est achevée avec la désignation par « consensus » de Djibo Bagna au poste de président et l’adhésion du Libéria au réseau. Dans cet entretien, N’Goan Aka Mathias, président de l’Organisation des producteurs exportateurs de bananes, d’ananas, de mangues et autres fruits d’exportation de Côte d’Ivoire (Obam-CI), apporte un éclairage sur le processus et les stratégies de lobbying qui ont eu lieu jusqu’à l’issue des pourparlers, qui ont abouti à la désignation du nouveau président. Il explique également les raisons de l’échec de Désiré Porquet, le candidat de la Côte d’Ivoire, et présente en fin d’interview les prochains combats de la plateforme nationale des OP de Côte d’Ivoire (l’Anopaci).
http://news.abidjan.net/h/364122.html?n=364122

Après la 5ième convention de Grand-Bassam : Désiré Porquet, vice-président du Roppa « La Côte d’Ivoire était seule contre tous »
Abidjan.net, 17 mai 2010
Dans cette interview réalisée une semaine après la 5ième convention du Roppa, Désiré Porquet, vice-président du Roppa, dénonce la coalition anti-ivoirienne qui a empêché son élection à la présidence du réseau. Il souligne le caractère indispensable et incontournable de son pays dans la sous-région, particulièrement d’un point de vue agricole, et soutient que cette convention n’a pas vu de vote mais un consensus anti-ivoirien.
http://news.abidjan.net/article/?n=364398

Organisations paysannes – Sénégal

Les paysans face au cheval de Troie de l’État
Défis Sud n°94, SOS Faim, mai 2010
Les organisations paysannes sénégalaises, à l’instar du Conseil de concertation et de coopération des ruraux (CNCR), ont rarement eu des relations apaisées avec les pouvoirs publics. Plusieurs tentatives de déstabilisation de la part de l’État, ces dix dernières années, ont récemment abouti à la mise en place d’un syndicat qui devrait être l’unique interlocuteur des pouvoirs publics dans leurs relations avec le monde rural. Ce que le CNCR refuse d’accepter.
http://www.sosfaim.be/pdf/publications/defis_sud/94/defis-94-04-actualites.pdf

L’Etat appuie son syndicat : le Synaep va distribuer les intrants et le matériel agricole
Le Quotidien, 3 mai 2010
L’Etat sénégalais va donner un bon moyen de pression au nouveau syndicat agricole, en l’impliquant dans la distribution des intrants et du matériel agricole pour la nouvelle campagne agricole.
http://www.lequotidien.sn/index.php?option=com_content&task=view&id=14598&Itemid=10

Plaidoyer : les paysans prônent un patriotisme alimentaire
Le Quotidien, 3 mai 2010
Promouvoir la profession de paysan, c’est aussi et surtout accepter de consommer les produits du terroir. Cette conviction, le président du nouveau syndicat national des agriculteurs, éleveurs et pêcheurs (Synaep – « Japando ») du Sénégal, mis en place par l’Etat, l’a exprimé avec vigueur lors de l’ouverture du siège de son organisation.
http://www.lequotidien.sn/index.php?option=com_content&task=view&id=14599&Itemid=10

Engrais

La ruée vers les engrais
Jeune Afrique, 28 avril 2010
Quatre ans après les engagements des ministres africains des Finances à Abuja, en 2006, pour développer l’utilisation des engrais dans l’agriculture, le constat est implacable : l’Afrique n’utilise que 17 kg d’engrais par hectare – à peine 6 en Afrique subsaharienne –, contre 118 en moyenne dans le monde. « Les intrants coûtent trop cher, un agriculteur subsaharien doit payer deux à quatre fois le prix moyen constaté sur le marché mondial ». L’objectif de multiplier par dix la quantité d’engrais utilisé sur le continent d’ici à 2015 favorise l’émergence d’un marché que convoitent les investisseurs privés.
http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2571p064-065.xml0/la-ruee-vers-les-engrais.html

Politiques agricoles – Ecowap

Pour harmoniser les actions à engager
L’autre quotidien, 29 avril 2010
Les ministres de l’Agriculture de la Cedeao se sont réunis pour examiner en vue de son adoption un guide d’élaboration de plan d’opération afin d’aider les Etats à commencer la phase d’opérationnalisation des pactes et des programmes nationaux d’investissements agricoles (Pnia) de l’Ecowap. Après la signature des pactes, il est en effet important de poursuivre le processus en vue de démarrer effectivement la mise en oeuvre des actions contenues dans les programmes des Pnia et des pactes.
http://www.lautrequotidien.com/article.php?id_article=9601

Innovations

Agridape vol 25 : La diffusion des pratiques durables
Agridape, mai 2010
Ce numéro d’Agridape sur « la diffusion des pratiques durables » clôture la série de 4 numéros consacrés au thème transversal de l’agriculture familiale. Il relate des expériences de pratiques durables qui, de par leurs effets positifs, ont valeur d’exemples. Y sont traitées également des initiatives prises par une personne ou un groupe d’individus qui ont des acquis considérables, et dont la diffusion ou la mise à l’échelle a permis à d’autres de s’en inspirer. Vous y retrouverez en particulier des références sur le reverdissement du Sahel, l’engrais vert, le fumage des poissons, la diffusion d’une technique de riziculture, la vidéo comme outil de diffusion des innovations.
[http://agridape.leisa.info/index.php?url=magazine-details.tpl&p[readOnly]=1&p[_id]=242767->http://agridape.leisa.info/index.php?url=magazine-details.tpl&p[readOnly]=1&p[_id]=242767]

Foncier – RD Congo

Sud-Kivu : de plus en plus de paysans sans terres
Syfia Grands lacs, 7 mai 2010
Les terres du Sud-Kivu montagneux, en RD Congo, sont aujourd’hui très convoitées par les citadins, de plus en plus nombreux à acheter leurs champs aux villageois, sans toujours les mettre en culture. Les agriculteurs, eux, viennent grossir les bidonvilles de Bukavu ou deviennent salariés sur leurs propres parcelles.
http://www.syfia-grands-lacs.info/index.php5?view=articles&action=voir&idArticle=1753

Campagne agricole – Burkina Faso

Campagne agricole 2010-2011 : efforts et ingéniosité seront les maîtres-mots
Lefaso.net, 10 mai 2010
Une cérémonie de lancement officiel de la campagne agricole burkinabé 2010/2011 s’est tenue le 8 mai à Zanré. Le ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques, Laurent Sédogo, y a rappelé l’ambition d’accroître de 20% la production céréalière par rapport à la campagne précédente. Pour y parvenir, il a invité les producteurs à suivre 3 conseils principaux : travailler à une meilleure maîtrise de l’eau ; s’adapter aux changements climatiques, en particulier grâce à l’utilisation de semences améliorées à cycle court ; et utiliser plus de fumure organique.
http://www.lefaso.net/spip.php?article36656

Pastoralisme – Afrique de l’Ouest

Accès aux marchés et commercialisation des produits d’élevage pastoral en Afrique de l’Ouest et Centrale
SNV, 10 mai 2010
Le Réseau de connaissances élevage et pastoralisme de la SNV Afrique de l’Ouest et du Centre a organisé, fin novembre 2009, une conférence internationale sur le thème « Accès aux marchés et commercialisation des produits de l’élevage pastoral en Afrique de l’Ouest et du Centre ». Cette conférence avait pour but de contribuer à améliorer les choix politiques et économiques pour l’élevage pastoral, en valorisant les connaissances et initiatives de promotion des filières bétail sur pied et lait, et en cernant mieux la valeur économique de l’élevage pastoral dans les économies de ces régions. Vous trouverez en ligne, sur le site de la SNV, une étude régionale sur les contextes de commercialisation du bétail, le rapport général de la conférence, ainsi que les différentes communications qui y ont été présentées.
http://www.snvworld.org/en/countries/mali/conference/rapport/Pages/default.aspx

Forum sous régional sur la transhumance transfrontalière
Réseau Bilital Marrobé, avril 2010
Dans l’objectif d’une gestion apaisée de la transhumance en Afrique de l’Ouest, le Réseau Billital Maroobé a engagé au cours des quatre dernières années une concertation visant à mieux connaître le pastoralisme, ses principes et les enjeux qui structurent sa pratique dans la sous–région. Conscient des difficultés qui entravent la transhumance transfrontalière, le réseau a engagé une action majeure de plaidoyer en vue d’une meilleure reconnaissance du pastoralisme et d’une actualisation des textes règlementant l’élevage dans les différents pays, en particulier ceux d’accueil.
Bilital Marrobé a organisé les 14-16 avril, à Gogonou au Bénin, un forum sous régional sur la transhumance transfrontalière. Ce forum avait pour objectif la facilitation du dialogue et de la concertation inter-acteurs (gouvernements, collectifs locaux, société civile pastorale, organisations sous-régionales d’intégration, partenaires techniques et financiers, etc.), dans le souci de contribuer à l’amélioration des conditions de la transhumance dans les pays d’accueil (Bénin et Togo en particulier) pour les éleveurs provenant notamment du Niger et du Burkina Faso.
Rapport du forum : http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/rapport-general-du-forum-sous

Radios rurales

Agro radio hebdo
Agro radio hebdo (ARH) est un service d’actualités et d’informations publiées par Radios rurales internationales. ARH s’efforce de fournir aux organisations de radios rurales en Afrique subsaharienne des nouvelles et des ressources qui les aident à répondre aux besoins des petits agriculteurs et des familles agricoles. Chaque numéro d’ARH est une compilation de nouvelles sur l’agriculture et le développement rural, accompagnée par d’autres ressources, telles que des idées et des liens pour approfondir des recherches thématiques, des informations sur des événements à venir et des possibilités de formation. ARH est livré par mail chaque semaine et est toujours disponible en ligne.
http://hebdo.farmradio.org/

Oignon

Évaluation sous-régionale de la chaîne de valeurs oignon/échalote en Afrique de l’Ouest
Projet ATP, USAID, sur le site du RECA Niger, décembre 2008
Cette étude (la plus récente sur le sujet) aborde essentiellement l’analyse de la filière oignon et échalote en Afrique de l’Ouest. Elle vise à renforcer la compréhension de la structure globale de cette chaîne de valeurs et de sa dynamique (comportement des entreprises, gouvernance, environnement politique, infrastructures, etc.). Après avoir décrit le contexte du marché mondial de l’oignon/échalote et la position relative de l’Afrique de l’Ouest dans ce marché, l’étude présente les différents acteurs qui interviennent dans la chaîne de valeurs et les rapports entre eux. La section 3 dresse le portrait de 4 principaux marchés terminaux. L’étude se termine avec un résumé des principaux résultats et quelques recommandations.
http://www.reca-niger.org/spip.php?article107

Huile de palme

Huile de palme : les idées reçues ont la peau dure…
Cirad, 19 mai 2010
La culture du palmier à huile et l’huile de palme alimentent aujourd’hui un débat passionné, au centre de nombreux thèmes d’actualité : déforestation, « malbouffe », biodiversité, déforestation, réchauffement climatique… Qu’en est-il réellement ? Rencontre avec Alain Rival, spécialiste du palmier à huile au Cirad.
http://www.cirad.fr/actualites/toutes-les-actualites/articles/2010/science/huile-de-palme-et-idees-recues

APE

Mémorandum des organisations de la société civile de l’Afrique de l’Ouest sur l’APE UE/AO à la suite du Comité ministériel de suivi de Bamako du 3 au 7 mai 2010
17 mai 2010
Suite à la réunion du Comité ministériel de suivi (CMS) de l’APE, les organisations de la société civile (Poscao-AC, Repaoc, Foscao, Roppa, Coasad, Oscaf, RJEAO, ATN) se sont réunies à Bamako les 8 et 9 mai et ont produit une déclaration qui analyse les résultats du CMS, relit les positions de la région à la lumière des avancées dans les négociations et propose des démarches et de nouvelles stratégies pour les négociations à venir.
http://elianekra.blogspot.com/2010/05/memorandum-des-organisations-de-la.html

Foncier – Mauritanie

Entente foncière : réseaux sociopolitiques et accès équitable à la terre
FIDAfrique, 19 mai 2010
Dans la région de Maghama, en Mauritanie, la terre est propriété éminente de la collectivité, gérée par ses chefs. L’accès à l’utilisation productive du sol est fait à travers des droits d’usage qui ne font pas de distinctions entre « propriétaires » et « non-propriétaires ». Les rangs sociaux de la collectivité ne sont pas liés au niveau d’accumulation des richesses immobilières, malgré l’émergence de constructions ostentatoires chez les familles des émigrés. Ce document rend compte de la mise en place de « l’entente foncière », innovation méthodologique pour faire face aux problèmes d’accès à la terre.
http://www.fidafrique.net/spip.php?article2318

Foncier

André Teyssier : « La gouvernance foncière en débat face aux appropriations de terres à grande échelle »
Cirad, 21 mai 2010
Les appropriations de terres agricoles à grande échelle par des États ou des entreprises posent de façon aigüe et urgente la question de la reconnaissance des droits sur la terre des exploitations familiales. Entretien avec André Teyssier, spécialiste des politiques foncières au Cirad.
http://www.cirad.fr/actualites/toutes-les-actualites/articles/2010/questions-a/andre-teyssier

Coopération internationale

L’Europe avec ou sans les paysans du Sud ?
Défis Sud n°94, SOS Faim, mai 2010
Début avril 2010, la Commission européenne a présenté une nouvelle communication sur la sécurité alimentaire dans les pays en voie de développement. Cette communication reconnaît le rôle de la petite agriculture et des organisations paysannes. Mais plusieurs observateurs avertis estiment qu’il existe un gouffre abyssal entre les discours et les pratiques de l’Union européenne (UE) en matière de relations Nord-Sud. La nouvelle communication sur la sécurité alimentaire sera-t-elle une occasion, pour l’UE, de concrétiser ses promesses ?
http://www.sosfaim.be/index.php?lg=FR&rub=publications&pg=defis_sud&pub=ds94

Assurance agricole

Assurance agricole : Petits pas des exploitants vers la couverture des risques
Walf Fadjri, 20 mai 2010
Suite au séminaire sur l’assurance indicielle organisé le 19 mai 2010 par la Société financière internationale (SFI) à Dakar, cet article fait le point sur la percée de l’assurance agricole au Sénégal qui s’est formalisée en juillet 2008 par la création de la Caisse nationale d’assurance agricole (Cnaas). Son directeur général, Pape Amadou Ndiaye, revient sur les services actuellement offerts aux paysans et sur les défis à relever pour répondre aux besoins des populations les plus vulnérables du pays.
http://www.walf.sn/economique/suite.php?rub=3&id_art=64380

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.