The content bellow is available only in French.

publié dans Ressources le 27 juillet 2018

Rapport : Impact of Early Warning Early Action

FAO

PastoralismeSécurité alimentaire et nutritionnelleAfrique de l’EstEtude, rapport

Accéder à la ressource

Selon un nouveau rapport publié par l’Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) en juillet 2018, intervenir de manière précoce dans les pays appelés à être frappés par des catastrophes naturelles peut permettre d’empêcher les crises de se transformer en des urgences humanitaires ou encore d’atténuer leurs impacts.

Pour chaque dollar dépensé par la FAO dans des interventions précoces d’aide au bétail au Kenya, en Somalie et en Ethiopie début 2017, alors que les éleveurs se préparaient à une autre sécheresse, chaque famille a vu ses bénéfices augmenter de 9 dollars. En effet, avec de moins en moins de décès dus à la faim et aux maladies au sein du bétail, les éleveurs ont réussi à produire trois fois plus de lait.

Les éleveurs sont maintenant en mesure de mieux protéger leur avenir car perdre leurs animaux reviendrait à perdre leurs moyens d’existence, cela engendrerait une cercle dangereux de pauvreté et une dépendance à l’aide d’urgence, par ailleurs beaucoup plus coûteuse.

Lire la ressource : ici

Télécharger le rapport (PDF, 17 pages, 1.7Mo ) : ici

Restez informé⸱e !

Abonnez-vous à nos publications et bulletins pour les recevoir directement dans votre boîte mail.

Autres articles qui pourraient vous intéresser